Lundi 11 décembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
test essai Quadro4 4D Winter Pack scooter 4 roues hiver

Pourvu qu’il neige !

Essai Essai Quadro4 350 Winter Pack

Pare-brise touring réglable, protège-mains, tablier de protection sur-mesure, grand top case et pneus Heidenau K66 "boue et neige", le scooter 4 roues Quadro4 équipé de ses accessoires hivers est un allié de choix pour traverser la mauvaise saison ! Sur routes et chemins, après un test complet Scooter-Station vous en donne les raisons.
Millésime : 2016
vendredi 18 décembre 2015
350 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos Essai Quadro4 350 Winter Pack Galerie photos Essai Quadro4 350 Winter Pack


Comme le relevait Christophe lors de notre 1er essai du Quadro4 réalisé en juin dernier (à retrouver ici), le scooter italo-suisse à quatre roues est un freineur hors pair ! Puissance et progressivité du système à 4 disques, 4 doubles étriers et durites de frein type Avia, stabilité et maintien en ligne supérieurs aux 3 et 2 roues du marché, le Quadro4 rassure sur le sec. Ce ressenti amenait alors notre essayeur à une interrogation naturelle : Sera-t-il le meilleur freineur sur la neige ? La morne saison hivernale s’étant maintenant bien installée, nous pouvons aujourd’hui vous en dire plus quand au comportement de ce véhicule atypique sur des surfaces meubles et glissantes. D’autant plus que ses accessoires hivers sont maintenant disponibles !

Scooter-Station essaye le Quadro4 Winter Pack

On dirait que cela ne te gênes pas de rouler dans la boue !

Premiers d’entre eux et pas des moindres, dans la mesure où ils constituent l’unique lien entre le Quadro4 et la route, les pneumatiques Heidenau K66 M+S (pour Mud and Snow, soit boue et neige de l’autre côté de la Manche). Malheureusement (ou presque !) pour nous, la neige n’ayant point encore recouvert de son manteau blanc la campagne dans laquelle nous évoluons aujourd’hui - entre Aisne et Champagne - c’est sur des chemins boueux et du bitume mouillé que nous avons testé ces gommes hivernales à lamelles et aux nombreux pavés.
Sur ces routes accidentées, avec parfois de bons dénivelés, malgré son poids conséquent (pesé par nos soins à 291 kg tous pleins faits) ajouté au poids du pilote (76 kg), le Quadro4 maintien son cap. Il adhère en effet très bien et sa motricité prête difficilement le flanc à la critique. Même en cherchant à le mettre en défaut, en pleine charge, son train arrière ne dérape que légèrement avant de retrouver rapidement du grip, les larges saignées de ses gommes permettant une évacuation rapide de la matière accumulée. On apprécie la retenue du système d’inclinaison maison (HTS) et devant, la directivité demeure convaincante. Sur ce terrain, comme sur la route finalement, la seule chose que l’on regrette est l’absence d’ABS, une assistance qui devrait toutefois faire son apparition prochainement.

Scooter-Station essaye le Quadro4 Winter Pack

Très fort sur le confort

Bien entendu, le Quadro4 n’est pas un quad et la finesse de ses roues montrent leurs limites en mode off-road. Toutefois, ces pneus confèrent au scooter une polyvalence inédite sur le segment, loin d’être hors sujet pour des utilisateurs installés loin des villes ou des commuters périurbains qui emprunteraient des chemins quotidiennement. Sur routes maintenant, lorsque le bitume est mouillé ces Heidenau distillent un grip supérieur aux montent classiques, doublé d’un meilleur ressenti, en particulier du train avant. Mais ils ont le désavantage d’être plus bruyants que les Duro d’origine. Aussi à vitesse élevée, ils provoquent de petits mouvements dans la direction, sans pour autant vraiment nuire à la tenue de route du 4 roues, par ailleurs très convaincante.
Lancés sur voies rapides, nous jouissons d’un très bon confort. Déjà, comme nous le soulignions lors de notre premier essai, les suspensions du Quadro4 présentent une progressivité remarquable, de quoi digérer avec brio les moindres raccords et conférer le sentiment d’être inscrit dans un rail lorsque le véhicule est sur l’angle (45° maxi). Mais aujourd’hui avec notre version accessoirisée, c’est au niveau de la protection que le pilote y gagne, grâce au pare-brise Touring signée Isotta, accessoiriste transalpin également à l’origine des pare-mains de notre modèle d’essai.

Scooter-Station essaye le Quadro4 Winter Pack

Accessoires haut de gamme

Ces protections de mains, peu fréquentes sur le segment scooter, ne sont jamais gênantes et du fait de leur bon gabarit, elles préservent efficacement du froid. On apprécie le costaud système de fixation reposant sur des pièces en acier inoxydable, un matériau que l’on retrouve aussi sur les charnières du haut pare-brise. Celui-ci est réglable en hauteur sans outils, une manipulation qui peut être effectuée même en roulant, à vitesse modérée tout du moins.
Autre accessoire de confort, le tablier de protection sur-mesure, mis au point par le fabricant OJ. Certes, la largeur de proue du Quadro4 est telle que l’on pourrait presque s’en passer, néanmoins comme il est bien taillé et qu’il présente un bon maintien (même calé à la vitesse maximale du scooter, soit 140 km/ compteur, à peu près 125 km/h au GPS) il préserve efficacement des entrées d’eau lorsque il pleut. Avec sa doublure en fausse fourrure, il maintient bien au chaud son pilote qui, signalons-le, aura tout de même plus de difficultés à s’installer à bord du Quadro4 équipé de ce tablier, l’espace qui lui est octroyé étant alors plus confiné.

Scooter-Station essaye le Quadro4 Winter Pack

Bilan : Scooter toutes saisons et tous terrains, ou presque !

Dernier équipement de notre Quadro4 accessoirisé dans l’esprit Winter Pack, son imposant top case pouvant engloutir deux casques intégraux. Nous le trouvons pratique dans la mesure où il vient en complément du petit coffre sous selle arrière (pour seulement un intégral de petite taille). Toutefois, sa finition nous laisse quelques regrets, à l’instar de sa clé indépendante qui vient s’ajouter au trousseau.
Voilà pour les accessoires hivers spécialement dédiés au Quadro4 (tous les tarifs sont à retrouver en page 2 de cet article). Nous n’avons pas refait aujourd’hui de test complet de ce engin atypique et ludique - (pour cela nous vous invitons à retrouver notre 1er test complet ici), mais notez qu’ainsi pourvu il est encore plus rassurant pour affronter les conditions d’un hiver rude. En même temps, il ouvre également de nouvelles possibilités à ses utilisateurs en quête d’un véhicule polyvalent, qui s’incline comme un scooter standard, mais dont le cadre d’utilisation dépasse les simples limites de la cité.

Plus Moins
  • Grip des pneus hiver Heidenau
  • Stabilité en virage et au freinage
  • Protection pilote
  • Confort des suspensions
  • Conduite assez physique
  • Mode d’emploi pour les débutants ?
  • Prix des accessoires
  • Finition perfectible


 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photos Christophe Le Mao et MBT
 


Fiche technique

Moteur : 346 cm3, 4 temps, monocylindre Euro3, refroidissement liquide, simple ACT et 4 soupapes, alimentation par injection électronique, transmission primaire par chaîne, secondaire par variateur et double courroie, différentiel intégré, démarrage électrique
Puissance 30 ch (22,1 kw) à 7 500 tr/min, couple 3,32 daN.m à 5 500 tr/min

Partie cycle : cadre treillis en tubes d’acier, fourche pendulaire HTS oléopneumatique, système de balancement sur vérins rempli d’air et d’huile, angle d’inclinaison 45°, train arrière HTS oléopneumatique, freinage à 4 disques diam. 240 mm / 4 étriers à deux pistons - (freinage combiné au levier gauche et à la pédale), pneus hiver Heidenau K66 M+S (x4) 110/80 x 14

Gabarit : (L x l) 2 180 x 800 mm, garde au sol NC, hauteur de selle 770 mm, réservoir 14 litres ; poids tous pleins faits vérifié à 291 kg (AV 129,2 ; AR 161,8 kg)

Performances : vitesse maximale 140 km/h (compteur, limiteur de régime à 8 000 tr/min), consommation moyenne de l’essai 5,1 l/100 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 1 avis d'utilisateurs sur cette QUADRO Quadro4 4D 350

Graphique note QUADRO Quadro4 4D 350 Note générale : 7.87
Classement général : 0e / 301
Evolution : 0

  • Votre essai 8.67
  • Entretien/budget 6
  • Vous 10
  • Pratique 7.17
  • Long terme 7.5
Conclusion maxitest Dernier avis :
Reçu en juin dernier, je ne regrette pas mon choix. Ancien propriétaire de Gilera Fuoco, la différence 3/4 roues est énorme. Je trouve le Quadro4 beaucoup plus sécurisant. Le moteur (au démarrage) est cependant un peu juste, dommage ! J'espère qu'ils vont faire un modèle 500 cm3 !

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Heidenau - Hiver - Isotta - Pare-brise - Pluie - Pneu - Quadro - Scooter - 125 (B) - Scooter 3 et 4 roues - Top Case

La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
Une alternative très crédible
Essai SYM JET14 125I
2 mai
Dolce Asiate
Essai Kymco New Like 125
27 avril
Evolution du best seller à l’essai !
Honda Forza 2017
22 mars
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté