Samedi 18 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Les thèmes
3 et 4 roues
50 cm3
ABS
Accessoire
Accident
ACEM
Airbag
Alarme
Amortisseur
Ancienne
Anti-patinage
Antivol
Application mobile
Assurance
Avis
Bagagerie
Bande dessinée
Batterie
Bi-gomme
Bilan
Bloque-disque
Blouson
Bluetooth
Bottes
Bulle
Casque
Chaussures
Chemise
Circulation
CISR
Classique
Code de la route
Combinaison
Comparatif
Compétition
Concentration
Concept
Concours
Consommation
Contrôle technique
Courrier
Courroie
Cub
Custom
Customisation
Déflecteurs
Design
Diesel
Dorsale
Dosseret
Echappement
Ecran
Edition limitée
Electrique
Emploi
Enfant
Enquête
Entrée de gamme
Entretien
Environnement
Equipement
Essence
Eté
Euro4
Evènement
Facebook
Femme
FFM
FFMC
Fiabilité
FIM
Financement
Formation
Frein
Gants
Gilet
GPS
Grandes roues
GT
Gyropode
Habillage
Hiver
Housse de selle
Huile moteur
Hybride
Hydrogène
Innovation
Insolite
Intégral
Intercom
Interfile
Internet
Interview
Invention
Jet
Jeu
Jeux Olympiques
JNMS
JPMS
Leds
Législation
Livre et revue
Location
Manchons
Manifestation
Marché
Masque
Maxiscooter
Maxitest
Mode
Modulable
Montage
Moteur
Moto-école
Moto-station
MotoGP
MS Live
Neige
Noël
Nouveauté 2010
Nouveauté 2011
Nouveauté 2012
Nouveauté 2013
Nouveauté 2014
Nouveauté 2015
Nouveauté 2016
Nouveauté 2017
Nouveauté 2018
Occasion
Pack
Pantalon
Pare-brise
Parking
Partenariat
Passage de roue
Permis
Permis scooter
Photo
Pilot Power 3 Scooter
Pilot Road 4 Scooter
Pluie
Pneu
Poignées chauffantes
Police
Pollution
Préparation
Prévention
Prix
Professionnel
Promo
Prototype
Puissance
Radar
Rappel
Rassemblement
Record
Réglementation
Remorque
Reprise
Réseau de distribution
Réseaux sociaux
Rétroviseurs
Roland Garros
Sac
Sacoche
Salon de la moto et du scooter
Salon de Milan (EICMA)
Salon de Tokyo
Salon Intermot de Cologne
Salons
Santé
SAV
Scooter à toit
Scooter-station
Secours
Sécurité
Selle
Série spéciale
Side Car
Sissy bar
Smartphone
Sondage
Sport
Stabilisateur
stationnement
stop and go
Stratégie
Support
Suspension
Tablier
Tarifs
Taxi
Technique
Top Case
Touring
Tout-terrain
Tout-terrain
Traction control
Transmission
Transport
Trike
Tuning
Turbo
Tutoriel
USB
VAE
Valises latérales
Variateur
verbalisation
Veste
Vidéo
Vintage
Vitesse
Vol
Voyage
Top scooter

Projection

Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?

Mots-clefs de l'article : 3 et 4 roues - Prototype
Dans nos sociétés où l’on repense constamment la mobilité urbaine, que vont devenir nos actuels 2-roues à moteurs thermiques ? Les scooters à 3, voire 4 roues, vont-ils les supplanter ? Voici un petit tour d’horizon de ce qui pourrait bien changer dans un avenir pas si lointain. Telle en tout cas est la vision de notre collaborateur, mais vous, qu’en pensez-vous ?
mardi 19 avril 2011
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 5 réactions
 


Si l’avenir du scooter est à n’en pas douter radieux, certaines évolutions à plus ou moins brève échéance pourraient modifier considérablement l’approche que nous en avons. La première d’entre elles pourrait porter sur la question de la « survie » du scooter classique à deux roues lorsque l’on voit le succès croissant des modèles à 3 roues ou l’arrivée de ceux à 4 roues. L’environnement aura lui aussi son mot à dire sur le devenir des scooters. Et là, l’électricité pourrait rapidement faire sa loi et sonner le glas des scooters à moteurs thermiques. Enfin, l’on pourrait bien voir émerger des scooters « mutants » à la modularité ou au design bien éloignés de ce que l’on connaît actuellement.

Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?

2 roues versus 3 ou 4 roues

Même si dans l’immédiat les scooters à deux roues tiennent (commercialement) le haut du pavé, ils livrent un combat inégal qui risque de voir les modèles à 3 ou 4 roues l’emporter à plus ou moins long terme. La raison en est très simple. Si l’on considère le scooter comme l’utilitaire ou le compagnon d’évasion par excellence, apte à se faufiler partout, par tous les temps et à tout moment de l’année, le scooter à deux roues ne fait pas le poids face à ses cousins à 3 ou 4 roues. Ceux-ci sont en effet tout aussi agiles et bien plus sécurisants, quel que soit le temps. Eh oui ! Conduire sur une route enneigée avec 3 ou 4 roues reste envisageable, pas avec 2. Et ce « déclin » pourrait arriver dès que les investissements consentis pour ces nouvelles montures « génétiquement » modifiées auront été amortis et que leur prix d’achat deviendra vraiment abordable pour le plus grand nombre. Le scooter à deux roues ne devrait toutefois pas totalement disparaître grâce, entre autres, aux nostalgiques de « vacances romaines » et autres puristes amoureux des balades pépères ne sortant leur fier destrier que sous un soleil radieux.

Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?

Des scooters propres et silencieux

A l’heure où chacun y va de son petit Grenelle de l’environnement pour discourir sur le devenir de la planète, il est évident que la solution pour réduire les émissions de CO² passera par l’électricité. L’Europe de son côté fait régulièrement évoluer sa législation antipollution en adaptant ses normes Euro pour réduire toujours plus les rejets de gaz toxiques dans l’atmosphère. Néanmoins, à terme, l’idée est bien entendu de bannir tout simplement l’utilisation des carburants fossiles au profit de l’électricité. Or, si le scooter électrique existe déjà bel et bien, son passage à une production à grande échelle est depuis toujours ralenti par des problèmes rédhibitoires qui le confinent à une utilisation quasi urbaine et administrative : une autonomie réduite (à moins d’observer une vitesse de déplacement ridiculement basse), un temps de recharge important et surtout des tarifs particulièrement salés.
Mais d’ici peu cette tendance pourrait bien radicalement changer avec l’arrivée de nouvelles batteries au Lithium Fer Phosphate (LiFePO4) nanostructuré. Ces dernières ont pour principal intérêt de pouvoir se recharger en quelques minutes, là où il faut des heures pour une batterie classique. Résultat, plus besoin de se traîner à 25 ou 30 à l’heure pour économiser sa batterie, la recharge complète se faisant à la vitesse grand V. Reste le prix à l’achat de ces scooters qui lui ne pourra, comme toujours, diminuer significativement que lorsque les volumes de ventes exploseront.

Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?

Design et Modularité au menu du XXIème siècle

Alors que la moto, même en 125 cm, souffre encore de nos jours d’une connotation très « Bad Boys de l’Équipée sauvage », qui lui nuit d’ailleurs indiscutablement en terme de diversité de clientèle, le scooter affiche par nature une bonhomie qui le prédispose à s’attirer les faveurs d’un public de 7 à 77 ans, comme l’on dit. Or, qui dit public varié, dit besoins et aspirations variés. C’est sans doute ce qui pousse des créateurs comme Patrick Tonnelier, responsable de la société Rainbow System, à avoir une vision très personnelle de ce que pourrait être le scooter de demain.
Ainsi pour lui, le scooter du futur n’en sera plus vraiment un, puisque s’il sera toujours à 2, 3 ou 4 roues, capable de transporter un passager et qu’il s’inclinera pour virer comme un vrai deux- roues, il sera également affublé d’un nombre d’accessoires destinés à le rendre vraiment confortable. Il possédera au choix une carrosserie intégrale parfaitement étanche aux intempéries ou une carrosserie modulable permettant de conduire à l’air libre, sans casque, ni vêtements de protection, avec ceintures de sécurité, appuie-têtes, airbag... Il pourrait même être doté d’une cellule de survie constituée d’un arceau de sécurité couplé à un cadre tubulaire périmétrique. Et tout ça dans les dimensions d’un simple scooter !
Alors, c’est vrai qu’un engin de ce type fait plus penser à une voiture miniature qu’à un scooter. Mais au fond, est-on certain que ce que recherchent les automobilistes en quittant l’environnement douillet de leur voiture pour passer au scooter soit vraiment le côté deux-roues justement ? Rien n’est moins sûr, et il est probable que beaucoup d’entre eux, s’ils en avaient la possibilité, choisiraient un véhicule qui leur apporte le confort, la protection et la sécurité d’une voiture tout en bénéficiant de l’encombrement et de l’agilité d’un deux-roues. Et ce choix n’est peut-être plus très éloigné !

 
Crédits :
Roger Bouchez
 
 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : 3 et 4 roues - Prototype

Bientôt une famille autour de l’AK 550 !
Kymco Concept C séries CV2 et CV3
13 novembre
Nouvelle gamme de scooters à 3 roues pour 2018
Piaggio MP3 350, 500 hpe Sport et Business
7 novembre
Evolution forcée...
Piaggio MP3 300 500 LT ABS-ASR 2017
21 février
Bodybuildé
Yamaha Tricity 125 2017
Novembre 2016
 
 
 

Vos commentaires

  • Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?
    25 avril 2011, par wolff
    Le concept Rainbow semble particulierement interessant.Je roule en scooter mais les intemperies,les risques d’accidents,la difficultée de transporter un passager craintif sur un 2 roues sont autant de probleme que ce concept semble eliminer.Bravo au concepteur,a quand le prototype et le niveau de prix ?


  • Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?
    21 avril 2011, par forza

    Bonjour,

    Oui l’avenir est aussi au machine que vous décrivez, mais pas uniquement. Quand vous indiquez que les 2 ou 3 roues sont aussi maniable que les 2 roues, vous enjolivez un peu trop, car ce n’est bien évidemment pas le cas, vu le poids et l’encombrement. De plus, le train avant est parfois flou notamment quand il y a des raccords assez prononcés. J’ai essayé des 3 roues, c’est une très bonne machine et elle apporte un plus indéniable niveau sécurité. Mais dire que cela permet de rouler même sur la neige n’est pas très responsable de votre part. Le tout électrique finira bien par prendre avec la techno qui s’améliore, mais est-ce la vraie solution d’avoir à produire de grosse quantité d’électricité ? pas si sûr...Je ne comprends pas pourquoi les constructeurs de 2 roues (ou de 3 roues :) ne s’intéressent pas à l’hybride, peux être un problème d’encombrement ?


    • Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?
      26 avril 2011, par Roger Bouchez

      Bonjour forza.

      Le propos n’est pas de dire qu’il est simple de rouler avec 3 roues sur la neige, mais bien que cela reste envisageable (avec toute la prudence et surtout l’anticipation que cela implique) là ou cela est carrément impossible avec 2 roues.

      Et ce qui me conforte dans cette idée c’est que bien qu’ayant eu des témoignages d’utilisateurs de 3 roues m’indiquant qu’ils avaient bien failli se "ramasser" en roulant sur l’épaisse couche de neige qui est tombée cet hiver,…eh bien…ils ne sont pas tombés, ils ont failli seulement. Alors qu’avec un 2 roues c’était la gamelle assurée.

      La nuance vaut ce qu’elle vaut, mais elle me semble primordiale si l’on se pose comme un éventuel futur acquéreur de ce type de véhicule et que l’on désire l’utiliser toute l’année.

      Alors c’est vrai que certains jours il y a également eu des cas d’utilisateurs obligés d’abandonner leur 3 roues sur le bord de l’autoroute parce qu’ils ne pouvaient plus avancer tant la couche de neige était épaisse, mais les voitures n’ont pas fait mieux et un bon nombre d’entre-elles sont aussi restées en rade sur le bas-côté des routes. C’est clair, si l’on n’arrive pas à avancer avec 4 roues il n’y a pas de raison que cela s’arrange avec 3.

      Mais lors de chutes de neige pas trop importantes ou sur une chaussée imparfaitement déneigée, il reste possible (si l’on ne peut pas faire autrement) de se déplacer avec un 3 roues simplement grâce à l’équilibre naturel de ces engins. Après qu’il y ait ou non assez d’adhérence pour avancer, c’est une autre histoire…

      Cordialement

      • Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?
        29 avril 2011, par néné
        Bien sur ce projet est prometteur mais de nombreux tests seront nécessaire notamment sur la prise au vent latérale.
        • Scooters 2, 3 ou 4 roues, quel avenir ?
          29 avril 2011, par Patrick
          Les tests au vent latéral seront identiques aux tests sur la Smera ou le Tilter. Ici les spécifications du Tilter ‘Active Torque Control"®. http://www.tilter.fr/innovations.html En cas exceptionnel de très forte rafale latérale la Smera ou le Tilter n’ont aucune possibilité de réduire la prise au vent. Par contre le ‘Commuter’ Rainbow system à la possibilité d’ouvrir les secteurs et ainsi de réduire la prise au vent, rien n’interdit de rouler ouvert. Et si par malheur il pleut également, ce n’est vraiment pas de chance, mais on peut aussi ralentir voir stopper. ;-) Ceci dit le projet Rainbow system est plus particulièrement axé sur le type scooter que voiture, la philosophie de l’usage du concept est de rouler la plupart du temps la carrosserie ouverte. L’intérêt d’une voiture décapotable, c’est de rouler décapoter. Comme en 2 RM, on roule 90 % du temps à l’air libre, la carrosserie ouverte, éventuellement protéger par un petit saute-vent, mais vous avez la possibilité de régler la hauteur du secteur avant pour former un déflecteur d’air, voir un pare brise enveloppant, ce qui n’existe sur aucun véhicule et encore moins sur un deux-roues. Puis vous avez la cerise sur le gâteau, la possibilité de fermé intégralement le véhicule et rouler protéger du froid et des intempéries. Le dispositif de fermeture (secteurs de coque en polycarbonate transparent) est, vous l’avez remarqué, embarqué naturellement, la fermeture et l’ouverture se fait instantanément sans effort.

 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Partageons nos expériences
Aujourd'hui à lire :
21765 avis moto
4223 avis scooter
98 avis cross / enduro
2030 avis pneu
2236 avis casque
PEUGEOT 500 Satelis RS

Lire le maxitest complet de ce PEUGEOT 500 Satelis RS
Moyenne :
8.63 / 10

Classement :
40e / 299

Le dernier avis :
"Très polyvalent, pratique, il faut le conduire en souplesse pour en tirer la quintessence. Motard depuis 24 ans, je m'éclate tous les jours depuis sont achat ! Je n'utilise plus la moto, que je vend..."

Lire les avis PEUGEOT 500 Satelis RS sur le Maxitest
Remplir le maxitest de votre scooter
 
 

Top hebdo*
Kymco Concept C séries CV2 et CV3
En dévoilant les concepts C séries CV2 et CV3 à Milan, Kymco annonce une famille enrichie d’un maxi scooter à trois roues et d’un maxi scooter voyageur.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté