Vendredi 24 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Suzuki Burgman 125 ABS 2014 scooter GT

Succès annoncé

Essai Suzuki Burgman 125 ABS 2014

Modèle incontournable du segment GT 125, le nouveau Suzuki 125 Burgman se refait une beauté pour 2014. Nouvelle plastique, nouveaux équipements, nombreux aspects pratiques : il semble bien armé pour maintenir sa position dans les prochaines années. Est-il pour autant toujours aussi efficace au quotidien ? Notre essai de ce Burgman 125 2014 devrait vous éclairer !
Millésime : 2014
vendredi 10 janvier 2014
125 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 8 réactions
 
Galerie photos Suzuki Burgman 125 ABS 2014 Galerie photos Suzuki Burgman 125 ABS 2014


Face à moi se présente une instrumentation inédite, moderne et complète. Pour autant, je ne suis pas dépaysé. Car, bien qu’il présente une esthétique repensée et de nouveaux équipements, à bord du Suzuki Burgman 125 ABS 2014, tout me ramène à ce qui faisait la spécificité de l’ancien modèle, un best-seller du créneau GT 125.
Bien que modifiée, je retrouve le même type d’assise hyper accessible (car perchée à seulement 735 mm du sol), spacieuse, offrant un parfait maintien lombaire et une position de conduite atypique, où le pilote se retrouve au plus près du sol et peut déplier les jambes grâce aux espaces libérés sur les flancs du tablier.
Le guidon placé un peu haut oblige à lever légèrement les bras, mais l’ergonomie des commandes est on ne peut plus instinctive et la vision sur la route des meilleures, le cockpit culminant lui aussi à faible hauteur.
Les longs marchepieds pilote/passager, plus étroits en leur milieu, offrent toujours la même aisance de contact au sol : de quoi permettre aux petits gabarits de parfaits appuis. Le béquillage latéral est aisé. Une première pause durant notre essai du nouveau Suzuki Burgman 125 ABS nous permet maintenant d’apprécier l’élégance et la sportivité des nouvelles lignes du GT japonais.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 125 2014

« Little Burgman », plus proche du « Big Burg » 650

Exit l’optique cyclopéenne du modèle 2007 : le Suzuki Burgman 125 2014, plus charismatique, adopte deux feux indépendants et des clignotants intégrés aux flancs de la proue. Ce regard est souligné dans sa partie supérieure par un nouvel élément de finition en plastique de couleur noire, sur lequel trône l’emblématique S de la marque nippone.
Derrière, même topo : le large bloc feux, qui occupait jadis toute la largeur, est désormais divisé en deux parties distinctes. Pour plus de sécurité - et un style dynamisé - les clignotants s’installent aux extrémités, alors qu’ils étaient d’avantage centrés et placés en hauteur auparavant.
Il en résulte un nouveau modèle au design inspiré du monde de l’automobile, qui nous semble beaucoup plus racé et élégant qu’avant. Son lien de filiation affirmé avec le fer de lance de la gamme GT Suzuki, le vaisseau amiral Burgman 650 modifié en 2013, est également des plus valorisants.
Côté fabrication, Suzuki progresse là encore. La qualité des matériaux employés pour habiller le Burgman 125 2014 est vraiment agréable. La selle cuir rehaussée de doubles coutures présente magnifiquement bien. Nous apprécions également le contraste des textures plastiques, notamment autour de l’espace à vivre, comme l’assemblage quasi parfait de chacune des pièces qui composent le carénage. Bref, voici un scooter valorisant. Bravo Suz’ !

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 125 2014

Allo Hamamatsu ? On voudrait décoller !

A la mise sous tension, la nouvelle planche de bord s’illumine d’un rétro éclairage orangé, nous faisant découvrir son large pavé central LCD, pour le moins riche en informations. Horloge, partiels kilométriques, jauge à essence... on trouve même un indicateur de maintenance et un autre pour la consommation moyenne (en l/100 km ou en km/l).
Sous le compte-tours à aiguille placé à droite apparait un nouvel indicateur de conduite économique, un voyant vert qui s’active lorsque l’on évolue sous le premier quart de rotation de la poignée d’accélérateur. Au registre des autres modifications (bonifications !), un bouton permettant d’actionner les feux de détresse, dorénavant de série, fait également son apparition au commodo droit. Comme le reste des commandes, son maniement est aisé.
Le monocylindre du Suzuki Burgman 125 2014 est inchangé Sa mise en branle se caractérise par une sonorité un rien métallique, mais pas dérangeante. Comme auparavant, nous constatons un léger décalage à l’accélération. On tourne la poignée des gaz, l’aiguille grimpe jusqu’à 6 000 tr/min, puis l’engin décolle. Au guidon du GT Suzuki 125, impossible donc de réaliser le holeshot au feu tricolore, mais cette motorisation alliée à ce type de transmission plutôt longue réserve d’autres avantages au "petit" Burgman 2014.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 125 2014

Le Burgman 125 2014 est performant

L’agrément offert par ce bloc est en effet avéré. La montée en puissance est parfaitement progressive, mais toujours convaincante. Contrairement au démarrage, la réponse à l’accélération est immédiate dans le feu de l’action. Le Suzuki Burgman 125 2014 offre de surcroit de bonnes reprises, à vitesse modérée en ville, comme entre 80 et 100 km/h sur des axes plus dégagés.
A l’inverse d’autres scooters GT star du marché 125 actuel (tels les Yamaha X-Max 125 2014, Peugeot Satelis 125, Piaggio X10 ou encore Kymco Dink Street et Kymco K-XCT 125i, le japonais est certes moins puissant (il rend quelques chevaux à ses adversaires), mais fait preuve de souplesse et d’une allonge compétitive. Nous établissons en effet une vitesse maximale de 113 km/ au GPS (123 km/h compteur) : de quoi inspirer confiance sur voies rapides, même s’il faut bien admettre que le Burgman 125 2014 est assez long à atteindre cette vitesse de pointe.
Quant à ses besoins en carburant, ils nous semblent plutôt raisonnables. Sur le parcours mixte de notre roulage, où le Burgman 125 2014 a souvent été mené dans ses derniers retranchements, nous établissons une consommation moyenne de 4 l/100 km. L’indicateur de consommation nous indiquant une moyenne de 3,9 l/100 km s’avère du coup assez juste.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 125 2014

Agile et protecteur

En dynamique, le nouveau Suzuki Burgman 125 est convaincant. Il n’a certes pas le châssis affuté du Yamaha X-Max 125, le roi des GT sport de la catégorie, il embarque également plus de poids sur sa partie arrière, mais son maintien de cap est optimal en courbe.
Grâce à son combiné d’amortisseurs arrière plutôt fermes, sa tenue de route est également très bonne. Et comme la fourche s’avère assez souple dans sa première moitié, le scooter absorbe plutôt bien les aspérités, tout en conférant de la précision au train avant. Pas franchement le plus vif sur les changements d’angle, le nouveau Burgman 125 est toutefois agile et maniable. Nous apprécions aussi sa très bonne garde au sol.
Aucune mauvaise vibration ne vient gâcher le plaisir de conduire. En revanche, nous le trouvons un rien moins confortable qu’auparavant... mais plus protecteur ! Le nouveau dessin de la proue et l’apparition d’une bulle rehaussée de 11 cm soulagent le pilote de la pression de l’air exercée sur les parties hautes du corps. La protection latérale est quant à elle toujours aussi bonne.
Haut de gamme, notre Suzuki Burgman 125 2014 d’essai embarquait également l’ABS, un système signé Nissin que nous avons apprécié pour sa qualité d’intervention. Cette assistance est non-couplée et elle ne se déclenche pas trop rapidement. Installée sur un sérieux système de freinage, mordant à souhait et parfaitement gérable, il en ressort un très bon sentiment de confiance.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 125 2014

Bilan : Dans le coup, le Burgman 2014 !

Suzuki est attaché aux fondamentaux. Comme le constructeur l’a fait avec la nouvelle mouture du Burgman 650 2013, il modernise aujourd’hui son modèle 125 phare sans le faire évoluer en profondeur. Rafraîchi et mieux équipé, le Burgman 125 2014 est bien plus attirant que l’ancien modèle, sorti en 2007. Mais guidon en main, ses caractéristiques dynamiques restent, à très peu de choses près, les mêmes.
Sur cette nouvelle mouture, on retrouve également un autre point fort du modèle : sa capacité d’emport. La boîte à gants placée sous le guidon est des plus profondes, le vide-poche du tablier au capot amovible est intéressant et la malle sous-selle des plus pratiques. Après y avoir rangé deux casques intégraux (côte à côte), il reste même de la place pour une combinaison de pluie et une bombe anti-crevaison, par exemple !
Côté tarif, le prix du Suzuki Burgman 125 2014 augmente sensiblement. A équipements comparables, la précédente version Exécutive se négociait une centaine d’euros de moins que le nouveau modèle. Notre machine d’essai équipée de l’ABS est elle affichée à 4 299 €. Une somme certes, mais ce tarif demeure compétitif sur le segment.

Plus Moins
  • charisme de la face avant
  • instrumentation soignée
  • capacité d’emport
  • protection
  • qualité de fabrication
  • temps de réponse au démarrage
  • confort ferme
  • mode « éco » gadget !


 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photos Christophe Le Mao et MBT
 


Fiche technique

Moteur : monocylindre, 124,5 cm3, 4 temps, alésage 57 mm x course 48,8 mm, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, transmission automatique à variateur, démarreur électrique
Puissance 12,4 ch. à 9 000 tr/min, couple 1,1 daNm à 6 500 tr/min

Partie cycle : cadre tubulaire en acier, fourche télescopique diamètre 33 mm - déb. nc, 2 amortisseurs arrière réglables en précharge - déb. nc, frein AV disque 240 mm / étrier 2 pistons + ABS - AR disque 240 mm / étrier 2 pistons + ABS, pneus AV 110/90 x 13 - AR 130/70 x 12

Gabarit : dimensions (L x l x h), 2 055 x 740 x 1 240 mm, empattement 1 465 mm, chasse 93 mm / angle 27°, hauteur de selle 735 mm, réservoir 10,5 l, poids tous pleins faits mesuré à 163,2 kg (AV 67,2 kg ; AR 96 kg), poids tous pleins constructeur annoncé à 161 kg

Performances : vitesse maxi 113 km/h chrono (123 km/h au compteur), conso moy. 4 l/100 km, autonomie moy. env. 270 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 3 avis d'utilisateurs sur cette SUZUKI UH 125 Burgman 3

Graphique note SUZUKI UH 125 Burgman 3 Note générale : 8.59
Classement général : 45e / 299
Evolution : 0

  • Votre essai 9
  • Entretien/budget 8
  • Vous 8.5
  • Pratique 7.72
  • Long terme 9.73
Conclusion maxitest Dernier avis :
Ses points positifs concernent : la position de conduite et le centre de gravité bas, il est nerveux au démarrage et jusqu'à 60 à 70km/h, le coffre fait que l'on a plus besoin de top case affreux, son éclairage sur route la nuit, sa maniabilité en ville, son aisance en courbe. Maintenant concernant ses points négatifs : La vitesse max difficile à atteindre (110 km/h compteur), il est lourd par rapport au premier petit 125 que j'avais, sa suspension sur routes assez abimées est moyenne, ses pneus d'origine sont à changer d'office !

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter - 125 (B) - Scooter ABS - Scooter GT - Scooter selle basse - Suzuki - Suzuki Burgman

L’électrique de référence
Essai BMW C-Evolution Long Range
22 novembre
Scooter électrique et efficace !
Essai Askoll eS3
2 novembre
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
Valeur sûre
Essai Suzuki Burgman 400
25 septembre
 
 

Vos commentaires

  • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
    28 janvier 2014
    Ce "nouveau" Burgman est déjà dépassé par rapport au bon vieux Honda S-Wing ABS, moins cher (3890 €) qui lui possède un freinage couplé, un porte-paquet intégré et des repose-pieds passagers indépendants et est hyper confortable !

    • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
      11 mai 2014, par Didier

      Sauf que le S-Wing est moche, avec une tête d’E.T., un petit coffre, une accélération bien plus faible et une conso plus élevée.

      Après si le porte-paquet est un critère déterminant, ça change tout !

      • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
        24 mars 2015

        Bonjour,

        j’ai acheté des burgman de 2008 et 2010 et ce n’étais pas pour leur style car je le trouvais pas particulièrement jolie,

        mais le 2014 celui la pour moi est très réussit, de belles lignes, phare avant et arrière qui ressemble vraiment a qqchose tout en gardant ses atouts (accessibilité, hauteur de scelle et confort) sont seul point faible reste sa puissances et j’ai aussi, un peu de mal a refermé le capuchon du réservoir (pas top çà)

        apres je n’achète jamais au prix fort

        burgman blanc ABS 2014 avec jupe gravage et dosseret passager 3000 km garantie 1 ans

        2800 e :)

        FASTONER


  • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
    16 janvier 2014, par newscoot
    Personnellement, je trouve ce restylage particulièrement laid... la dernière mouture de l’ancienne version qui commençait à dater pourtant était bien plus jolie. Très déçu. Et je ne trouve pas le charisme dans sa face avant. Quant à l’arrière.... vraiment pas joli non plus,volumes bizarres.

    • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
      11 mai 2014, par Didier
      Pareil. L’arrière passe encore, mais l’avant qui était si caractéristique du Burgman est devenu moche.

  • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
    10 janvier 2014, par Pierre
    Merci pour cet essai très complet. Vivement le comparatif avec le X Max 125 2014 !

    • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
      11 janvier 2014
      qu’apporte t’il réellement,a mon sens c’est plus un restylage qu’autre chose.a part une robe legeremment remaniée et un nouveau tableau de bord rien de bien nouveau. de plus pas besoin de parler sécurité avec l’ABS lorsque l’on est encore capable de monter des pneus IRC car sous la pluie c’est vraiment pas une reference.
      • Suzuki Burgman 125 ABS 2014
        19 février 2014, par Flave
        300€ d’augmentation, plus de freinage couplé, plus de pneus Michelin, plus de volet anti-effraction et toujours pas de clé codée, aucune amélioration technique et une délocalisation en Thaïlande entraînant la fermeture de l’usine espagnole, ils ont vraiment tout compris chez Suzuki.

 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
Essai BMW C-Evolution Long Range
Destinée aux permis A, la version Long Range du C-Evolution 2017 promet d’allonger son autonomie sans rien perdre de son efficacité ni de son originalité. Essai.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté