Lundi 11 décembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :

Match scooters économiques

Honda PCX vs Yamaha NMAX : Enjeu capital !

Mots-clefs de l'article : Honda - Honda PCX 125 - NMAX - Scooter - 125 (B) - Scooter urbain - Yamaha
Le Honda PCX est le best seller des scooters abordables et économiques en France. Accessible aux titulaires du permis B, il connaît un succès non démenti, mais l’arrivée du Yamaha NMAX pourrait bien changer la donne. Voici un nouveau match au sommet entre deux leaders du marché français.
Millésime : 2015
jeudi 13 août 2015
125 cm3
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos de ces scooters Galerie photos de ces scooters


Honda et Yamaha se livrent une lutte à couteaux tirés cette année ! Après le match très serré entre le X Max 125 et le Forza 125, voilà une nouvelle confrontation cruciale en termes de parts de marché pour ces deux constructeurs.
Pour Yamaha, l’enjeu est capital : regagner avec le NMAX (également badgé MBK Ocito) ce qu’il a perdu avec le XMAX face au Forza ! Alors Yamaha a choisi de miser gros sur ce nouveau scooter 125, avec un tout nouveau moteur Blue Core, un ABS de série, un châssis travaillé.
Bref, l’assaut de Yamaha à l’encontre de l’indéboulonnable Honda PCX 125 est bien mieux préparé qu’avec le Majesty S. Pour le constructeur aux diapasons, il s’agit là de voler plusieurs milliers de ventes à Honda. Ni plus, ni moins !

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Yamaha NMAX : Des rondeurs sans surpoids

Les deux scooters affichent des aspects très différents. Le nouveau venu, le Yamaha N Max reprend les codes stylistique chers à Yamaha : habillage bicolore, large plastique latéral imitant un cadre alu, regard d’ancien TMax...et surtout des formes rondes, censées à la fois séduire les femmes et rappeler les fameux BW’S !
Le Honda PCX, pas franchement des plus gais dans ce coloris noir mat, n’a pas pris de ride. Avec ses LED et son guidon façon moto, il reste le plus orginal !
Côté finition, c’est du très bon niveau pour des scooters fabriqués dans des usines exotiques (Thaïlande pour le Honda, Indonésie pour le Yamaha), mais les outils industriels des deux constructeurs dans ces contrées n’auront bientôt plus rien à envier aux structures japonaises.
En prenant en main ces deux scooters, on remarque tout de suite leur légèreté. Face aux statutaires scooters GT, ils sont 40 kilos plus légers en moyenne : un écart de poids vraiment considérable et qui se ressent nettement lors des premiers tours de roues. Si vous débutez en scooter avec le permis B, ces deux véhicules sont vraiment aisés à appréhender.
A noter que si le Yamaha affiche des rondeurs généreuses, il n’en est rien à la pesée (128 kg tous pleins faits contre 131 kg pour le Honda). Néanmoins, si la palme de la maniabilité revient tout de même au PCX, c’est surtout grâce à sa stabilité à très basse vitesse. Sous 35 km/h, le Honda semble pouvoir faire du sur place comme un équilibriste et l’on se faufile plus facilement. L’écart est faible malgré tout.

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Honda PCX : Plus logeable, plus confortable

Lors de ce match, comme toujours, nous étions curieux de vérifier plusieurs aspects : consommation, freinage, performances moteur. Mais d’autres aspects nous ont nettement surpris. A commencer par la supériorité du Honda en termes d’amortissement.
Contre toute attente, alors que nous avons déjà critiqué le PCX sur ce point, il a finalement mieux digéré les petits pavés autour de Bastille que le Yamaha... Un comble alors que le NMAX nous avait agréablement surpris sur ce point lors de la présentation presse. La différence se situe surtout sur les tous petits chocs répétés où le Honda copie moins les défauts de la route. En contrepartie, la selle du Honda est plus ferme.
Nous avons également noté une ergonomie plus pertinente côté PCX, qui se montre plus logeable avec une assise pilote et passager plus longue et plus de latitude pour allonger les jambes. Les aspects pratiques lui sont également plus favorables grâce à un vide poche fermé avec une prise 12 V, des feux de détresse pratiques en interfile et un rangement sous selle mieux conçu qui évite de ranger son casque sur l’envers au risque de rayer la calotte comme sur le NMAX. Des petits plus qui ont leur importance au quotidien.

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Un moteur Blue Core très réussi

Mais le Yamaha avance également de sérieux arguments. À commencer par un moteur très réussi. Le nouveau monocylindre Blue Core à distribution variable donne la réplique au moteur Enhanced Smart Power doté de la technologie Idling Stop.
Les vibrations du moteur Yamaha sont plus contenues et ses performances très bonnes. Le Yamaha domine le Honda en reprise comme à l’accélération, de peu mais systématiquement. D’ailleurs, lors d’une liaison sur voie rapide, le NMAX aura pris doucement la poudre d’escampette face au Honda.
Surtout, nous avons apprécié le remplissage optimisé à mi-régime de la mécanique Yamaha, qui assure toujours de bonnes relances et sa façon de très bien s’affranchir des rythmes élevés. À son bord, accumuler les kilomètres à 100 km/h compteur ne semble pas un problème, entre le silence de l’ensemble et son absence de vibration.
Dans les mêmes conditions, le PCX semble forcer davantage. Reste au Honda une douceur de fonctionnement exemplaire, une transmission ménageant un bon compromis entre départ arrêté et vitesse de croisière et surtout son système Idling Stop, très efficace et reposant. Plus que la consommation épargnée, on se fait très vite au silence du moteur lors des arrêts récurrents en ville. Un gage de quiétude appréciable au quotidien.

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Le CBS ne peut lutter contre l’ABS

Lors de notre comparatif, nous avons effectué des mesures importantes à nos yeux. Si la consommation (à conditions égales : même jour, même kilométrage moyen journalier) n’aura finalement pas révélé un écart trop important (0,2 l/100 km en faveur du Honda), la mesure du freinage d’urgence (50 km/h à zéro) a été riche d’enseignements.
Précisons que notre mesure a été faite sur sol sec, ce qui a préservé le Honda équipé de pneus IRC de piètre qualité sur le mouillé. Il a ainsi, limité les dégâts face à un Yamaha NMAX équipé d’excellents Dunlop ScootSmart. En cas de freinage d’urgence réussi, le Honda PCX peut freiner très court en sollicitant les deux leviers. En revanche, un dosage maladroit (troisième passage) a failli se terminer sur le flanc en raison du blocage de la roue avant.
En outre, si vous empoignez uniquement la commande couplée du PCX, la distance de freinage se rallonge considérablement (14,80 m contre 6,42 m !). Aussi réussi soit-il, le freinage couplé du Honda PCX sera moins à même d’éviter la chute que le freinage ABS du Yamaha NMAX, qui se déclenche en fin de freinage, rallongeant légèrement la distance mais sans dérobade des roues.
Par ailleurs, les qualités de la partie-cycle du NMAX se sont toujours brillamment illustrées. Tenue de cap, agilité, précision de placement : Yamaha a réussi là un très bon châssis, sain et même joueur.

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Bilan : Dépassé le PCX ? Juste à l’accélération

Nous nous attendions à une lutte serrée, ce fut le cas. Le Yamaha NMAX brille par de nombreuses qualités : châssis réussi, moteur plus performant et très agréable, freinage plus sain, fabrication.
Mais le Honda PCX a fait mieux que de se défendre ! L’agrément de son moteur reste louable et son confort de roulage s’avère supérieur ce qui a constitué une vraie surprise ! Ajoutez alors des aspects pratiques mieux conçus et un agrément honorable au quotidien et vous comprendrez que le PCX reste dans le coup, notamment financièrement.
Actuellement affiché en promostion à 2 799 € (2 899 € en tarif catalogue), il reste légèrement mieux placé que le Yamaha NMAX (2 999 €), tout de même doté de l’ABS et d’une monte de série qui lui assurent des prestations tous temps.

Honda PCX 125 vs Yamaha NMAX : Nos mesures

Honda PCX 125 vs Yamaha NMAX : Notre notation


Honda PCX Yamaha NMAX
Qualité de fabrication 4/5 4/5
Agrément moteur 4/5 4/5
Performances 3/5 5/5
Partie-cycle 4/5 5/5
Maniabilité 5/5 4/5
Freinage 4/5 5/5
Ergonomie 5/5 4/5
Confort 4/5 3/5
Protection 2/5 2/5
Duo 5/5 4/5
Aspects pratiques 4/5 3/5
Prix 5/5 4/5
Total 49 47
Podium vainqueur 2

Honda PCX 125 : A retenir

Prix : 2 899 € (2 799 €, promotion au 13/08/2015)
Garantie : 2 ans, pièces et MO, kilométrage illimité
Coloris : noir mat, rouge, blanc
Disponibilité : immédiate

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Plus Moins
  • ligne toujours originale
  • agrément de l’Idling Stop
  • équilibre à basse vitesse
  • aspects pratiques
  • ergonomie
  • selle plus dure
  • performances en retrait
  • pas d’ABS
  • pneus de série

Yamaha N Max 125 : A retenir

Prix : 2 999 € (au 13/08/2015)
Garantie : 2 ans, pièces et MO, kilométrage illimité
Coloris : rouge, beige, blanc, noir
Disponibilité : immédiate

Honda PCX vs Yamaha NMAX : le comparatif Scooter-Station

Plus Moins
  • qualité de fabrication
  • moteur agréable et performant
  • partie-cycle plus saine
  • ABS de série
  • suspensions plus sèches
  • aspects pratiques en retrait
  • logeabilité
  • un peu plus cher

 
Crédits :
Par Christophe Le Mao, photos Arnaud Vibien
 


Fiche technique

Honda PCX 125

Moteur : monocylindre, 4 temps, 124,9 cm3, alésage 52,4 mm x course 57,9 mm, refroidi par eau, 1 ACT et 2 soup./cyl., injection électronique PGM-FI, transmission automatique à variateur, démarreur électrique, système Idling Stop
Puissance 11,7 ch. (8,6 kW) à 8 500 tr/min, couple 1,2 daN.m à 5 000 tr/min

Partie-cycle : cadre tubulaire ouvert en acier, bras oscillant en aluminium, fourche télescopique hydraulique aux tubes de 31 mm, déb. 100 mm, 2 amortisseurs AR réglables en précharge du ressort, déb. 75 mm, frein AV disque diam. 220 mm / étrier combiné 3 pistons - AR tambour combiné diam. 130 mm, pneus AV 90/90 x 14 - AR 100/90 x 14

Gabarit : dimensions (L x l x h) 1 930 mm x 740 mm x 1 100 mm, empattement 1 315 mm, hauteur de selle 760 mm, garde au sol 135 mm, réservoir 8 litres, poids tous pleins faits constructeur 130 kg, poids vérifié 131 kg (57 kg AV, 74 kg AR)

Performances : vitesse maxi mesurée à 110 km/h (compteur), 101 km/h chrono, consommation moyenne de l’essai 2,8 l/100 km

Yamaha NMAX

Moteur : monocylindre, 4 temps, 125 cm3, 1 ACT et 4 soupapes, alésage 52 mm x couse 58,7 mm, refroidissement liquide, alimentation par injection électronique, transmission automatique par variateur et courroie, démarreur électrique
Puissance 12,07 ch. (9 kW) à 7 500 tr/min, couple 1,17 daN.m à 7 250 tr/min

Partie-cycle : cadre tubulaire en acier, fourche télescopique, 2 amortisseurs AR réglables en précontrainte, freins AV 1 disque diam. 230 mm / étrier 1 piston + ABS - AR disque diam. 230 mm / étrier 1 piston + ABS, pneus AV 110/70-13 / AR 130/70-13

Gabarit : dimensions (L x l x h) 1 955 mm x 740 mm x 1 115 mm, empattement 1 350 mm, hauteur de selle 765 mm, réservoir 6,6 litres, poids tous pleins faits constructeur 127 kg, 128 kg vérifiés (54 kg AV, 74 kg AR).

Performances : vitesse maxi de 114 km/h (compteur) 107 km/h chrono, consommation moyenne de l’essai de 3 l/100 km

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Honda - Honda PCX 125 - NMAX - Scooter - 125 (B) - Scooter urbain - Yamaha

Scooter électrique et efficace !
Essai Askoll eS3
2 novembre
Energies alternatives
Honda PCX électrique et hybride
27 octobre
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
Le Honda Forza 125 menacé ?
Nouveau Yamaha X-MAX 125 2018
12 septembre
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Partageons nos expériences
Aujourd'hui à lire :
21798 avis moto
4236 avis scooter
98 avis cross / enduro
2034 avis pneu
2243 avis casque
PIAGGIO 125 X8 Premium

Lire le maxitest complet de ce PIAGGIO 125 X8 Premium
Moyenne :
7.84 / 10

Classement :
193e / 301

Le dernier avis :
"Moteur pas très vif au démarage sur les tout premiers mètres; accélération et reprise très sécurisantes des 40km/h. Bulle à peine trop basse. Repose pieds passager étroit...."

Lire les avis PIAGGIO 125 X8 Premium sur le Maxitest
Remplir le maxitest de votre scooter
 
 

Top hebdo*
* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté