Mardi 19 septembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
honda silverwing silver wing 400 essai

Le bicylindre qui manquait !

Essai Honda FJS 400 Silver Wing

Il manquait un scooter 400 cm3 à la gamme Honda. Copie conforme du 600, cylindrée mise à part, le nouveau Silver Wing 400 est un GT pratique, confortable et abordable. Son moteur bicylindre, doux et performant à la fois, est un atout face à la concurrence !
Millésime : 2006 à 2008
mardi 28 février 2006
400 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 34 réactions
 
Galerie photos Honda FJS 400 Silver Wing Galerie photos Honda FJS 400 Silver Wing


Ce sont certainement le succès commercial du Suzuki Burgman 400 et les ventes croissantes des autres scooters de moyenne cylindrée qui auront décidé Honda à exporter vers l’Europe son Silver Wing 400. Il faut dire que les maxi scooters, Yamaha T-Max 500 à part, se vendent moins bien qu’auparavant et que les utilisateurs titulaires d’un permis "moto" s’orientent de plus en plus vers des produits avec un prix d’achat et un coût d’utilisation (assurance, consommation, entretien...) plus contenus. L’avantage des scooters de moyenne cylindrée (250 et 400) est celui d’offrir des performances nettement supérieures à celles des petits 125 cm3, tout en offrant un agrément de conduite et des aptitudes routières proches dignes des maxi scooters. Un juste milieu en quelque sorte, entre un véhicule urbain de petite cylindrée et un gros cube plus orienté route. De plus, pour tous ceux et celles qui, après une période d’apprentissage en 125, décident de passer à une cylindrée supérieure, les 250 et les 400 sont une transition logique...

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait !

Quasi conforme

Déjà commercialisé au Japon, le Silver Wing 400 est identique au 600 du même nom. Esthétiquement, on a du mal à distinguer l’un de l’autre et il n’y a que les jantes, les tubes de fourche, les platines repose-pieds passager et le porte-paquet peints en noir pour différencier le 400 du 600. Tous les autres éléments, de la carrosserie au châssis en passant par l’équipement, restent inchangés. Autant dire que pour un scooter de moyenne cylindrée, on se trouve face à une machine imposante et même très lourde si l’on considère que le 400 affiche un poids tout pleins faits légèrement supérieur à celui du grand frère (246,4 kg contre 242 sur le 600). Le moteur, un bicylindre en ligne à refroidissement liquide et 4 soupapes par cylindre, utilise lui aussi la même architecture. Voici ce qui change à l’intérieur : l’alésage et la course sont ramenés à 64 x 62 mm (contre 72 x 71,5 mm), le rapport de compression à 10,8:1 (contre 10,2:1), la puissance à 38 ch à 8 000 tr/min (contre 50 ch à 7 000 tr/min) et le couple à 3,7 daN.m à 6 500 tr/min (contre 5,4 daN.m à 5 500 tr/min) ! Comme on le voit, le "petit" moteur de 398 cm3 tourne un peu plus vite et affiche une puissance maxi inférieure de 12 ch... Mais comme on le verra plus loin, il fait presque jeu égal avec son grand frère, au moins en ce qui concerne les accélérations et la vitesse maxi. Sur le papier, il s’avère en tout cas plus puissant que le Yamaha Majesty (+ 3ch) et le Suzuki Burgman (+ 6ch). Coté alimentation, le Silver Wing utilise un système d’injection avec des papillons d’un diamètre de 30 mm (32 mm sur le 600) et possède des rapports de transmission légèrement plus courts. Bien évidemment, il est homologué aux normes Euro3 grâce en grande partie à la présence d’une sonde lambda à l’échappement et à deux éléments catalyseurs. Le freinage quant à lui, comme sur le 600, est de type CBS (couplage AV/AR avec commande au levier gauche) et se compose d’un disque avant de 256 mm avec étrier trois piston et un disque arrière de 240 mm avec étrier deux pistons. Aucun système d’antiblocage (ABS) n’est en revanche au programme, même en option ! C’est plutôt étonnant de la part d’un constructeur qui en 2005 a mené campagne en faveur de cette solution...

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait !

Pratique, facile et performant à la fois !

Contrairement à Yamaha par exemple, qui a conçu son Majesty 400 à partir du modèle 250 cm3, Honda a donc choisi de développer son Silver Wing 400 à partir du maxi 600. Pour cette raison, l’équipement et l’espace de rangement sont à la hauteur des dimensions "limousines" du scooter. Avec ses 55 litres, le coffre peut contenir deux casques intégraux (et plus), le tableau de bord, de type automobile, est très complet. On trouve aussi deux béquilles, deux grands vide-poches, une selle XXL et surtout une belle qualité de fabrication (production japonaise oblige). Pourtant, malgré les dimensions imposantes et un poids à faire peur aux moins expérimentés d’entre nous, le Silver Wing s’avère de suite très maniable et facile à conduire, y compris à basse vitesse. Le poids positionné très bas se marie alors à merveille à un ensemble moteur/transmission doux et progressif. A l’arrêt, en revanche, lorsqu’il faut manoeuvrer, reculer et même béquiller, la tâche se complique pour les moins costauds... Car déplacer une masse de presque 250 kg n’est pas toujours facile, surtout sur un terrain en pente. Le Silver Wing pèse 31 kg de plus à vide que le Majesty et le Burgman. Heureusement, la hauteur de selle affiche seulement 740 mm... Et la première véritable accélération rend le sourire. La vitesse à laquelle le moteur monte jusqu’à 5 000 tr/mn et 100 km/h est réellement bluffante ! Un prochain essai comparatif le confirmera certainement, le Silver Wing devrait se montrer bien plus rapide que n’importe quel autre scooter de cylindrée égale (il se peut aussi que certains 500 monocylindres ne fassent pas le poids à ce niveau). La poussée est pleine et linéaire jusqu’à environ 6 000 tr/mn, on retrouve d’ailleurs un peu du Silver Wing 600. Ceci est dû en grande partie au travail effectué par les ingénieurs sur l’alimentation et le haut moteur, mais aussi (comme nous l’avons déjà signalé) à une transmission aux rapports de démultiplication plus courts. Par la suite, contrairement au 600 qui continue lui à pousser avec la même intensité, le 400 " s’asseoit " et l’aiguille monte moins rapidement jusqu’au régime maxi (le compte-tours indique la zone rouge à 9 400 tr/mn !). Sur circuit, au régime de 9 200 tr/mn, le Silver Wing affichait une vitesse compteur de 170 km/h ! Sans doute optimiste, voilà une performance qui démontre néanmoins le potentiel de ce petit moteur pour emmener dignement une masse initialement prévue pour un 600 cm3...

Freinage intégral mais pas d’ABS

En ville et sur route, les accélérations, les reprises et la vitesse de croisière de ce scooter Honda rendent sa conduite parfaitement sûre. D’autant plus que le freinage est à la hauteur des performances et que la tenue de route s’avère parfaitement stable et rassurante si l’on adopte une conduite normale, en conformité avec la réglementation routière. Pour prendre en défaut le premier (freinage combiné CBS), il faut vraiment tirer fort sur le levier gauche pour bloquer la roue arrière ou actionner avec brutalité l’avant sur le mouillé jusqu’à faire talonner la fourche (souple). Un système ABS aurait été bienvenu sur ce scooter... Quant à la tenue de route, disons que le Silver Wing commence à "flotter" un peu au-delà de 130/140 km/h principalement à cause des suspensions au tarage très souple. Le grand frère souffre d’ailleurs de ce même défaut. C’est aussi pour cette raison et grâce à une selle bien dessinée, que le confort se place dans la très bonne moyenne. S’il n’y a presque rien à redire concernant la position de conduite, l’ergonomie des commandes ou le maintien lombaire, on aurait toutefois aimé une protection encore plus efficace. Bonne au niveau du buste et des jambes (malgré quelques turbulences au niveau des pieds), elle néglige davantage les épaules et la tête (conducteur de 1,72 m), tout en oubliant les mains (mais nous n’avons pas essayé la version équipée de déflecteurs et d’une bulle haute proposés en option...).

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait !

Une bonne affaire

Proposé à 5990 €, affiché pratiquement au même prix que celui des Burgman et Majesty, le Silver Wing 400 conviendra donc parfaitement à tous ceux et celles qui cherchent un scooter capable d’effectuer de longues distances quotidiennes, y compris sur autoroute. Il est, et de loin, le scooter le plus adapté au duo dans la catégorie et celui qui se prête le plus à de tranquilles balades de fin de semaine. La capacité de charge s’avère impressionnante et, avec quelques équipements optionnels comme le top-case ou la bulle haute, le Silver Wing peut se trasformer en véritable machine à avaler les kilomètres. Dans une perspective d’achat à long terme et de gros kilométrage, le Silver Wing 400 se révèle donc une bonne affaire. Son moteur bicylindre très réussi s’ajoute ainsi à une conduite facile et un confort bon dans l’ensemble. En ville, malgré une excellente agilité, il faudra toutefois composer avec l’embonpoint de la machine (plus que le poids) et l’absence d’ABS. La consommation mesurée pendant notre essai (il est vrai sans avoir trop cherché à économiser la mécanique) reste acceptable. Elle est bien inférieure en tout cas à celle du 600 qui avait dépassé les 8 litres lors de notre essai précèdent.

Par Francesco Scuderi

Plus Moins
  • prix
  • moteur
  • agrément
  • fabrication
  • pas d’ABS
  • poids !
  • protection



Honda FJS 400 Silver Wing : A retenir

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait ! Lorsque l’on superpose les caractéristiques du Silver Wing 400 à celles du 600, les différences sont pratiquement inexistantes au niveau de la partie cycle, de la carrosserie et des équipements. Les dimensions des pneus et le freinage aussi sont les mêmes. La seule grosse différence entre ces deux scooters Honda vient de l’intérieur du moteur et plus particulièrement de l’alésage et de la course des pistons. L’alimentation, assurée par des injecteurs, possède des papillons d’ouverture plus petits, alors que le rapport de démultiplication a été réduit pour favoriser les démarrages. Le rapport poids/cylindrée est donc le moins favorable de la catégorie avec, excusez du peu, une différence de plus de 30 kilogrammes par rapport à ses deux plus proches adversaires, le Suzuki Burgman et le Yamaha Majesty.

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait !

Certaines dimensions, comme l’empattement (distance entre les deux axes de roues) de 1 595 mm, la longueur totale de 2 275 mm ou une largeur de 770 mm, demeurent assez inhabituelles... Le Silver Wing reste pour l’instant le seul scooter dans cette cylindrée à proposer un moteur bicylindre. Outre l’avantage d’une puissance supérieure à cylindrée égale, ce moteur a la caractéristique des se montrer plus souple et agréable à utiliser au quotidien. Il offre des accélérations plus linéaires (et certainement plus efficaces que la concurrence) tandis que sa capacité à conserver sa vitesse de croisière est supérieure à celle d’un monocylindre. La consommation, elle, s’en ressentira légèrement... Le mérite de Honda consiste aussi à avoir aligné le prix de son 400 sur celui des deux autres concurrents.

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait !

Le comportement routier, et c’est important de le souligner, est apparu plus cohérent que celui du plus puissant de 600 cm3. Avec une partie cycle où la transmission joue encore le rôle de bras oscillant, les 38 ch. du 400 semblent ainsi être le meilleur compromis ! À ce propos, la démarche de Yamaha d’équiper son puissant bicylindre T-Max 500 d’une partie cycle d’inspiration moto apparaît plus logique (ce n’est pas un hasard si ce scooter se vend bien partout en Europe malgré son prix). Très sûr, le Silver Wing est aussi un scooter confortable et pratique. Le volume du coffre sous la selle ou encore des deux vide-poches du tablier avant autorise une capacité de chargement inhabituelle (sacoche, antivol, casque...). L’équipement de série est quant à lui assez conséquent. Il propose entre autres un frein de parking avec voyant au tableau de bord, un système de clé codée, une prise 12V, deux béquilles, un éclairage dans le coffre ou encore un appel de phare au guidon (mais pas de warning). La qualité de fabrication, notamment au niveau de l’assemblage des plastiques, est digne de la marque.

Honda FJS 400 Silver Wing : Le bicylindre qui manquait !

En option, Honda propose :


- une bulle haute de 630 mm en Lexam et homologuée WVTA

- un jeu de déflecteurs pour améliorer la protection des jambes (mais pourquoi cet accessoire n’est-il pas proposé d’origine ?)

- des poignées chauffantes

- un antivol en U que l’on espère normalement homologué (NF/FFMC ou SRA)

- un top-case de 45 litres équipé d’une serrure, d’un système de démontage rapide et pouvant contenir deux casques intégraux

- une sacoche intérieure pour top-case

- une housse de protection du scooter, imperméable et ménangeant deux orifices pour le passage de l’antivol

Prix : 5 990 €
Disponibilité : immédiate
Garantie : 2 ans, pièces et MO, kilométrage illimité
Coloris : gris, bleu

 
 


Fiche technique

Moteur : 398 cm3, 4 temps, 2 cylindres en ligne, refroidi par eau, 2 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, transmission V-Matic
Puissance 38 ch. (28 kW) à 8 000 tr/min, couple 3,7 daN.m à 6 500 tr/min

Partie cycle : cadre tubulaire acier, fourche télescopique, 2 amortisseurs AR, freins CBS - AV 1 disque / étrier 3 pistons - AR disque / étrier 2 pistons, pneus AV 120/80 x 14 - AR 150/70 x 13

Gabarit : empattement 1 595 mm, hauteur de selle 740 mm, réservoir 16 litres (réserve 3,5 litres), poids à sec (usine) 228 kg

Performances :

vitesse compteur vitesse réelle régime moteur
90 km/h 84 km/h 4 700 tr/min
130 km/h 121 km/h 6 200 tr/min
170 km/h (maxi) 159 km/h 9 200 tr/min
 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 51 avis d'utilisateurs sur cette HONDA FJS 400 Silver Wing

Graphique note HONDA FJS 400 Silver Wing Note générale : 8.32
Classement général : 90e / 296
Evolution : 2

  • Votre essai 8.4
  • Entretien/budget 6.95
  • Vous 9.25
  • Pratique 8.15
  • Long terme 8.83
Conclusion maxitest Dernier avis :
Scooter très agréable doté d'une bonne motorisation. Je ressent une impression de louvoiement à haute vitesse, 130 km/h et plus... Son freinage est excellent, il jouit d'un bon comportement en situation d'urgence. Je le trouve pas trop gourmand (5, 5 litres/100 km) mais il lui manque de l'autonomie (250 km seulement). Excellente capacité de transport : 2 casques intégraux rentrent dans la soute à bagages !

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Honda - Honda Silver Wing - Scooter + 125 (A) - Scooter GT - Scooter selle basse

Toujours dans le coup ?
Essai Yamaha X-MAX 400
4 août
Une alternative très crédible
Essai SYM JET14 125I
2 mai
Plus qu’un outsider !
Kymco AK 550
12 avril
Tout nouveau, tout beau, tout 300
Yamaha X-Max 300 2017
12 avril
 
 

Vos commentaires

  • Honda FJS 400 Silver Wing
    9 mai 2009, par daniel
    Bonjour, Je cherche la valeur du coefficient CX du Honda FJS 400 Silver Wing(résistance au vent apparent), si quelqu’un a une idée ?? Merci


  • Honda FJS 400 Silver Wing
    20 août 2007, par Dan
    Depuis l’achat de mon SW400, dont je suis très content par ailleurs, j’ai malheureusement un bruit très désagréable ua niveau du tableau de bord quand je passe sur un chemin non lisse...le concessionnaire me certifie que c’est normal, que ce sont les plastiques !!!!! je ne peux pas croire que Honda puisse vendre des machines avec ce genre de défauts....je cherche une solution et ai fait une croix sur le concessionnaire qui me prend vraiment pour un demeuré....quelqu’un aurait-il eu ce problème ?

    • Honda FJS 400 Silver Wing
      21 septembre 2008, par stephane
      apres avoir roule 17 ans en 400 vff , 900 bol d’or ( nickel pour les sensations ) fj 1200 ( 8 belles annees ) et maintenant en 1000 cbf avec abs je tourne la page avec l’achat d’un 400 sw je pense que je ne serais pas decu !!! mon choix est du a plusieurs points :
      - la reglementation routiere bcp plus stricte qu’avant ( faire de la moto maintenant peux vous amener en prison peut etre meme plus tot que si vous braquer une banque )merci les radars !!!
      - le prix du carburant
      - et enfin pour moi personnellement mon trajet de 50 km par jour dont 20 autoroute et 5 semi-urbains qui necessite pas de gros cube ou excusez moi mais les 130 je suis mieux a les faire en scoot
      - ensuite je pense a la protection en cas d’intemperie et a la bagagerie me permettant d’avoir ma combinaison de pluie en permanence . maintenant aillant ete tres bien conseille ( le concessionnaire etant un copain ) entre le 400 et le 600 le changement vient de l’abs sur le 600 les 15 km/h de plus sur le 600 en vitesse de pointe et enfin le prix de 5990 pour le 400 a 9000 pour le 600 je pense qu’avec la difference de prix on est mieux a equiper le 400 maintenant je vous donnerais mes impressions apres le 7 octobre date de livraison de mon sw 400

  • > Honda FJS 400 Silver Wing
    3 avril 2007, par Alain
    Le problème pour moi, c’est qu’avant mon Silver Wing, j’ai eu un Tmax pendant 3 ans. Alors ce 400 Honda, pardonnez moi, mais je ne m’y fais pas... La finition est mauvaise (des bruits un peu partout après 3000km, la qualité des plastiques de carters, les fils électriques apparents...), le confort en duo très perfectible du fait d’amortisseurs arrières de très mauvaise qualité (j’ai essayé tous les réglages) et la tenue de route dangereuse au dessus de 120 kmh. Donc, moi, je revends mon Silver Wing...

    • > Honda FJS 400 Silver Wing
      18 avril 2007
      et bien moi je suis étonné, presque 6000 km, pas de bruits bizzard, confort total en duo même pour plusireures heures de route, et suspention parfaitement réglée, rien à redire, mître achat ...
      • > Honda FJS 400 Silver Wing
        30 avril 2007, par Xavi
        Bonjour, je suis Xavier et je vis a une ville a coté de Barcelona, El Masnou. Je veut achéter la SW 400 mais je ne suis pas sure. La question est que la SW600 maintenant on a la possibilité de l’acheter pour 7600, par contre la SW400 le prix est de 6800. Alors, par 800 eur on peut avoir la 600. Le probléme pour moi c’est la consumation de la 600, trés haute, plus de 7litres/100kms. Par contre la 400 on a 5l/100 kms. Je doit faire 50kms chaque jour, 40 en autoroute et la réste urbain. Qu’est ce que vous pénsez que est mieux ? la 400 òu la 600 ? avec la 400 on va sans difficultés par l’autoroute ? Merci por votre aide d’avance. Salutations, Xavi
        • > Honda FJS 400 Silver Wing
          7 février 2008, par cepebu
          Je suis Dan, et je suis passé de la moto (750 FZX)au 400 silverwing depuis juillet 2006,après avoir eu un burgman 400(1 mois). Je fais 80 km par jour, voie rapide + ville et je ne regrette pas mon achat,même si les sensations ne sont plus les mêmes. Je m’y retrouve au niveau conso 4,85l/100 km, pour le confort c’est tout à fait correct, le freinage est très rassurant,le bicylindre est onctueux,je transporte mon pc portable dans le coffre sans problème + mes affaires de pluie, bref , je pense avoir fais un très bon choix et je le recommande sans problème.
    • > Honda FJS 400 Silver Wing
      6 mai 2007, par christophe
      ...suis d’accord,j’ai aussi ce 400 honda avec tout juste 1000km et déja je souhaiterais le revendre ou l’échanger avec un bon burgman 650 ? qu’en pensez vous ? Merci
      • > Honda FJS 400 Silver Wing
        25 novembre 2009
        bonjour ,je te deconseille le burgman 650 sauf si ta les moyens de l’entretenir , j ai un 650 et j ai mis plus de 1000 euro de repartion et de revision !! confortable , mais trop cher en entretien et pieces !!
    • > Honda FJS 400 Silver Wing
      7 juin 2007, par Xavi
      Alain, peut être le probléme est que le normal est aller de la SW400 à TMAX où SW600. D’autre manière je pénse jamais tu pourras avoir des sensations que tu as eu avec une machine comme la TMAX
      • > Honda FJS 400 Silver Wing
        27 juin 2007, par Hydra
        Je me creuse la tête depuis quelques jours à lire les forums et les essais pour faire un choix, je suis motard sur des 750 Honda diverses depuis 1993 date de mon permis A. Mon choix est fait , je passe commande dés demain, c’est un S-Wing 400 , le seul regret c’est bien sûr le manque d’ABS , mais bon , mon dernier dileme, ayant évincé toux les autres , etait de choisir entre un Burgman 400 et un S-wing 400 , Bah ya pas photo , un bicylindres , un cadre Honda , un freinage couplé et un prix moindre , si je ne fais pas état de la ristourne actuelle chez Suz’ qui fini pas s’aligner . Je me demande qu’est ce qui peut bien justifier une telle difference de prix sur le Burg 400 . Les cadres Suz "travaillent" et n’ont pas la qualité des Honda , de plus , même pas un freinage couplé . Le poids du S-wing ne m’inquiete pas , je connais les parties cycle Honda , très bien équilibrées, dés que la machine est en mouvement , plus de poids . Il y a des GoldWings qui font du Paris tous les jours , comme les transports de personnes , et un Gold ça doit faire entre 400 et 500 kg N’oublions pas qu’Honda est une marque de machines de qualité , et perso, en descendant d’un VFR 750 (mon troisiemme) pour passer au scoot , comme le font bcp de motards, je le fait en toute confiance avec le S-Wing 400 . Même puissance qu’un 500 , assurance moindre, un bycilindre injection bien aboutit , que demander d’autre ? (à part un ABS ) Le poids peut etre un gage de stabilité , je prefere une machnie basse et lourde plutot qu’un truc nerveux qui pétarade et qui vibre en changeant de file sous les rafales de vent . Je le prend en gris plutot qu’en noir , non pas que je préfère, mais le noir rend trop évident la moindre rayure et la moindre salissure .
        • > Honda FJS 400 Silver Wing
          10 juillet 2007, par Colbast
          Salut moi aussi j’hésite entre un Burgman 400 et un SW 400. Ce qui me fera penché pour le suz c’est peut être le centre de gravité plus bas mais d’un autre côté un bicylindre parait plus fiable... Que faire ???
          • > Honda FJS 400 Silver Wing
            30 juillet 2007, par filo-baido
            j’ai aussi hésité longtemps entre le SW 400 et le burg 400 . Pour finir j’ai craqué pour le SW 400 bicylindres. je suis aussi tombé sur un forum burg 400 avec plein d’avis négatifs !!!! le dernier datait de juin 2007 ! enfin me voilà bien assis sur mon fauteuil à moteur comme je l’appelle , un vrai régal prp au piaggio ! rien à voir avec le piaggio ; tenue de route sup,avec mes 1.75 m je suis bien calé sur le dosseret ( réglage possible ) frein à main très pratique , consomation < à 5 litre / 100 km ( en rodage) , le son du bi est très onctueux, je me retrouve à 140 sur l’autoroute si je ne fais pas attention et il y a encore de la réserve ! prise 12 V pour le GSM ou le GPS ! coffre sup à piaggio ; prise au vent comme sur le piaggio ; passage entre les files à l’arrêt sans problème ; démarrage moins fugueux que le piaggio mais très raisonnable quand même ; tableau de bord superbe et complet ( compte tour,heure, km intermédiaire ......)même plus mal au dos après 150 km , très agréable dans les virages vu centre de gravité , surpris par le freinage combiné quand l’autre jour j’ai dû frenier d’urgence pour éviter une voiture qui à bloqué devant moi ! il s’est vraiment assis sur ses suspensions et s’est arreté à temps ( entirant sur les deux freins ) j’ai été le premier surpris car avec le paiggio que je connaissais à fond je devais anticiper d’autant plus que le SW à un frein moteur : quand on lâche les gaz on le sent vraiment ralentir - ce que je n’avais pas avant - Attention : le piaggio est tout de même une excellente machine qui m’a comblé pendant plus de 2 ans ; très fiable 12000 km/an sans aucun problème !!!
            • > Honda FJS 400 Silver Wing
              4 mars 2008

              Je viens de prendre possession du mien après dse nuits blanches pour arrêter mon choix (balance avec suz burgman 400). Finalement pas de regrets le bi c’est bon et en plus malgré son poids c’est un vélo même pour béquiller. Je mesure 1.93m et avec la bulle givi et le tablier bagster winster nickel. J’ai simplement dû faire refaire le dosseret sinon j’étais trop avancé et les jambes ne passaient plus. En plus être assis en bout de selle fait mal au .....J’ai pris la pluie et suis arrivé sec même les gants, grace aux déflecteurs de la bulle.Impeccable pour mon usage 60kms aller et pareil retour par jour(autoroute plus périph). Garantie 2 ans avec assistance merci Honda. juste une restriction sur la monte pneumatique...bof ! bien gonfler à 2.5 à l’arrière et non 2.25 comme précaut.

              Franchement n’hésitez pas en longévité il n’y a pas photos et ça ne vibre pas. Moins d’efforts que sur un mono à vitesse constante.

              Pris raisonnable, fils apparents pas trop top mais étanches, freinage couplé trés sécurisant, trés bon frein moteur (surprenant sur un scoot)conso visiblement inférieur à 5l en roulant dans les limitations, bon éclairage, trés confortable.

              Pas de regrets

              • > Honda FJS 400 Silver Wing
                21 avril 2008, par Korbeil
                Bonjour, je dois moi aussi refaire le dosseret, peux tu me dire à qui tu t’es adressé ? Merci
                • > Honda FJS 400 Silver Wing
                  13 mai 2008
                  Bonjour, N’importe quel sellier pourra te le faire. J’ai conservé le strict minimum de mousse pour ne pas avoir les vis dans le bas du dos et il a conservé le revetement d’origine. seul un oeil exercé et un essai montrera qu’il y a une différence avec l’original en épaisseur.
              • > Honda FJS 400 Silver Wing
                19 janvier 2012

                Bon voilà 4 ans déjà de vie commune avec mon FJS400. Que dire ? révision des 72000kms à la fin du mois...oui !oui ! 72000 je fais avec 20000/ans. Donc j’ai ma petite idée sur la solidité. En 72000Kms j’ai changé : 2 ampoules avant et 1 arrière et voilà. Je passe les trains de pneus et plaquettes (2 et 2) normaux.

                C’est du solide et moyenne conso 4.4l. Je regarde l’Integra 700 d’un oeil gourmand mais cela va me fendre le coeur de laisser ce chameau parfait.

                A plus sur le forum Integra...si je tiens dessus

          • > Honda FJS 400 Silver Wing
            4 mars 2008, par jihelle
            pour avoir eu les 2 (honda et suz burgman) je regrette le suzuki au niveau de la solidité générale, de la tenue de route, du coté pratique et de la consommation. Certes le moteur du honda est plus réjouissant, mais il fait payer cher (en essence) sa pétulance et n’est pas pratique pour un "moins de 1.70m" comme moi. De plus sa tenue de route n’est pas seulement (et poliment dit) "chaloupée" mais "proprement dangeureuse et indigne d’une moto du 21eme siècle". Vous êtes prévenus : sur autobhan le honda danse samba et vous vous en prenez plein la pipe ou vous voyez flou si vous restez le nez dans la bulle. Sans regret je reviendrais au suzuki qui m’a enchanté pour ses cotés "sans soucis" et sa capacité de rangement à faire pâlir une mini BMW au sortir du Leclerc. J’attends seulement la promo qui va bien pour revenir vers la lumière dont je me suis momentanément écarté.
            • > Honda FJS 400 Silver Wing
              10 mars 2008, par pascal

              Tes remarques sont intéressantes, j’hésite également entre les deux et mesure -1.70 m, peux tu en dire un peu + sur les problèmes rencontrés avec le SW400 ; Est ce que les problèmes d’embrayage sont résolus sur le Burgman 400 ??

              Merci

              • > Honda FJS 400 Silver Wing
                24 mars 2008

                Le SW 400 est très fiable (20 000 km).

                Comme indiqué plus haut il faut gonfler à 2,5 à l’arrière. De plus il faut mettre une huile de fourche plus épaisse (20W).

                Après ça on retrouve une très bonne tenue de route. Ce n’est pas un TMax mais il a d’autres avantages : coffre, protection.

            • > Honda FJS 400 Silver Wing
              22 mars 2008
              Bonjour jihelle, c’est curieux je suis surpris de tes commentaires sur la tenue de route du SW400, je n’ai pas du tout le même ressenti. Je n’ai pas touché aux réglages de suspension d’origine et j’ai toujours les mêmes pneus d’origine (Bridgestone Hoop), et je suis très satisfait de la tenue de route, je suis même agréablement surpris car je m’attendais à une tenue de route médiocre de scooter. Je trouve le SW suffisamment rigide et stable, très rassurant, même avec grand vent comme on a beaucoup eu cet hiver. J’ai 13.000 kms, je fais 2x23 kms tous les jours par tous les temps, du grand soleil d’été aux pluies verglaçantes d’hiver, et je le trouve vraiment rassurant, je n’ai JAMAIS dérapé ni JAMAIS bloqué une roue, malgré une conduite assez énergique en milieu urbain et banlieue. Comme quoi les appréciations peuvent vraiment diverger d’un utilisateur à l’autre. Avant j’avais une Honda 800 PC, et là la tenue de route était vraiment minable, je me suis fait peur plusieurs fois, alors qu’avec ce scooter je me sens nettement plus sécurit.
          • > Honda FJS 400 Silver Wing
            9 avril 2008, par jl
            HONDA & ENCORE HONDA
        • > Honda FJS 400 Silver Wing
          9 avril 2008, par jl
          J’ai un 400 depuis 3 mois après avoir bien vendu mon 600 et après avoir été motard (always Honda...). Ton choix et sage & intelligent très bien vu et bon vent.... salut JL
          • > Honda FJS 400 Silver Wing
            17 avril 2008
            Pour ma part, j’ai roulé sur un 400 Bubu ancienne mouture pendant 1 an croyant posséder une bonne machine, jusqu’a l’achat de mon Silver wing 400 qui m’a bluffé. Bien meilleure tenue de route, accélération/freinage supérieurs, peu sensible au vent latérale me donnant entière satisfaction. Néanmoins un bémol quant à la conso supérieur au Burman (un bon demi litre en plus)environ 5 litres au 100. Egalement, la capacité de rangement d’un volume identique noffre pas autant de possibilités que chez Susuk.
            • > Honda FJS 400 Silver Wing
              6 août 2008, par Marco 92
              22 000 km, pas de bruits en dehors de l embrayage qui couine au démarage. Sinon super freinage (version sans ABS) conduite en solo ou duo au top en ville comme sur autoroute. Une vrai mobylette, pardon moto ... .. pas sexy, mais fonctionnelle en diable.
              • > Honda FJS 400 Silver Wing
                6 mars 2009

                Salut, pour arriver à 350 kg à sec tu charries des gueuses de plombs ou quoi déjà avec 246kg sur la balance c’est pas une ballerine...sinon c’est une vraie mobylette même à 2 à l’heure. J’ai maintenant 20000 (- 1an correct) pas de soucis et appréciable tous les jours. Pour ceux qui trouvent qu’il chaloupe sur autoroute pensez à gonfler à 2.5 avant comme arrière sinon arrêtez de bouger le guidon. Les seuls vrais défauts sont pas ABS sur cette version s’entend et manque 10cv (ou il faut que je perde 20Kg ..)

                Pour tous les jours c’est franchement ce qu’il y a de mieux et en longévité le Bi on fait pas mieux. Navré pour les BURG (400) et autres monos on en reparle à 75000.

                Pour la conso je ne suis jamais arrivé aux 5l mais je tourne entre 4.2L calme et 4.7 énervé. 5l il doit falloir se cracher dans les mains.

                Monte d’origine IRS ...c’est clairement de la m.....à se faire peur à changer de toute urgence, sur le sec passe encore mais sur le mouillé ça ressemble à deux savonnettes au fond d’une baignoire humide.

                A plus

          • > Honda FJS 400 Silver Wing
            12 août 2008, par kasum
            Bonjour, J’ai eu 3 burgmann c’est de la m.... Et j’ai pris un sylver wing rien à voir. Il est stable il roule bien mais consomme trop. Cela vient en partie de son surpoid 350kg en ordre de marche plus le pilote équipé cela fait 450kg. C’est beaucoup trop pour le moteur et surtout pour la transmission. Les pneus d’origine sont pas top ! blocage de roue AV et Ar en cas de freinage d’urgence et le coffre pas assé grand pour 2 intégral de grande taille. En plus le coffre n’est pas bien conçu si on va faire les courses au supermarché (pour un célibataire). Autrement sur grande distance autoroutière la selle devient fatigante. Mais le plus gros problème c’est la conso 5l en roulant normalement et 6,2l en tapant le 1/4 de poignée en permanence. En plus le démontage n’est pas aisé si on veut faire l’entretien soit même, il n’a pas été conçu pour être démonté facilement.
            • > Honda FJS 400 Silver Wing
              26 août 2008, par gd 94
              Je ne suis pas d’accord avec toi. Je suis l’heureux propriétaire d’un SW 400 depuis fin mai. Je fais toutes sortes de parcours, ville, route et autoroute, et ma consommation a varié entre 4,2 l et 5,2 l, et en général autour de 4,7 l aux 100 km. Pour la taille du coffre, je suis d’accord avec toi, mais mets un top case 45 l ( joli et pratique ). Quant au freinage, dis moi commnent tu fais pour bloquer les roues, j’ai beau tirer comme un âne sur les leviers, le mien ne bloque pas ! Par contre mon problème c’est les retours de vent dans le dos ( j’ai mis une bulle haute KAPPA - GIVI ). Je ne sais pas quoi faire pour y remédier. Si quelqu’un a la solution.
              • > Honda FJS 400 Silver Wing
                23 septembre 2008, par jbvarois
                Bonjour, pour ne pas avoir les retours de vent dans le dos il faut revenir à la bulle d’origine . @+jb salutations
                • > Honda FJS 400 Silver Wing
                  15 octobre 2008, par eric
                  J’ai le même problème de vent dans le dos mais en plus on ne voit rien devant soi quand il pleut tellement la bulle est haute. Avantage cependant, les mains sont protégées. Si on revient à la bulle d’origine, je suppose que les mains gèlent...
                  • > Honda FJS 400 Silver Wing
                    31 octobre 2008, par isos

                    Apres 34000km sur un Suzuki burgman et 5 embrayages changés je suis passé ce mois ci sur un SW400 :). du fait de la multitude de pb avec mon embrayage j ai donc au bout de 10 ans de fidelité chez suz opté pour le petit bi de Honda.

                    J ai donc pour l instant effectué 400km seulement, mais je dois avouer, apres qlq touts petits km de prise en main que c est le pied total.

                    Un confort equivalent au suzuki (pour la prise de vent j ai fait poser les deflecteurs de jambes), mais le gros plus est la tenue de route et la qualité du chassis. La moindre solicitation de la hanche provoque une reaction immediate, la rentré ds les virages est immediate, pas besoin de forcer pour incliner la bete, c est precis et rapide au dessus de 50 KM/heures. Au dessous, la bete est stable et le passage entre les voitures est bien plus aisé, j ai l impression que je me faufile bien plus aisement entres les files de voitures. Je fais du perif et de la banlieu parisienne et je suis en extase totale :)

              • > Honda FJS 400 Silver Wing
                6 mars 2009
                Pour la conso je tourne en dessous de 5L et en général 4.6L donc comme toi. J’ai aussi une bulle pas Kappa mais GIVI (idem normalement) et comme je suis plus reculé sur la selle (1.93 à caser) je n’ai pas de retour de vent. La solution est peut-être dans le fait de t’éloigner du parebrise.
    • > Honda FJS 400 Silver Wing
      26 mars 2010, par gégé
      j’ai perso essayé le 650 ABS aujourd’hui et je suis decu. rien a voir ni a comparer avec mon tmax 2008 .Ya pas photo les vibrations,la partie cycle et le freinage moyen, un monde entre ces deux scoots,quand je vois ces posts je me pose des questions .Allez donc les essayer pour vous faire une idée.Pour moi le t max est loin tres loin devant,le tarif en rapport
      • > Honda FJS 400 Silver Wing
        31 mai 2014, par Piter34
        Bonjour je roule depuis deux ans tout les jour avec un Honda 400SW 2007 la révision des 24.000 faite chez le mécano depuis que j’ai 26.000km j’ai que des problèmes voyant FI puis compteur fou puis voyant orange , parfois les trois en même temps alors que le scooter fonctionne très bien, personne peut donné une indication sur ce problème merci

 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
Nouveau Yamaha X-MAX 125 2018
Le Forza 125 est le best seller français des scooter GT 125. Ou était ? Le nouveau X-MAX 2018 ambitionne de lui voler son trône. Voyons cela.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté