Mardi 21 octobre 2014
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Peugeot 125 Jet Force compressor compresseur jetforce 125cm3

Retour en force !

Essai Peugeot 125 Jet Force

Pour la première fois, un constructeur ose le compresseur sur un scooter. Un défi technologique et commercial qui risque de faire autant de jaloux que de fans chez les possesseurs de permis A ou B. Le "Compressor" n’a qu’une seule faiblesse : sa disponibilité... fin 2003. Mais sa version "économique" est déjà en concessions.
Millésime : > 2003
vendredi 18 juillet 2003
125 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Images Peugeot 125 Jet Force Images Peugeot 125 Jet Force
Fonds écran Peugeot 125 Jet Force
Prix Peugeot 125 Jet Force Prix Peugeot 125 Jet Force


Peugeot 125 Jet Force"Il n’existe quasiment plus de 125 cm3 sportifs pour le quotidien ou les week end". Gérard Pressouyre nous parle de son bébé avec d’autant plus de ferveur que le Jet Force illustre sans détour sa stratégie depuis qu’il a pris en mains les destinées de la branche motocycle Peugeot il y a deux ans. Chez le constructeur, on l’a compris, l’heure est donc plus que jamais à l’innovation, au fun et au style, sans pour autant laisser de côté les exigences du quotidien. Première vague de cette offensive, le Jet Force s’inspire étroitement de la technologie moto avec son cadre périmétrique. Mais il bénéficie en outre d’un éventail de trois motorisations, de la plus économique à la plus performante, extrapolées d’une seule et même base.... "Concevoir un nouveau bloc moteur reste pour l’instant peu envisageable d’un point de vue financier. Ce pourquoi la solution du compresseur nous est rapidement apparue comme la plus cohérente". A côté de la version standard "atmo", le Jet Force sera donc disponible à la fin 2003 en version suralimentée, bridée à 15 ch. pour rester accessible aux permis B ou non bridée... Pour l’heure, notre premier contact avec cette petite révolution s’est donc effectué sur une version de développement et seulement sur piste. Mais notre constat se suffit à lui-même. Si ces premières impressions se confirment en série, le Jet Force n’a pas fini de faire parler de lui !

Le compresseur, c’est d’abord un bruit, un mixe de sifflement à l’accélération et de résonance tout aussi particulière à la coupure des gaz. Mais le compresseur, c’est surtout un punch étonnant. En comparaison de la version atmosphérique testée sur les petites routes, l’évolution est très perceptible et l’agrément évident. Le comportement du moteur compressé (bridé à 15 ch.) est nettement plus rond, plus vif en reprises pour une vitesse de pointe légèrement optimisée. Le constructeur promet 112 km/h sur cette version 15 ch. et 120 km/h sur la version libre (19 ch., non testée ici). Guidon en mains, le tout se révèle en tout cas très fun, à tel point que les quelques tours de piste à son bord nous ont laissé comme un "goût de trop peu"... Au moins, il nous restait les routes chypriotes pour apprécier les qualités routières du Jet Force sur l’entrée de gamme sans compresseur. Malgré ses seulement 12,5 ch., il nous a littéralement bluffés et pour tout dire, vraiment amusés.

Des entrées en virages franchement crapuleuses !

Peugeot 125 Jet Force Outre son look, soigné et acéré, son équipement se montre particulièrement complet. Le coffre sous la selle peut accueillir un casque intégral pas trop volumineux, la planche de bord comporte tout ce qui peut se montrer utile (et même un compte-tours central !), l’anti-démarrage électronique est assuré par une clé codée, un compartiment sous le feu prévu pour recevoir un antivol en U. Prendre place à son bord rompt avec les habitudes. Même si l’espace est manifestement compté, le cadre laisse suffisamment de place aux jambes pour qu’un pilote de taille moyenne se sente à son aise. Le tablier aux formes complexes réserve une protection suffisante (mais quelques remous), les longs marchepieds horizontaux permettant de se positionner à peu près à volonté. La selle perchée à bonne hauteur empêchera les moins de 1,70 m de poser les pieds bien à plat au sol. Son dessin ergonomique soigne exclusivement le pilote, le passager ayant juste droit à un strapontin profilé... Déjà les premiers virages s’annoncent et avec eux, des sensations peu courantes. Rigide, on s’en doutait, le Jet force propose d’emblée une rigueur épatante. Même lors des gros freinages, il reste bien en ligne et permet alors des entrées en virages nettes, rapides, voire franchement crapuleuses ! Il ne reste plus guère que la garde au sol limitée (à gauche) et les petites roues pour vous rappeler que vous pilotez un scooter. Car pour le reste, son comportement excellent vous incite vite à augmenter le rythme... autant que la mécanique le permet en tout cas. S’il met son temps pour s’élancer, le moteur en version "atmo" distille par la suite des accélérations d’autant plus correctes que sa transmission optimisée favorise les hauts régimes. Résultat, il est bien rare de descendre sous les 5 000 tr/min, garantie de toujours exploiter l’engin au maxi de ses possibilités... et de vibrations quasi omniprésentes dans les repose-pieds ! Même les bruits mécaniques se maintiennent à un niveau tel qu’il sera bien difficile d’oublier la vocation sportive du scooter Peugeot. Au moins, le petit tête de fourche protège efficacement le buste. Et les suspensions, l’autre argument technique de ce scooter, effectuent un travail remarquable. Si bien que le Jet Force leur doit de sauvegarder une bonne part de son agrément, ménageant un confort acceptable sur les bosses et une tenue de cap à "haute" vitesse (125 km/h compteur) pour le moins stoïque. Rivé sur la trajectoire, le scooter Peugeot procure ainsi un sentiment de sécurité rare. D’autant que son freinage couplé/ABS propose une puissance étonnante, faute de douceur. Il se montre encore trop brutal à basse vitesse si on ne prend garde de doser finement l’attaque au levier...

Cher compresseur

Peugeot 125 Jet Force Difficile donc de ne pas tomber sous le charme de ces nouveautés Peugeot. Sportifs tout en restant efficaces sur route et très bien équipés, les Jet Force devraient sans aucun doute séduire les motards et automobilistes à la recherche d’un 125 valorisant et performant. Reste encore à apprécier la demande pour ce type d’engin en terme de volume - Peugeot espère écouler 3 000 Jet Force 125 "atmosphériques" et "Compressor" en 2004 - et en terme de prix. Les versions standard commencent déjà à arriver en concessions au prix de 3 699 euros à 3 999 euros avec ou sans ABS tandis que les modèles compressés seront disponibles à la fin de l’année pour environ 5 000 euros. Un rapport qualité/prix très ciblé pour les premiers mais nettement moins démocratique pour les seconds... Peugeot précise qu’il faut considérer les modèles Compressor davantage comme les concurrents naturels des 250 cm3.

Plus Moins
  • comportement
  • freinage
  • équipement
  • rayon de braquage
  • vibrations moteur
  • bruit
  • duo
  • prix (Compressor)

 
 


Fiche technique

Moteur : 124,8 cm3, monocylindre, 4 temps, refroidi par eau, 1 ACT et 2 soup./cyl., injection électronique, transmission automatique par courroie
Puissance 12,5 ch. (9,2 kW) à 8 750 tr/min, couple 1,09 daN.m à 7 250 tr/min
Version Compressor : compresseur volumétrique entraîné par le vilebrequin
Puissance 15 ch. (11 kW) à 7 000 tr/min (permis B) ou 19 ch. (14 kW) à 8 500 tr/min (permis A), couple 1,6 daN.m à 6 500 tr/min (version 11 kW) ou 1,67 daN.m à 7 250tr/mn (version 14 kW)

Partie cycle : cadre périmètrique acier, fourche télescopique diam. 36 mm, moteur/bras oscillant et monoamortisseur AR, freins (option ABS/intégral) AV 1 disque diam. 226 mm / étrier 2 pistons - AR disque diam. 210 mm / étrier 2 pistons, pneus AV 130/60 x 13 - AR 140/60 x 13

Gabarit : empattement 1 369 mm (Compressor NC), chasse / angle NC, hauteur de selle 845 mm (Compressor NC), réservoir 8 litres (réserve NC), poids à sec usine 130 kg (Compressor NC)

Performances : vitesse maxi (version atmo, au compteur) 125 km/h à 9 700 tr/min - usine : version atmo 105 km/h réel, version Compressor 112 km/h réel (15 ch.) 120 km/h réel (19 ch.)

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 12 avis d'utilisateurs sur cette PEUGEOT 125 Jet Force

Graphique note PEUGEOT 125 Jet Force Note générale : 7.15
Classement général : 257e / 286
Evolution : 0

  • Votre essai 8.36
  • Entretien/budget 6.58
  • Vous 6.88
  • Pratique 7.22
  • Long terme 6.69
Conclusion maxitest Dernier avis :
En ville, ce scoot est génial (maniable, freinage efficace, bonne accélération et moteur vigoureux). Les suspats sont sport. Après, on aime ou on aime pas. Il est rassurant en virage et facile à inscrire en courbe. Madame se plaint des suspats en duo (elles sont tape-culs pour elle). Cette impression est accentuée par la selle (symbolique pour le SDS)

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Peugeot - Scooter - 125 (B) - Scooter ABS - Scooter selle basse - Scooter sport - Scooter urbain

Citadin, mais pas que !
Piaggio MP3 300ie LT ABS ASR 2014
20 octobre
Toutes en scooter !
Kymco People One 125i 2014
10 octobre
50’s spirit
Peugeot Django 125
26 septembre
2 ou 3 roues léger pour affronter la ville ?
Comparatif Yamaha Tricity 125 vs Honda PCX 125 2014
23 septembre
 
 
 
 

Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

Pour trouver et acheter vos accessoires, pièces, équipements, occasions, moto et scooter en ligne

Pros online : notre sélection de boutiques, professionnels de la moto et du scooter sur internet

 

Nos publicités du moment
 

Top hebdo*
Piaggio MP3 300ie LT ABS ASR 2014
A l’instar du nouveau 500, le Piaggio MP3 300ie évolue en 2014. Taillé pour la ville, l’est-il également pour les escapades du week-end ? Direction Deauville pour le vérifier !

Veste hiver Tucano Urbano 4 Tempi : Quatre saisons et inserts fluo
Tucano Urbano dévoile la veste 4 Tempi 2015. Sobre, pratique et protectrice, elle intègre des empiècements fluorescents pour la visibilité. Elle est proposée en coupe homme ou femme.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 


 

 
 
66 visiteurs connectés