Vendredi 21 juillet 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Essai Test Kymco Myroad 700 i 700i ABS maxi scooter maxiscooter GT 2012 2013

Sur le chemin du succès ?

Essai Kymco MyRoad 700i ABS 2012

Mots-clefs de l'article : GT - Kymco - Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter GT
Pour plaire aux motards et aux mordus du genre maxi scooter, Kymco présente (enfin !) le nouveau vaisseau amiral de sa flotte GT : Le Myroad 700i ABS. Sur un segment bouleversé cette année, l’outsider taïwanais n’a-t-il que son tarif pour séduire ? La réponse est ici !
Millésime : 2012
samedi 29 septembre 2012
700 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 1 réaction
 
Galerie photos Kymco MyRoad 700i ABS 2012 Galerie photos Kymco MyRoad 700i ABS 2012


Face au nouveau fleuron de la gamme GT Kymco, la surprise à depuis longtemps laissé place à l’impatience. Il faut dire que si le MyRoad 700i ABS est bel et bien une nouveauté 2012 au catalogue du constructeur taïwanais, l’engin expose son faciès atypique et ses formes volumineuses sur les différents salons depuis l’Eicma de 2007. Un bout de temps ! Aujourd’hui, son style massif est donc loin d’être avant-gardiste, d’autant plus que ce maxi scooter se positionne sur un segment ayant connu beaucoup de bouleversements cette année. Yamaha TMAX 530, BMW C 600 Sport et Aprilia SRV 850 du côté des gros commuters sportifs, BMW 650 GT sur le segment des purs GT, sans oublier le Honda Integra 700 qui séduit pour son rapport qualité/prix et ses prestations dynamiques, en 2012 ces nouvelles montures ont tiré la catégorie scooter vers le haut (+36 %). Le Honda SW-T 600 est arrivé l’an passé (il est de surcroit actuellement proposé en promo à 7 690€) et d’autres nouveautés majeures du segment GT en 2013 devraient nous être très prochainement présentées sur les salons automnaux... Du coup, comment définir la place du GT Myroad 700i sur un marché du maxiscooter en pleine effervescence ? De quels arguments dispose-t-il pour nous séduire ? Quels sont ses handicapes ? De retour d’essai, Scooter-Station vous révèle tout ce qu’il faut savoir sur le vaisseau amiral de la flotte Kymco. A l’abordage !

Scooter-Station essaye le Kymco MyRoad 700i ABS 2012

Un gros maxi pour les grands gabarits

Mais avant de larguer les amarres, l’installation à bord du gros transporteur Kymco nous apporte déjà beaucoup d’informations quand à l’accueil qu’il réserve à son capitaine. Sa selle nous apparait confortable. Elle aurait certainement gagné à être un peu plus moelleuse, mais compte tenu de la présence d’un léger retour pour le pilote, on se sent bien maintenu et sa largeur s’avère parfaite pour préserver le fondement. Elle n’est pas particulièrement haute (placée à 780 mm du sol), mais comme elle est large, les pilotes de petit gabarit (moins d’1,70m) devront jouer des pointes pour trouver appui au sol. Et comme son poids conséquent se fait déjà ressentir à l’arrêt, ceux-ci auront beaucoup de mal à contenir l’engin sur les manoeuvres moteur éteint.
De part et d’autre du volumineux tunnel central, il y a de la place au plancher. Grâce aux espaces libérés à la base du tablier on peut "cruiser" et légèrement allonger les jambes, mais du fait d’un plancher assez haut, les genoux se retrouvent légèrement plus en hauteur que l’axe du bassin, ce qui ne génère pas au final la position de conduite la plus reposante. Les poignées du guidon nous apparaissent également un peu hautes, obligeant le pilote à lever un peu trop les bras. Les leviers s’attrapent sans difficulté particulière, en revanche la manipulation du commodo droit est moins instinctive. Avec un bouton de démarrage juxtaposé à celui de la sélection du paramétrage des suspensions (sur trois modes : S pour souple, M pour médium et H pour dur), la confusion est facile. Néanmoins nous imaginons que les utilisateurs éprouverons moins le besoin d’évoluer d’un mode à l’autre, comme cherche à le faire fréquemment le journaliste/essayeur. La mise en marche des feux de détresse à l’index droit n’est pas non plus des plus ergonomiques.

Scooter-Station essaye le Kymco MyRoad 700i ABS 2012

Kymco Myroad 700 I ABS : Un moteur réussi

Contact ! Le moteur maison de 700 cm3 s’éveille, s’exprimant dans une sonorité agréable. Il est un rien vibrant à l’arrêt, mais cela n’est pas dérangeant. Etant l’élément qui a donné le plus de fil à retordre aux ingénieurs taïwanais - qui développaient pour la première fois un bicylindre parallèle, qui plus est dans cette cylindrée moyenne - il nous tardait de prendre la mesure de ce tout nouveau bouilleur de quasiment 60 chevaux. Et dès le démarrage, force est de reconnaitre le bon travail de mise au point du motoriste Kymco. Sans ruade, la puissance déboule en effet de façon progressive mais vigoureuse sur toute la plage d’accélération. Point de vibration à déplorer, ni de creux particulier ici, le bi offre un bon agrément dès 2 500 tr/min. En dessous, il est moins expressif, mais compte tenu de la vocation routière de ce maxi GT taillé pour le voyage au long cours, cela n’est pas dérangeant. Calé à mi-régime, il offre de bonne reprise, avec une remise des gazes toute en souplesse, sans à-coups particulier. Les reprises à vitesse élevée, au delà de 110 km/h, sont en revanche beaucoup moins marquées. Le cadre de notre essai ne nous a pas permis de tester l’allonge maximale du maxiscooter. Nous avons en revanche pu établir une conso moyenne de 6,9 l/100 km, qu’il faut considérer comme une consommation maximale tant notre rythme fut élevé lors de cette mesure. Pour sa part, le staff Kymco indique avoir établi une consommation moyenne de 5,5 l/100 km. Avec 15 litres de réservoir, on peut donc tabler sur une autonomie réelle proche des 250 km.

Scooter-Station essaye le Kymco MyRoad 700i ABS 2012

En ville : Plus débrouillard que tortillard !

Avec sa bonne motricité, la réduction et l’abaissement de ses masses suspendus, son poids conséquent devant avoisiner les 300 kg en ordre de marche se fait oublier à faible allure. Tout du moins sur le sec, car sur le mouillé, en l’absence d’un contrôle de traction, comme l’équipement de l’Aprilia SRV ABS-ASR ou d’un ESP, tel celui des scooters BMW, le pneu arrière se dérobe lorsqu’au démarrage, au passage d’un revêtement glissant, l’accélérateur est sollicité. A l’épreuve de la ville, le MyRoad 700i n’est indéniablement pas le mieux taillé, certes, mais il dispose d’un bon rayon de braquage, d’un centre de gravité bien placé et se montre même vif et agile pour un engin de son gabarit. Toutefois ses dimensions extra-larges ne sont pas les plus appropriées pour la pratique du gymkhana dans le trafic. A l’arrêt, il demande de la poigne et de la concentration pour être manœuvré. Le garer sur sa béquille centrale n’est pas insurmontable, toutefois on optera plus facilement pour la latérale. Ainsi placé il se sécurise grâce au frein de parking, mais l’accès de sa poignée est peu pratique.

Scooter-Station essaye le Kymco MyRoad 700i ABS 2012

La tenue de route du MyRoad est difficilement critiquable

Comme tout bon GT, le MyRoad 700i ABS se révèle pleinement sur des axes plus roulants, telles les petites routes de montagne de notre essai, avalées à bon rythme grâce à ce maxi scooter bien bâtit. Si le châssis nous a apporté pleine satisfaction pour sa rigidité, la partie cycle nous a elle comblé pour sa robustesse. Fourche et amortisseurs sont effet de bonne facture. Du coup dans des virages rapides, le MyRoad calé dans sa trajectoire ne bouge pas, même au passage d’une déformation du bitume, une belle prestation compte tenu (encore une fois !) du poids de la bête. Dans les enchainements pris à vive allure, il ne saucissonne guère et sur les freinages même appuyés, nous constatons que la plongée est remarquablement contenue, le scooter demeurant également parfaitement en ligne. Dans ces conditions extrêmes, le système de freinage ABS ne s’est pas déclenché facilement, grâce à un boitier (Bosch) bien paramétré, mais également des pneumatiques Maxxis de bonne qualité. La garde au sol nous est apparue assez bonne. Pour ce qui est des réglages électroniques de suspensions, ayant roulé sans passager ni lourd chargement durant les 200 kilomètres de notre essai, à allure normale nous ne voyons guère de différence selon les trois modes. Calé sur le mode H, nous constatons tout de même un meilleur maintien d’assiette sur les freinages appuyés à vive allure.

Scooter-Station essaye le Kymco MyRoad 700i ABS 2012

Bilan Kymco Myroad 700 : Un bon GT, qui n’apporte toutefois rien d’innovant

La protection offerte par la proue du Kymco MyRoad est bonne, mais perfectible. Les jambes sont protégées, les mains également, en revanche le sommet du casque de votre serviteur (1,83m) le fut moins, et cela avant même d’atteindre les 80 km/h. Sans être exceptionnel, le confort du pilote se situe toutefois dans la bonne moyenne. Pour ce qui de l’emport, malgré une ouverture de coffre de selle assez étroite, on peut y caler deux casques intégraux. Le MyRoad est également équipé de deux autres espaces de rangement, un classique vide-poche de tablier et un original espace placé en bout de selle. Avec des repose-pieds à l’angle parfait, de larges poignées et une assise confortable, le passager est bien loti.
Sur la route des vacances, pour s’offrir de belles escapades le weekend où simplement commuter, seul ou a deux, le Kymco Myroad 700i ABS présente les qualités d’un bon GT. C’est une intéressante alternatives aux japonais Honda SW-T 600 ou Suzuki Burgman 650 (millésime 2012) par exemple, toutefois il n’amène pas vraiment d’innovation sur le segment aujourd’hui. Sur un an, Kymco ambitionne d’en vendre 200 unités. Compte tenue de son tarif de 8 190€, cela nous parait justifié.

Plus Moins
  • agrément moteur
  • tenue de route et stabilité
  • freinage
  • visibilité de la planche de bord
  • poids
  • maniement de la planche de bord
  • finition des plastiques

Scooter-Station essaye le Kymco MyRoad 700i ABS 2012

 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photos François Tourteau et MBT
 


Fiche technique

Moteur : bicylindre parallèle, 4 temps, 699,5 cm3, alésage 76,9 mm x course 75,3 mm, refroidi par eau, 2 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, transmission automatique à variateur, démarreur électrique
Puissance 58,8 ch. (43,25 kW) à 7 250 tr/min, couple 6,3 daN.m à 5 500 tr/min

Partie cycle : cadre tubulaire en acier, fourche télescopique hydraulique diam. 41 mm, déb. 108 mm, 2 amortisseurs hydrauliques AR, déb. 96 mm, 3 réglages électroniques de l’hydraulique agissant à l’AV et à l’AR (rebond et compression), réglages de la précontrainte sur <5 positions, frein AV 2 disques diam. 280 mm + ABS / étrier 2 pistons - AR disque diam. 240 mm + ABS / étrier 2 pistons, pneus AV 120/70 x 15 - AR 150/70 x 14

Gabarit : dimension (L x l x h) 2 309 mm x 824 mm x 1 487 mm, empattement 1 623 mm, hauteur de selle 780 mm, réservoir 15 litres, poids constructeur à sec de 281 kg

Performances : vitesse maxi constructeur 180 km/h compteur, conso moy. de l’essai mesurée à 6,9 l/100 km (annoncée à 5,5 l/100 km par le constructeur)

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 3 avis d'utilisateurs sur cette KYMCO MyRoad 700i

Graphique note KYMCO MyRoad 700i Note générale : 7.97
Classement général : 155e / 292
Evolution : 0

  • Votre essai 8.03
  • Entretien/budget 6
  • Vous 9.67
  • Pratique 7.72
  • Long terme 8.42
Conclusion maxitest Dernier avis :
Les points forts de mon Kymco MyRoad 700i ABS concerne son comportement routier, son agrément moteur, ses performances et son rapport qualité/prix. Sa capacité d emport est également satisfaisante. Son look décalé au premier abord recueille des avis positifs, à ma grande surprise. Les points faibles sont bien entendu son poids très important, qui nécessite de la concentration pour le manoeuvrer a l arrêt. Son réservoir est également trop juste et je lui trouve enfin une relative paresse passés les 6000 tr/mn.

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : GT - Kymco - Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter GT

Dolce Asiate
Essai Kymco New Like 125
27 avril
Après les smartlives, la HD !
Essai vidéo Kymco AK550
15 avril
Plus qu’un outsider !
Kymco AK 550
12 avril
Tout nouveau, tout beau, tout 300
Yamaha X-Max 300 2017
12 avril
 
 

Vos commentaires

  • Essai Kymco MyRoad 700i ABS 2012
    5 octobre 2012, par forza
    Tout ça pour ça... 5 ans pour sortir un scoot qui n’apporte rien, même pas un pauvre démarage sans clef, un poids d’enclume, des comodo d’un autre age....bref passons notre chemin


 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté