Mercredi 30 juillet 2014
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Essai scooter, Sym GTS 300 i, Evo, Maxi scooter

Tout pour plaire ou presque

Essai SYM GTS 300 i Evo

Mots-clefs de l'article : Scooter + 125 (A) - Scooter GT - Sym
Sym revoit cette année son maxi scooter GTS. Il adopte la motorisation du Citycom 300 cm3 et en profite pour recevoir le lifting déjà opéré sur le GTS 125 cm3. Alors, la mariée est elle trop belle ?
Millésime : > 2009
jeudi 14 mai 2009
300 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 9 réactions
 
Images SYM GTS 300 i Evo Images SYM GTS 300 i Evo
Fonds écran SYM GTS 300 i Evo
Prix SYM GTS 300 i Evo Prix SYM GTS 300 i Evo


Seconde sur son marché local derrière Kymco, SYM joue également des coudes avec son concurrent dans plusieurs pays européens. Fer de lance de la marque taiwannaise réputée pour sa fiabilité et son agrément, le GTS 125 vient d’évoluer cette année. Standardisation oblige, en 2009 l’ancien 250 reprend le style de son petit frère et adopte au passage le moteur du Citycom 300. Le GTS 300 i Evo peut-il doper la présence de SYM chez les maxi-scooters ?

SYM GTS 300 i Evo

Tout est dans le regard

Le GTS était jusqu’à lors connu ou surtout reconnu par son optique superposé ; ce qui faisait son originalité, sa forte identité de face. Pour 2009, il change de regard. Le GTS 300 Evo reçoit un jeu de lentilles juxtaposées souligné par des sourcils à diodes façon berline Allemande. L’intégration des éléments et la finition d’ensemble est franchement bonne pour la catégorie, rien à redire là dessus. En contrepartie, comme nous le constations pour la version 125, le GTS 300 i Evo devient plus banal. Il se fond davantage au troupeau des scooters GT sans pour autant manquer d’allure dans sa robe blanche inédite. Il accroche d’ailleurs les regards et fait se retourner les têtes sur son passage.

SYM GTS 300 i Evo

Toujours richement équipé

Dans le soucis probable de conserver un tarif placé (4 199 €), le GTS 300 i Evo conserve les mêmes équipements, que la 250 cm3 Une dotation certes complète mais pas ajout notable pour 2009. Toutefois, on retrouve tout ce qu’il faut pour affronter le quotidien dans de bonnes conditions, même si on aurait aimé deux ou trois gadgets supplémentaires. Passons et ne boudons pas notre plaisir d’étalonner l’un des meilleurs GT mid-size du marché. Son ergonomie, en premier lieu, est appréciable. Copie assez conforme de son cadet, d’opulent en 125 cm3, il est du coup assez compact pour une cylindrée de 300 cm3. Ainsi, un conducteur d’1,70 m posera une pointe de pied de chaque côté. C’est suffisant pour maintenir en sécurité le GTS lors des arrêts. Sa répartition des masses accentue sa facilité lors des manœuvres à basse allure, voire moteur éteint. Parmi les plus de 125 cm3, c’est de toute évidence l’un des scooters les plus à l’aise pour évoluer entre les pare-chocs. Le rayon de braquage l’y aide tout comme son centre de gravité placé très bas. Reste à prendre garde à l’échappement latéral assez exposé. Adapté au plus grand nombre, l’espace à bord n’en reste pas moins suffisant pour loger à peu près tous les gabarits. Bien assis, toujours aussi bas que sur le 250 éponyme, on s’apprête à s’insérer dans le flot de la circulation.

SYM GTS 300 i Evo

Efficace et feutré

Le démarrage du monocylindre quatre temps brille par son caractère feutré. Le temps de chauffe est court et dévoile rapidement un ralenti dès plus régulier pour un monocylindre. La nouvelle génération des scooters de plus de 125 cm3 a franchement progressé sur la question : on ne ressent presque plus les trépidations inhérentes à ce type d’architecture moteur. Ce 300 injection en fait indéniablement partie. Il tourne à environ 1 500 tr/min dans une discrétion remarquable. Il est tout aussi suave en action. Sans aucune brutalité, il démarre plus vigoureusement que l’ancien 250 cm3. D’une rotation de la poignée, vous effacez toutes les autos et les scooters 125 cm3, mais certains concurrents de cylindrée équivalente se montrent plus véloces (Honda SH 300 par exemple) ou tout du moins donnent davantage la sensation de vous "pousser dans le dos". La nervosité du GTS Evo est toutefois bien suffisante. Ensuite, son léger surcroît de cylindrée, lui autorise un remplissage impeccable, sans ternir sa souplesse. Aux allures usuelles en zone urbaine ou péri urbaine, le nouveau maxi GTS reprend toujours avec une grande douceur, sans temps mort, entre 30 km/h et 70 km/h. La transmission est toujours progressive, et le reste au fil du temps, selon vos propos. A ce moment du test, on ne trouve guère de réel progrès par rapport au 250 cm3 mis à part un démarrage plus volontaire.

SYM GTS 300 i Evo

Plus urbain qu’autoroutier

Le comportement dynamique est d’ailleurs tout aussi proche. On retrouve donc dans les grandes lignes le comportement du 250 cm3. Le confort est suffisant, même si le travail des amortisseurs en début de course est un poil sec. Coté sécurité, le freinage s’avère également satisfaisant même si la commande couplée au levier gauche bloque un peu facilement le pneu arrière - pas de quoi constituer un réel défaut pour autant. Très maniable à basse vitesse donc, il reste très neutre jusqu’à près de 90 km/h. Ensuite, il perd légèrement en précision. Il paie alors les choix techniques qui ont favorisé la maniabilité. Son cousin à grandes roues, le Citycom 300 i, se montre bien plus précis en grande courbe ou dans les contre-braquages à haute vitesse. Le GTS demande de ne pas être brusqué pour conserver sa superbe quand vous changez de voie à plus de 100 km/h. Une allure qu’il peut allègrement dépasser. Son moteur revu se renforce d’ailleurs à haut régime. A 110 km/h sur les quatre voies, on évolue à 6 000 tr/min. C’est exactement le régime où la dernière version du monocylindre voit sa puissance se renforcer. Le GTS affiche alors de bonnes reprises et grimpe vite en régime pour atteindre près de 150 km/h (compteur, sur le plat), et ce en prolongeant son allonge à près de 8 500 trs/min (soit 500 trs/min dans la zone rouge). Une aptitude à fonctionner à hauts régimes qui constitue alors une véritable réserve pour doubler sur autoroute, même si sa tenue de cap n’incite pas à soutenir cette allure prohibée en toutes circonstances (par vent latéral notamment). Une raison de plus de considérer l’offre de ce GTS 300 i Evo avec lequel propose un package particulièrement séduisant pour les "commuters" français. Avec son nouveau regard de GTS 125 et son rapport qualité-prix à faire loucher la concurrence, il mérite sans nul de retenir votre attention. Facile à conduire et agréable à vivre, il sera à coup sûr un partenaire fidèle. Et pour ne rien gâcher, son tarif reste alléchant.

Plus Moins
  • présentation
  • équipement
  • moteur efficace et discret
  • pneus d’origine sous la pluie
  • amortisseurs secs en début de course
  • consommation encore perfectible

 
Crédits :
Par Christophe Le Mao, photos Eric Breuillac
 


Fiche technique

Moteur : 263,7 cm3, 4 temps, monocylindre, alésage 73 mm x course 63 mm, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, injection électronique, transmission automatique à variateur, démarreur électrique
Puissance 23 ch. (16,9 kw) à 7 500 tr/min , couple 2,39 daN.m à 6 000 tr/min

Partie cycle : cadre acier double berceau, fourche télescopique AV, 2 amortisseurs AR, freins couplés AV 1 disque diam. 240mm - AR disque diam. 220 mm, pneus AV 110/90 x 13 - AR 130/70 x 13

Gabarit : empattement 1 495 mm, hauteur de selle 760 mm, réservoir 12 litres, poids à sec 182 kg

Performances : 0 à 50 km/h en 3,2 s, 50 à 70 km/h en 3,5 s, vitesse maxi 150 km/h (compteur) à 8 500 tr/min.

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 11 avis d'utilisateurs sur cette SYM 300 GTS i Evo

Graphique note SYM 300 GTS i Evo Note générale : 8.75
Classement général : 26e / 278
Evolution : 0

  • Votre essai 8.94
  • Entretien/budget 8.71
  • Vous 9.19
  • Pratique 8.5
  • Long terme 8.43
Conclusion maxitest Dernier avis :
J'ai acheté le Sym 300 GTS i Evo pour mes trajets boulot/dodo (120 km/jour) sur autoroute. Je roule en dessous de 7000 tr/min, à peu près à 120km/h, comme ça j'ai un peu de "boost" pour doubler les camions... Le freinage couplé est génial, les pneus d'origine sont bons sur le sec, sur le mouillé c'est tout juste (monté en Michelin maintenant). Niveau conso, je fais moins de 3. 5/100 km, un vrai chameau. J'ai passé 37 000 bornes avec, en moins de deux ans. Hormis les consommables rien a signaler, sauf de vérifier souvent le niveau d'huile si vous roulez longtemps à haut régime (plus de 7000 tr), car le niveau baisse vite, c'est un mono et le carter ne contient que 1,2l !

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter + 125 (A) - Scooter GT - Sym

Pour quelques € de plus !
Suzuki Burgman 200 ABS 2014
25 juillet
Plus rassurant, plus accueillant
Kymco K-XCT 125 ABS 2014
25 juin
Que reste-t-il aux voitures ?
Adiva AD3 300 2014, LE scooter 3 roues à toit
13 juin
 
 

Vos commentaires

  • SYM GTS 300 i Evo
    15 août 2009, par Pilou3810

    Bonjour,

    J’ai un Sym 125 GTS de 2006 acheté d’occasion, je voudrais passer au nouveau 300i evo.

    Vous dites " vitesse maxi. 150 km/h au compteur " et réel ces combien ?

    Est-il à l’aise sur autoroute ?

    Il est vrais que le lifting est réussi, mes un petit regréais pour les feux rond l’un sous l’autre qui le différencié des autres scooters.

    Merci pour votre réponse.


    • SYM GTS 300 i Evo
      9 août 2011, par mayard
      Bonjour Je suis moi même diler SYM et j’ai testé la vitesse du 300 avec mon coyote et 155 compteur et une vitesse de 148 sur mon coyote c’est un scooter génial avec une magnabiliter incroyable !! Bien à toi

  • SYM GTS 300 i Evo
    27 mai 2009, par Isa

    Il y a erreur sur les symboles : ce scooter n’est pas conduisible avec le permis B (voiture), il faut le permis A.

    J’attends le mien avec impatience... :-)


    • SYM GTS 300 i Evo, premier bilan après achat
      6 juin 2009

      L’erreur a donc été corrigé... :-)

      Voilà j’ai le mien depuis maintenant 10 jours. Le rodage se passe bien, déjà 400 km au compteur (plus que 600). Ce scooter est une merveille ! Il consomme rien pour le moment (3,8L/100 rodage oblige...), il consommera surement un peu plus quand j’aurais le loisir de lui sortir les tripes mais ça reste très convenable comparé à la conso d’une moto (je roulais avant en SV1000). Les rangement sont nombreux et hyper bien foutus. Les gadgets du style ouverture de la selle électrique, coupe circuit planqué ds le coffre... s’avèrent finalement très pratiques. Une bonne pèche pour le moment (je rappelle que je suis en rodage), un confort très correct pour le pilote, peut-être un peu moins pour le passager lors de passage ds des ornières, une tenue de route impeccable. La bulle juste un poil trop courte. Un petit moins aussi à la béquille coupe circuit mais bon... c’est finalement un gage de sécurité. Un bilan plutôt positif, pourvu que ça dure !

      • SYM GTS 300 i Evo, premier bilan après achat
        3 juillet 2009
        Après le 125 gts (3 ans 48 000 km) rien de plus naturel que le 300. Je viens de le commander ! Mon dernier achat avant le 125 gts (125 pour madame, permis oblige, car je voulais le 250) un R6...un monde de différence qui au quotidien revient à l’avantage du GTS pour son côté fourre tout, agrément et protection + je n’arrive plus au boulot avec un costard sale... Un choix de raison qui est vite devenu passion pour cet engin attachant. La moto finie ? Non pour les vacances, mais 335 jours par ans, c’est bien le GTS qui m’a conquis !!! Donc, j’attend mon 300 comme un sale gosse au pied du sapin... A plus sur la route du GTS !!
        • SYM GTS 300 i Evo, premier bilan après achat
          28 août 2009

          Bonjour, j’envisage de commander le GTS 300 . Comme il est malheureusement impossible de l’essayer(en tout cas à Paris), j’attache beaucoup d’importance aux avis d’utilisateurs. Avez vous été livré ? Quelles sont vos premières réactions ?

          Merci d’avance

          • SYM GTS 300 i Evo, premier bilan après achat
            15 novembre 2009
            Un engin tout simplement génial. Bien sur ce n’est pas un T MAX mais dans l’ensemble, il est difficile de faire plus homogène. Un engin sans réel point fort mais sans vrai défaut. Agréable et pratique, un très bon compagnon au quotidien. Malgré un prix très bas (en gros celui d’un 125) ce n’est pas une machine au rabais. A commander sans hésiter.
            • SYM GTS 300 i Evo, premier bilan après achat
              20 septembre 2011, par Bernard 01
              Je viens d’en acheter un après le lead 50 le spacy 125 le majestic 250, le burgmann400 et bien Satisfaction. Juste un regret, je ne vois pas grand chose avec les rétroviseurs, j’ai mis des rétros d’appoint achetés chez Feu Vert maintenant c’est parfait. Pourvu que ça dur.
              • SYM GTS 300 i Evo, premier bilan après achat
                23 septembre 2012, par thierry’z

                Le 19 Septembre dernier, mon GTS 300i de 2009 a eu 3 ans...Un bon achat finalement ! Il a plus de 70 000 bornes à ce jour et se porte bien. => son entretien se résumant a des vidanges moteur et remplacement de consommables... (courroie,filtre à air,plaquettes de freins,huile) j’ai fais un réglage du jeux aux soupapes vers 28 000 kms maintenant ça ne bouge plus !

                La seule chose qu’il faut vérifier c’est le niveau d’huile vous pouvez vite vous retrouver au mini si vous faites beaucoup de voies rapides.

                *pour en savoir plus allez faire un tour sur mon blog ;-)


 
 

Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

Pour trouver et acheter vos accessoires, pièces, équipements, occasions, moto et scooter en ligne

Pros online : notre sélection de boutiques, professionnels de la moto et du scooter sur internet

 

Nos publicités du moment
 

Top hebdo*
Suzuki Burgman 200 ABS 2014
A ceux qui gravitent du centre à la périphérie des villes, Suzuki propose le Burgman 200. Essai concluant ? Scooter-Station vous répond ici !

Puig s’occupe du Yamaha TMAX 530 : Les nouveaux accessoires qu’il vous faut !
Aficionados du Yamaha TMAX 530, Puig vous propose d’accentuer son style racé avec plusieurs accessoires particulièrement soignés.

Vespa Primavera et Sprint 125 ABS 2014 : Les classiques encore plus modernes
Le mois prochain, Vespa proposera l’antiblocage des roues sur les guêpes les plus fines de son essaim 125 cm3. Primavera et Sprint 125 ABS se négocierons 400 € de plus.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 


 

 
 
220 visiteurs connectés