Jeudi 31 juillet 2014
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Essai Syma Joyride Evo 125

Taïwanais aux dents longues

Essai Sym Joyride 125 Evo

Mots-clefs de l'article : Scooter - 125 (B) - Scooter GT - Scooter selle basse - Sym
Juste avant qu’il ne parte pour les JPMS à Lyon, nous avons pu réaliser un premier essai au guidon du nouveau scooter Sym. Judicieusement baptisé Evo, cette version 2009 du Joyride se dote enfin d’un design attractif tout en optimisant son comportement et en profitant d’une garantie portée à 100 000 km...
Millésime : 2009
samedi 7 février 2009
125 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Images Sym Joyride 125 Evo Images Sym Joyride 125 Evo
Fonds écran Sym Joyride 125 Evo
Prix Sym Joyride 125 Evo Prix Sym Joyride 125 Evo


Au cours de notre essai du Joyride 125 en décembre 2006, nous avions apprécié son confort et son freinage mais avions déploré une transmission brutale et surtout un design austère. Pour 2009, le Joyride Evo corrige le tir. Et c’est donc sous les traits du modèle découvert au salon de Milan que ce scooter 125 GT économique se livre à nous pour un premier galop d’essai, juste avant de partir aux JPMS, les Journées Professionelles de la Moto et du Scooter ouvrant leurs portes demain dimanche (08/02/09) à Lyon Eurexpo.

Sym 125 Joyride Evo 2009

Plus tendance

Le style du Joyride ne brille certes pas par son originalité mais la présence de tous les codes esthétiques en vigueur aujourd’hui témoigne de l’attention que le constructeur taiwanais porte à ses clients européens. Sur cette évo 2009, on retrouve ainsi deux phares en amandes et des clignotants intégrés aux flancs du tablier à la façon du Piaggio X-Evo et la partie-arrière a des airs de Suzuki 125 Burgman. Mais les lignes sont ici plus tendues. Un choix qui dote le Joyride d’une touche de sportivité accentuée par le coloris blanc. De loin, l’Evo taiwanais est très "tendance". De près, on note des plastiques correctement ajustés sauf à l’aplomb du feu arrière. En revanche, l’aspect lisse des éléments noirs, notamment de l’habillage du guidon, dénote toutefois un souci d’économie. Quoi qu’il en soit, l’ensemble est flatteur et accroche le regard des passants. Le Joyride Evo fait oublier le style "exotique" du précédent millésime. Bref, côté glamour, Sym a fait un grand pas en avant. La roue tourne...

Sym 125 Joyride Evo 2009

Plus homogène

A ce propos, le monocylindre 4 temps doté de 4 soupapes et du refroidissement liquide reste inchangé. Encore alimenté par un carburateur, il s’ébroue discrètement à la première sollicitation du démarreur. Alors que nous lui laissons quelques minutes pour monter en température, les souvenirs d’une transmission un peu brutale à basse vitesse nous reviennent en mémoire. Là encore, l’Evo va dans le bon sens et la puissance comme le couple progressent pour atteindre 12,56 ch. à 8 500 tr/min et 1,12 daN.m à 6 500 tr/min respectivement. Des valeurs comparables à celle du GTS 125, le haut de gamme Sym dans la catégorie. Comme ce dernier, le Joyride décolle jusqu’à 15 km/h, dans une grande douceur cette fois. Il accélère ensuite avec plus vigueur mais de manière linéaire jusqu’à 80 km/h. La vitesse maxi devrait se maintenir aux alentours des 115 km/h (compteur). En effet, l’efficacité est au rendez-vous et vous parviendrez sans problème à devancer la meute d’automobiles au feu vert ou vous insérer dans la circulation rapide. Avec 1 440 mm d’empattement, une valeur identique à celle du précédent modèle, et le diamètre de la jante avant porté de 12 à 13 pouces, le Joyride 2009 privilégie la stabilité sans délaisser la maniabilité à faible allure. En ville, son bon rayon de braquage et son pneu avant d’une largeur raisonnable de 110 mm restent des atouts indéniables pour tailler son chemin dans les embouteillages. Le freinage confié à deux disques (avant/arrière) est identique et reste efficace et dosable. La fourche dotée de soufflets protecteurs conjugue confort et efficacité alors que deux combinés à l’arrière sont nettement plus fermes que ceux du modèle 2008. Ces modifications devraient logiquement profiter à la précision et la rigueur de comportement du Joyride en courbe rapide malgré un châssis dépourvu de tunnel central.

Sym 125 Joyride Evo 2009

Toujours pratique et accessible

En contrepartie, le 125 Evo conserve un plancher plat. L’accès à bord est donc enfantin d’autant que la selle est positionnée à 760 mm du sol. C’est tout de même 30 mm de plus qu’auparavant. Si ces petits centimètres ne pénalisent pas trop les "courts sur pattes", ils permettent surtout aux grands gabarits de s’installer un peu plus confortablement, d’autant qu’ils peuvent déplier légèrement leurs jambes vers l’avant. Bien vu. Les 156 kg avec les pleins du Joyride Evo 2009 facilitent là encore les manœuvres à l’arrêt. Qu’on ne s’y trompe pas, ses mensurations raisonnables en font l’un des GT les plus légers du marché. Voici donc un modèle particulièrement indiqué à tou(te)s celles et ceux qui sont intimidés par le gabarit des best-sellers du marché mais demeurent attirés par leurs aspects pratiques. En effet, sans rivaliser avec les références, le Joyride ne démérite pas : son coffre peut accueillir un casque intégral et un jet à écran, deux petits vide-poches sont intégrés au tablier tout comme un crochet escamotable doublé d’un autre, fixe celui-ci, juste sous la pointe avant de la selle biplace. Enfin, avec un compte-tours et une jauge à essence, l’heure et le kilométrage réunis dans une petite fenêtre LCD, l’instrumentation est complète à défaut de se montrer particulièrement seyante. Afin de contenir les coûts de fabrication, elle est directement empruntée à l’ancien Joyride.

Sym 125 Joyride Evo 2009

Bilan prometteur

Si elle est donc principalement esthétique, cette évo 2009 du Joyride 125 bénéficie également à ses prestations dynamiques. Une première impression positive à confirmer par un prochain essai complet en comparatif. Mais, compte-tenu de la récente extension de la garantie à 3 ans ou 100 000 km pour les véhicules de la marque et de la pertinence de sa refonte esthétique, ce nouveau Joyride Evo justifie l’augmentation de son prix de 300 €. Affiché à 2 899 € (au 06/02/09) et disponible dès le mars 2009, il constituera alors un concurrent sérieux pour le Yamaha 125 Majesty et le Kymco Dink 125 voire même une alternative économique aux GT plus ambitieux.

Plus Moins
  • design
  • prix & garantie !
  • efficacité urbaine
  • accélération au démarrage
  • aspect des plastiques bruts
  • amortisseurs secs


 
 


Fiche technique

Moteur : 124,5 cm3, 4 temps, monocylindre, alésage 57 mm x course 48,8 mm, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soupapes, puissance 12,6 ch. (9,3 kW) à 8 500 tr/min, couple 1,12 daN.m à 6 500 tr/min

Partie cycle : fourche télescopique, 2 amortisseurs AR réglables en précontrainte, freins AV 1 disque diam. 278 mm / étrier 2 pistons - AR disque diam. 220 mm / étrier 1 piston, jantes AV 13 pouces / AR 12 pouces, pneus AV 110/80 x 13 / AR 130/70 x 12

Gabarit : dimensions (L x l x h) 2 100 mm x 760 mm x 1 390 mm, empattement 1 440 mm, hauteur de selle 760 mm, réservoir 7,6 litres, poids à sec (constructeur) 156 kg

Performances : NM

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 5 avis d'utilisateurs sur cette SYM 125 Joyride Evo

Graphique note SYM 125 Joyride Evo Note générale : 8.99
Classement général : 10e / 278
Evolution : 1

  • Votre essai 9.14
  • Entretien/budget 8.6
  • Vous 9.8
  • Pratique 8.58
  • Long terme 8.85
Conclusion maxitest Dernier avis :
Etant un peu grand, l'espace pour les jambes reste un peu court, la bulle renvoie aussi un souffle sur le casque qui rabat toute la pluie sur le blouson et les jambes. Sinon très confortable et maniable au regard de mon expérience sur d'autres engins.

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter - 125 (B) - Scooter GT - Scooter selle basse - Sym

Pour quelques € de plus !
Suzuki Burgman 200 ABS 2014
25 juillet
Le 3 roues universel !
Yamaha Tricity 125/MBK Tryptik 125 UBS 2014
17 juillet
L’essentiel renouvelé !
Peugeot Tweet Evo 125 2014
7 juillet
Plus rassurant, plus accueillant
Kymco K-XCT 125 ABS 2014
25 juin
 
 
 
 

Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

Pour trouver et acheter vos accessoires, pièces, équipements, occasions, moto et scooter en ligne

Pros online : notre sélection de boutiques, professionnels de la moto et du scooter sur internet

 

Nos publicités du moment
 

Top hebdo*
Piaggio MP3 300 ABS-ASR : Le 300 refait son retard
Le Piaggio MP3 300 reçoit les évolutions dont a bénéficié le MP3 500 ABS-ASR un peu plus tôt : ABS, antipatinage ASR ainsi que les améliorations concernant l’ergonomie, l’esthétique ou la partie-cycle. Le Piaggio MP3 300 ABS-ASR reste accessible aux permis B.

Suzuki Burgman 200 ABS 2014
A ceux qui gravitent du centre à la périphérie des villes, Suzuki propose le Burgman 200. Essai concluant ? Scooter-Station vous répond ici !

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 


 

 
 
74 visiteurs connectés