Vendredi 24 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Essai test Suzuki Burgman 200 scooter GT

Pour quelques € de plus !

Essai Suzuki Burgman 200 ABS 2014

Pour les détenteurs du permis moto souhaitant s’émanciper de la catégorie 125 cm3 sans pour autant verser dans le maxi-scooter pur et dur, Suzuki propose le Burgman 200 ABS. Faible différence de tarif, puissance et couple supplémentaire, il s’annonce plus adapté aux commuters périurbains. Le petit GT tient-il ses promesses ? Voyons cela !
Millésime : 2014
vendredi 25 juillet 2014
200 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos Suzuki Burgman 200 ABS 2014 Galerie photos Suzuki Burgman 200 ABS 2014


Après le vaisseau amiral Burgman 650 renouvelé en 2013, cette année ce sont les GT de petites cylindrées qui évoluent chez Suzuki. Le 125 cm3 ayant débarqué en début d’année, c’est maintenant au tour du modèle 200 cm3 de s’installer en concessions. En toute logique le dernier scooter de cette fratrie, le Burgman 400 cm3 (inchangé depuis 2007), a donc de grandes chances de connaitre une refonte en 2015.
Aucune surprise en découvrant notre modèle 200 d’essai : dérivé du 125 de 2014, il adopte la même robe modernisée et possède exactement les mêmes équipements. L’installation à son bord nous remet en mémoire ce qui a toujours fait la spécificité des scooters Burgman. Bas de selle (seulement 735 mm), ils offrent la possibilité d’adopter une position de conduite "old school", plutôt relaxante avec les jambes dépliées. Bref, c’est un classique renouvelé. Grâce aux marchepieds creusés, tous les types de pilotes peuvent disposer de parfaits appuis. La proue basse permet d’optimiser le champ de vision, parfait ! Toutefois, comme sur le modèle 125, nous trouvons le guidon toujours un peu haut.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 200 2014

Meilleur remplissage

Revue, la planche de bord n’est pas exubérante, mais s’avère agréable grâce au large pavé central LCD. On est loin de la débauche d’informations fournies par l’instrumentation des nouveaux Yamaha X-Max 125 et 250 2014, mais l’on est heureux de trouver ici une horloge, une jauge à essence segmentée, deux trips partiels et un indicateur de consommation moyenne (en l/100 km ou en km/l). Un voyant d’éco-conduite fait son apparition. Il s’illumine en vert lorsque l’accélération est sollicitée en deçà du premier quart de rotation de la poignée.
Justement, parlons-en de l’accélération du nouveau Suzuki Burgman 200 ! En toute logique, elle est évidemment plus vigoureuse que celle du modèle 125. En premier lieu, alors que nous trouvions le temps de réponse conséquent sur "baby burgman", nous constatons ici une mise en action plus vive. Certes, subsiste toujours un décalage entre le moment où là poignée est tournée et celui où le scooter décolle, mais il est moindre. Aussi, ce moteur nous apparait mieux rempli à bas régime et s’avère beaucoup moins linéaire. Au final, en valeurs brutes, il gagne 6 chevaux par rapport au 125 et surtout 0,6 daN.m de couple, qui déboulent 500 tr/min plus tôt.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 200 2014

Les voies rapides sont ses amies !

Sur voie rapide, nous bénéficions de meilleures reprises avec ce modèle 200, qui ne pèse qu’un 1 kg de plus que le 125 (poids vérifiés sur la balance Scooter-Station). De plus, alors que le 125 cm3 devient poussif passés les 100 km/h, le Burgman 200 conserve encore un coffre acceptable jusqu’à 115 km/h. Quant à sa vitesse maximale, nous l’avons mesurée à 126 km/h au GPS (presque 140 km/h compteur), alors que le 125 cm3 plafonne à 113 km/h (un peu plus de 120 km/h au compteur). A cette allure, on note une protection perfectible des bras et des épaules, mais pas du haut du casque. Une fois à la pompe, nous nous réjouissons d’avoir consommé 4,3 l/100 km, soit seulement 0,3 l de plus que sur le modèle 125. Compte tenu de la différence d’agrément, c’est tout bénef !
Toujours un peu élevé au démarrage, le son de la motorisation se fait plus feutré en action. Aucune vibration ne vient entacher le roulage. Pour autant, à l’instar du modèle 125 cm3, le nouveau Suzuki Burgman 200 distille un confort plutôt ferme. Le combiné d’amortisseurs nous apparait en effet peu progressif et la selle nous semble être composée d’un matériau trop dense. Concédons également que sur cette nouvelle assise au bon maintien lombaire (malgré la disparition du dosseret pilote indépendant de la précédente version), votre serviteur de 1m83 n’a trouvé que peu de possibilités de recul.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 200 2014

Agile et pratique : Le bon outil citadin

Bénéficiant d’une très bonne stabilité, la tenue de route du Burgman 200 prête difficilement le flanc à la critique. A vitesse moyenne et élevée, nous lui trouvons une rigueur rassurante lorsque les routes deviennent sinueuses. Certes, il n’est pas le plus vif à virer de bord, mais sa mise sur l’angle est ultra progressive (merci aux pneumatiques parfaitement ronds) et son maintien de trajectoire est bon.
En ville, il fait preuve d’une certaine agilité. Sur ce terrain de jeu, où les pièges sont nombreux, nous apprécions son système de freinage équipé d’un ABS de qualité. Dommage toutefois qu’il ne soit pas couplé et qu’en appuyant fort sur les leviers les pneumatiques IRC émettent une sonorité désagréable, assez proche du crissement.
Fin de roulage. Le bon rayon de braquage et la présence de deux béquilles aident au moment de parquer le GT. La mise sur centrale est aisée. On range facilement son casque dans le coffre atypique du Burgman. Celui-ci peut en effet accueillir deux casques intégraux placés dans le sens de la largeur. La capacité d’emport est complétée par la boite à gants très spacieuse (5,5 litres), fermant à clé.

Scooter-Station essaye le Suzuki Burgman ABS 200 2014

Bilan : Injustement délaissé, au profit des 250 et 300 cm3 du marché

Pour seulement 300 € de plus que le 125, le nouveau Suzuki Burgman 200 (uniquement disponible avec l’ABS) offre un surplus d’agrément moteur vraiment intéressant, pour un poids quasiment identique. Plus à l’aise sur les voies rapides, il ouvre de nouveaux horizons aux commuters qui parcourent les zones urbaines du centre à la périphérie. Ses nombreux aspects pratiques, son design renouvelé et sa dynamique sont d’autres points forts.
Reste que pour prendre son guidon, un permis moto (A1, A1 auto, A2 ou A) est nécessaire. Et là, malgré son tarif de 4 599 €, les nouveaux maxi-scooteristes optent plus facilement pour les modèles 250 (comme le X-Max) ou 300 cm3 certes plus coûteux (Peugeot Satelis 300, Kawasaki J300 …), mais proposant encore plus de puissance et de couple pour une différence de poids modérée. Du coup, bien que ce nouveau Burgman 200 nous paraisse pétri de qualités, il n’est pas certain qu’il dépasse chez Suzuki les 5 % de ventes 125/200 qu’il a toujours fait.

Plus Moins
  • Agrément moteur
  • ABS
  • instrumentation
  • capacité d’emport
  • position de conduite
  • confort ferme
  • pneus bruyants sur freinages apuyés


 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photos MBT et Christophe Le Mao
 


Fiche technique

Moteur : monocylindre, 200 cm3, 4 temps, alésage 69,0 mm x course 53,4 mm, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, transmission automatique à variateur, démarreur électrique
Puissance 18,4 ch. à 8 000 tr/min, couple 1,7 daNm à 6 000 tr/min

Partie cycle : cadre tubulaire en acier, fourche télescopique diamètre 33 mm - déb. nc, 2 amortisseurs arrière réglables en précharge - déb. nc, frein AV disque 240 mm / étrier 2 pistons + ABS - AR disque 240 mm / étrier 2 pistons + ABS, pneus AV 110/90 x 13 - AR 130/70 x 12

Gabarit : dimensions (L x l x h), 2 055 x 740 x 1 240 mm, empattement 1 465 mm, chasse 93 mm / angle 27°, hauteur de selle 735 mm, réservoir 10,5 l, poids tous pleins faits mesuré à 164,2 kg (AV 66,8 kg ; AR 97,4 kg), poids tous pleins faits constructeur annoncé à 163 kg

Performances : vitesse maxi 126 km/h chrono (140 km/h au compteur), conso moy. 4,3 l/100 km, autonomie moy. env. 250 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, avis d'utilisateurs sur cette SUZUKI UH 200 Burgman 3

Graphique note SUZUKI UH 200 Burgman 3 Note générale : 0
Classement général : e /
Evolution :

Conclusion maxitest Dernier avis :

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter GT - Scooter selle basse - Suzuki - Suzuki Burgman

L’électrique de référence
Essai BMW C-Evolution Long Range
22 novembre
Scooter électrique et efficace !
Essai Askoll eS3
2 novembre
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
Valeur sûre
Essai Suzuki Burgman 400
25 septembre
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
Essai BMW C-Evolution Long Range
Destinée aux permis A, la version Long Range du C-Evolution 2017 promet d’allonger son autonomie sans rien perdre de son efficacité ni de son originalité. Essai.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté