Vendredi 24 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Les thèmes
3 et 4 roues
50 cm3
ABS
Accessoire
Accident
ACEM
Airbag
Alarme
Amortisseur
Ancienne
Anti-patinage
Antivol
Application mobile
Assurance
Avis
Bagagerie
Bande dessinée
Batterie
Bi-gomme
Bilan
Bloque-disque
Blouson
Bluetooth
Bottes
Bulle
Casque
Chaussures
Chemise
Circulation
CISR
Classique
Code de la route
Combinaison
Comparatif
Compétition
Concentration
Concept
Concours
Consommation
Contrôle technique
Courrier
Courroie
Cub
Custom
Customisation
Déflecteurs
Design
Diesel
Dorsale
Dosseret
Echappement
Ecran
Edition limitée
Electrique
Emploi
Enfant
Enquête
Entrée de gamme
Entretien
Environnement
Equipement
Essence
Eté
Euro4
Evènement
Facebook
Femme
FFM
FFMC
Fiabilité
FIM
Financement
Formation
Frein
Gants
Gilet
GPS
Grandes roues
GT
Gyropode
Habillage
Hiver
Housse de selle
Huile moteur
Hybride
Hydrogène
Innovation
Insolite
Intégral
Intercom
Interfile
Internet
Interview
Invention
Jet
Jeu
Jeux Olympiques
JNMS
JPMS
Leds
Législation
Livre et revue
Location
Manchons
Manifestation
Marché
Masque
Maxiscooter
Maxitest
Mode
Modulable
Montage
Moteur
Moto-école
Moto-station
MotoGP
MS Live
Neige
Noël
Nouveauté 2010
Nouveauté 2011
Nouveauté 2012
Nouveauté 2013
Nouveauté 2014
Nouveauté 2015
Nouveauté 2016
Nouveauté 2017
Nouveauté 2018
Occasion
Pack
Pantalon
Pare-brise
Parking
Partenariat
Passage de roue
Permis
Permis scooter
Photo
Pilot Power 3 Scooter
Pilot Road 4 Scooter
Pluie
Pneu
Poignées chauffantes
Police
Pollution
Préparation
Prévention
Prix
Professionnel
Promo
Prototype
Puissance
Radar
Rappel
Rassemblement
Record
Réglementation
Remorque
Reprise
Réseau de distribution
Réseaux sociaux
Rétroviseurs
Roland Garros
Sac
Sacoche
Salon de la moto et du scooter
Salon de Milan (EICMA)
Salon de Tokyo
Salon Intermot de Cologne
Salons
Santé
SAV
Scooter à toit
Scooter-station
Secours
Sécurité
Selle
Série spéciale
Side Car
Sissy bar
Smartphone
Sondage
Sport
Stabilisateur
stationnement
stop and go
Stratégie
Support
Suspension
Tablier
Tarifs
Taxi
Technique
Top Case
Touring
Tout-terrain
Tout-terrain
Traction control
Transmission
Transport
Trike
Tuning
Turbo
Tutoriel
USB
VAE
Valises latérales
Variateur
verbalisation
Veste
Vidéo
Vintage
Vitesse
Vol
Voyage
Top scooter
essai test casque jet shoei j-cruise

La charentaise des jets full face

Essai Shoei J-Cruise

Mots-clefs de l'article : Casque - Shoei
La relève du Shoei J-Wing était pour le moins attendue. Et ce J-Cruise ne nous a pas déçus. Premier jet de la marque doté d’un écran solaire, ce full face élève sensiblement le niveau de prestation du genre, tant en matière de confort que de dynamique. Nous l’avons comparé au J-Gear, premier jet full face Shoei, pour mieux juger de l’évolution...
mercredi 6 mars 2013
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 8 réactions
 


Concurrent historique (et national) d’Arai, l’autre référence des casques moto haut de gamme, Shoei voit le nombre de ses concurrents s’étoffer régulièrement, tout comme le niveau de leurs réalisations. Pour autant, il reste difficile d’égaler le savoir-faire de la marque. Car Shoei, cela reste un style, des casques compacts, légers, au dessin sobre, extrêmement soignés, et cette fameuse visière sans platines latérales qui a été, en son temps, la première du genre... Aujourd’hui, si cet équipement s’est complètement démocratisé sur le marché, Shoei n’en conserve pas moins une qualité de fabrication unanimement reconnue et souvent, des innovations qui font au final, la différence.

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
Pas moins de 17 ans séparent le J-Gear (en fond) du J-Cruise, le tout dernier casque jet full face Shoei haut de gamme. Plus que d’évolution, mieux vaut parler ici de révolution, tant au niveau fabrication que prestations...

Comme chez soi

Une fois n’est pas coutume, le dernier J-Cruise n’amène pourtant rien que l’on n’ait pas déjà vu sur une concurrence récente. Passons rapidement sur le double écran solaire - le fabricant a longtemps refusé de l’introduire dans ses casques avant de développer un compromis sécurité / intégration satisfaisant à ses yeux - ou encore l’écran principal à la partie basse incurvée, pour nous reporter cette fois à l’intérieur du casque. En jouant sur différentes densités de mousses et textures de tissus tout comme sur la forme de la calotte, le fabricant porte le niveau de confort du J-Cruise à un niveau réellement impressionnant. Il suffit de le porter quelques secondes pour se sentir immédiatement chez soi. Le casque tombe naturellement sur le front, épouse douillettement l’ensemble du crâne, et remonte bien haut au niveau des joues. Mais surtout, les mousses se tassent davantage dans le J-Cruise que dans les autres casques de la marque. Ainsi, le sentiment de confort est omniprésent, tout comme celui de se sentir complètement enveloppé, concourant ainsi à une sensation globale de sécurité inattendue sur un casque pourtant dépourvu de protection faciale.

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
Même s’il n’était pas "chaud", le fabricant a du répondre à la demande du marché : le Shoei J-Cruise est le premier jet de la marque à intégrer un écran solaire intérieur, sans rogner sur la sécurité.

Progression spectaculaire

Une fois en route, ces premières bonnes impressions s’ajoutent au relatif silence offert par le J-Cruise. Pour mieux apprécier la progression réalisée par Shoei sur son dernier jet haut de gamme, nous avons choisi d’emmener aussi un ancien J-Gear, un jet full face de la marque datant de... 1996 (avant le plus récent J-Wing, donc). Même si cela parait évident a priori, la différence de ressenti n’en est pas moins spectaculaire. Outre le maintien du casque, ce sont l’absence de turbulences qui... sautent aux yeux. Aucun filet d’air sur le visage, des bruits très atténués distinguent la nouveauté de son devancier. Pourtant réputé à l’époque, le J-Gear ne soutient pas du tout la comparaison avec son descendant, excepté au niveau du poids. Le dessin de la calotte plus complexe, l’intégration de l’écran solaire et d’autres innovations alourdissent évidemment le J-Cruise, mais à peine... Pesé par nos soins à 1 310 gr, la nouveauté est plus lourde de seulement 60 gr, soit bien peu au vu des améliorations constatées !

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
Cette vue illustre parfaitement l’évolution du jet Shoei : à droite, le "vieux" J-Gear propose un intérieur pour le moins basique. A gauche, l’habillage intérieur du J-Cruise plus épais est aussi plus élaboré, le casque enveloppe davantage la nuque et le crane, comme l’illustrent aussi ses côtés qui remontent davantage sur les joues. Notez aussi l’intégration de l’écran solaire qui ne se fait pas au détriment de l’épaisseur de la calotte, quasi identique à celle du J-Gear.

Etanchéité avérée

En haussant le rythme sur une moto dépourvue de carénage, c’est cette fois la bonne tenue du J-Cruise sur la tête qui rassure, malgré la pression (forte) du vent. Jugulaire bien serrée (merci l’attache micrométrique), le J-Cruise n’a pas tendance à se soulever ni partir en arrière. La visière reste parfaitement plaquée sur son joint, les bruits aérodynamiques sont discrets alors que son étanchéité a l’air et à l’eau reste probante. Tellement que la buée se forme très vite par temps de pluie si on ne prend garde de contrôler sa respiration. Dans ce cas, l’écran Pinlock proposé en accessoire devient donc incontournable. Même si nous n’avons pas eu l’occasion de les tester par grande chaleur, les aérations semblent en tout cas faire leur office, un filet d’air - bien frais en cette saison - parcourant le sommet du crane de façon très notable dés que l’on manoeuvre la grosse ouverture supérieure.

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
La visière offre une étanchéité sans faille, notamment grâce à cette gorge qui permet de bien la maintenir en place contre le joint. En contre partie, le Shoei J-Cruise est sensible à la buée sous la pluie, l’installation du pinlock est incontournable.

Bilan : Prestations haut de gamme

Au final, vous avez compris qu’il va être difficile de trouver à redire sur le nouveau Shoei J-Cruise. Certes, comme sur la plupart de ses concurrents, sa tirette latérale n’est pas de prime abord évidente à "sentir" avec des gants moto d’hiver, question d’habitude, tout comme pour fermer la boucle micrométrique - nous restons de fervents adeptes de la boucle en double D, toute bête... Le seul point à confirmer restera finalement la tenue des mousses dans le temps. On comprend qu’en privilégiant le confort, Shoei ait voulu proposer un intérieur très douillet, et donc des mousses très souples. Les amateurs de casques "bien serrés" devront donc porter attention à ce point en magasin et bien tester différentes tailles - 4 tailles de calottes sont disponibles - pour s’assurer du bon choix. Les douillets, eux, n’auront pas cette hésitation : doué pour une utilisation large et quotidienne, le J-Cruise a tout pour rallier les commuters et autres touristes à sa cause... à condition d’y mettre le prix, soit 449 € (prix conseillé Shoei France). Ceci dit, ses concurrents directs, Arai SZ et Schuberth J1, sont sensiblement plus chers.

Plus Moins
  • confort !
  • étanchéité
  • fabrication
  • 2 écrans
  • attention à la taille
  • pinlock obligatoire


Casque Shoei J-Cruise : Notre notation


Poids Confort Champ de vision Insonorisation Finition Rapport Q/P
5/5 5/5 5/5 4/5 5/5 4/5

Note finale :

4,5/5

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com

Casque Shoei J-Cruise : Pratique

Disponibilité : immédiate
Prix : à partir de 449 €
Homologation : EN-1836
Coque : multifibre AIM
Tailles : XXS à XXXL (4 tailles de calotte)
XS (53cm)
S (55cm)
M (57cm)
L (59cm)
XL (61cm)
XXL (63cm)
Poids : 1 310 gr (taille M, vérifié)
Coloris : blanc, noir brillant, noir mat, gris métallisé, anthracite métallisé
Distributeur : www.shoei-europe.com/fr

Casque Shoei J-Cruise : A retenir

- coque en fibre multicomposite (AIM)
- calotte interne type EPS à densité multiple
- boucle micrométrique
- écran clair livré en série (sans pinlock)
- 4 tailles de coques
- visière à démontage (très) rapide, sans outil
- intérieur entièrement détachable et lavable
- levier pour l’écran solaire sans cran
- poids 1 310 gr en taille M (vérifié)
- une aération frontale, deux extracteurs d’air arrière
- housse de protection incluse

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
Cette aération supérieure est doublée d’extractions d’air à l’arrière du casque, le tout est efficace.

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
La courbe cassée de la visière à la base permet aussi d’éviter les filets d’air et de la rigidifier. Une fois fermée, celle-ci épouse parfaitement le joint, gage d’étanchéité.

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
Cette petite manette permet d’abaisser ou relever l’écran solaire intérieur. Difficile à "sentir" avec des gros gants d’hiver, mais avec l’habitude...

Essai casque Shoei J-Cruise vs J-Gear par moto-station.com
L’intérieur du J-Cruise est complètement détachable et lavable.

 
Crédits :
Par Manu Cadiou, photos Mehdi Bermani et Honda
 
 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Casque - Shoei

Entre jet et modulable
Helmo Fuorirotta
16 janvier
Test nettoyant pour casques et écrans
Motul M1 Helmet and Visor Clean : Pratique et efficace
Juillet 2015
 
 
 

Vos commentaires

  • Essai Shoei J-Cruise
    16 mars 2013, par Tonyz
    Bonjour, Etes vous sur du poids en taille M ? Je crois que vous avez fait une erreur, je peux vous certifié que le j-cruise en taille m fait +-1450gr. Voici une photo de la pesée....


  • Essai Shoei J-Cruise
    9 mars 2013, par zek
    bonjour excellent ce test et interessant ca tombe bien je cherche ce genre de casque et me dirige vers celui ci,en blanc ...il a l’air top.


  • Essai Shoei J-Cruise
    8 mars 2013, par pierre
    450 euros pour un jet, ça tape, mais c’est vrai que tous les jours un casque comme ça est sans doute très agréable. Je me pose une question : qu’est ce qui sépare vraiment ce shoei j-cruise des autres jets à 300 euro et moins ?

    • Essai Shoei J-Cruise
      16 mars 2013, par Tonyz
      Va l’essayer, met le sur ta tête et tu comprendras...
    • Essai Shoei J-Cruise
      9 janvier 2014
      Bonsoir à toutes et tous. Je ne discute pas du confort, qui, une fois enfilé est effectivement excellent. Cela dit, je reviens et confirme les commentaires que j’ai laissés dans le maxitest. Enfiler ce casque avec les lunettes : pas glop ! je suis obligé de les enlever, ce qui m’arrive rarement avec un jet ou un transformable. Et surtout, je répète, le fameux système de blocage du bas de la visière ne tient pas la distance...la gouttière se casse après quelques dizaines de verrouillages et déverrouillages. Alors, "casquer" 450 Euros pour une visière cassée en deux mois et un verrouillage pas solide...Bon, j’’ai peut être pas eu de chance ? Je serais étonné que Shoei n’ait pas un nombre important de retours garantie à cause de ça ...
      • Essai Shoei J-Cruise
        12 janvier 2015, par GOSSEYN
        j’ai ce casque depuis Juillet 2013. Je l’utilise au quotidien le tout est solide est très confortable. Désolé pour vous sans doute pas de chance.

 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Partageons nos expériences
Aujourd'hui à lire :
21775 avis moto
4229 avis scooter
98 avis cross / enduro
2032 avis pneu
2241 avis casque
SUZUKI 125 Sixteen

Lire le maxitest complet de ce SUZUKI 125 Sixteen
Moyenne :
8.45 / 10

Classement :
70e / 299

Le dernier avis :
"Très agréable et quasi parfait en semi-urbain, il manque cependant un peu de puissance et de vitesse de pointe sur route, pour garder une marge de sécurité. Il s'insère parfaitement dans le trafi..."

Lire les avis SUZUKI 125 Sixteen sur le Maxitest
Remplir le maxitest de votre scooter
 
 

Top hebdo*
Essai BMW C-Evolution Long Range
Destinée aux permis A, la version Long Range du C-Evolution 2017 promet d’allonger son autonomie sans rien perdre de son efficacité ni de son originalité. Essai.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté