Vendredi 24 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Sym Maxsym 600 i ABS Sport 2014 maxi scooter GT

Meilleur que le 400 ?

Essai Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014

Après la commercialisation de son maxi scooter GT de moyenne cylindrée, le Maxsym 400i, Sym poursuit sa montée en gamme et nous propose aujourd’hui à l’essai le Maxsym 600i. Les 166 cm3 supplémentaires de ce moteur issu de la gamme quad maison promettent un surplus d’agréments au quotidien. Mais qu’en est-il réellement ?
Millésime : 2014
vendredi 9 mai 2014
600 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014 Galerie photos Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014


Prisés par les motards soucieux de disposer au quotidien d’un deux-roues confortable, pratique et bien motorisé, les maxi-scooters de grosse cylindrée sont assez appréciés sur le marché français. En effet, après le sportif Yamaha TMAX 530, le Suzuki Burgman 650 figure depuis toujours au sommet de la pyramide du genre. Le Honda SW-T 600 (ex Silverwing 600) a également connu de belles années. Chez BMW aussi, alors que l’on imaginait le C 600 Sport (l’anti TMAX !) truster le haut des ventes, c’est finalement le C 650 GT qui est de loin le plus plébiscité dans la gamme allemande. L’arrivée du Sym Maxsym 600i ABS au tarif ultra placé de 6 499 € - avec de surcroit la fiabilité moteur que l’on connait chez le constructeur taïwanais - est donc, osons le dire, un évènement sur le segment !
Mais comme ce fut le cas pour le Kymco Myroad 700i, pour qui plusieurs années se sont écoulées entre la présentation sur les salons et l’arrivée en concession, le Sym Maxsym 600i (exposé à l’EICMA de Milan dès 2011) n’arrive-t-il pas trop tard aujourd’hui ? Aussi, avec un très pertinent Maxsym 400i dans la gamme Sym, qui plus est proposé à un tarif inférieur à 5 000 € (actuellement en promo à 4 999 €, 5 499 € avec l’ABS ), les 166 cm3 de différence du modèle 600i ont-ils un réel intérêt à l’usage ? Après essai, voici nos conclusions !

Scooter-Station essaye le Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014

Maxsym 600i : Le croiseur autoroutier !

D’emblée dans le vif du sujet ! Quittant Montigny-Le Bretonneux où nous avons pris possession du Maxsym 600i au siège de l’importateur Disalco Motor, nous voilà déjà lancés sur les autoroutes de la région parisienne. L’imposant nouveau vaisseau amiral Sym présente tout ce qu’il y a de bon dans un GT de grosse cylindrée. Sur ces enrobés lisses, son confort est en effet très appréciable. Malgré une position de conduite un peu contraignante pour les gabarits supérieurs à 1,80m - les genoux viennent heurter le capotage de la boîte à gants - la selle offre un bon moelleux et le dosseret un parfait maintien.
Pour tendre les gambettes et cruiser idéalement, on peine toutefois à glisser notre grande pointure sur les montants avant des marchepieds. Aussi, on trouve que le guidon est placé un peu trop haut, mais l’on jouit d’une très bonne protection d’ensemble, que se soit latéralement ou sur le haut du corps. Sur cet essai, la bulle (que l’on peut remonter de 5,5 cm) était pourtant placée au plus bas.
Le monocylindre de 565 cm3 offre d’impressionnantes reprises, qu’il faille se relancer à 80 km/ ou à 110 km/h. Ses vibrations ne sont en rien désagréables et son allonge s’avère appréciable. Côté performances, nous relevons une vitesse de pointe stabilisée de 170 km/h compteur - 158 km/h au GPS) - soit (seulement !) une dizaine de km/h de mieux que le Maxsym 400i, à 2 000 tr/min de moins cela étant. A cette allure, point de louvoiement ni de turbulence à déplorer, alors que notre Maxsym 600i d’essai était même équipé du top case offert aux 60 premiers acheteurs du modèle (news à retrouver ici !).

Scooter-Station essaye le Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014

Une maniabilité étonnante

Pneus Maxxis radiaux de 15 pouces à l’avant et 14 pouces à l’arrière, châssis très rigide, costaud combiné d’amortisseurs arrière, le Maxsym 600i est un lourd vaisseau (247,6 kg tous pleins faits, avec top case, sur notre balance) mais sa tenue de route prête difficilement le flanc à la critique. Certes, il n’est pas vraiment vif sur les changements rapides, mais sur l’angle son maintien de cap est des meilleurs et lors des phases de freinages, bien que le transfert de masse soit conséquent, il demeure bien en ligne. Rassurant ! Comme le mordant et la progressivité du système de frein d’ailleurs, sans oublier l’ABS parfaitement paramétré. Seul désagrément sur ce poste, un retour aux leviers trop prononcé et, comme la fourche est assez souple, un pneu avant mis rapidement sous contraintes fait déclencher le système parfois trop rapidement.
Nous quittons maintenant les voies rapides, pour mettre le gros vaisseau amiral à l’épreuve de la circulation parisienne. Heures de pointe, gramouillé sur des routes plus vraiment homogènes, une certaine appréhension gagne l’équipage Scooter-Station ! Mais finalement, l’imposant maxi-scooter nous met rapidement à l’aise. Avec son centre de gravité placé assez bas et plus de 60% de son poids situé sur la partie arrière, le Maxsym 600i s’avère maniable pour un deux-roues de sa catégorie. Certes pour se faufiler entre les voitures, il faut composer avec son imposant gabarit, mais sur les manœuvres à basses vitesses, il jouit d’un bon équilibre. Les évolutions moteur éteint posent plus de difficultés, surtout en duo. Heureusement la hauteur de selle est peu élevée (750 mm) et les échancrures au plancher permettent au plus grand nombre de disposer de bons appuis au sol. Le rayon de braquage est parfait et le frein de parking bien vu pour sécuriser son stationnement sur béquille latérale.

Scooter-Station essaye le Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014

Vous allez vibrer… pour ses équipements !

Comme sur le 400, la mise en action du Maxsym 600i ABS Sport 2014 n’est pas franchement fulgurantes. Passé un certain temps de latence, la montée en régime très progressive au départ se fait par la suite plus vigoureuse, montrant au passage une rugosité certaine du « nouveau » monocylindre. Là, pas mal de vibrations apparaissent au niveau des mains, des pieds, mais surtout du fessier - plus que sur le Maxsym 400i déjà perfectible sur ce point. Pas désagréables à 6 000 tr/min sur les voies rapides, elles le sont davantage à 4 000 tr/min, régime sur lequel nous évoluons à 50 km/h en ville. Quant à la sonorité qui émane du long silencieux, alors que nous n’y avions guère prêté attention à vitesse élevée, elle nous parait maintenant trop prononcée.
Idéalement installé sur une selle indépendante très spacieuse, le passager ressent moins les plusations cardiaques de la mécanique. En la présence de longs repose-pieds escamotables revêtus de caoutchouc et d’un dosseret, le confort est bon malgré des suspensions plutôt fermes. Dans le large coffre sous selle, s’ouvrant électriquement via un bouton placé au commodo, l’hôte peut également placer son casque intégral à côté de celui du pilote. Car la capacité d’emport du Maxsym est très bonne !
En effet, outre cette soute spacieuse, on note la présence d’une large boîte à gants compartimentée (avec prises USB et 12V) fermant à clé et deux vide-poches placés dans la partie supérieure du capotage. Le reste de la dotation est également impressionnant, à l’image de la planche de bord complète, toutefois dépourvu d’un ordinateur de bord ou d’un indicateur de température extérieure.

Scooter-Station essaye le Sym Maxsym 600i ABS Sport 2014

Bilan Sym Maxsym 600i ABS : Le commuter qu’il faut emmener loin

Dérivé du modèle 400 cm3, le Sym Maxsym 600i ABS présente le même niveau d’équipement élevé et la même fabrication soignée. Notre modèle d’essai au coloris noir mat rehaussé de touche de rouges exposait une belle qualité d’assemblage, comme de peinture : de bons points pour cet engin au rapport qualité/prix très avantageux.
Car Sym commercialise ce nouveau maxi au tarif de 6 499 €, alors que la concurrence européenne et japonaise place ses gros GT bien au-delà des 9 000 €. Oui mais voilà : avec un Maxsym 400i ABS aujourd’hui en promotion à 5 499 €, moins vibrant, plus léger et moins gourmand en carburant (- 1,8 l/100 km d’après nos mesures), dans le cadre d’un usage périurbain le 400 nous semble plus pertinent aujourd’hui. Mais pour qui souhaiterait emmener sa monture plus loin et jouir des ses prestations même le week-end, qui plus est en duo, le 600 repasse devant !

Plus Moins
  • tenue de route
  • protection
  • ABS
  • capacité d’emport
  • rapport qualité/prix
  • vibrations dérangeantes
  • grands gabarits à l’étroit
  • poids


 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photo MBT
 


Fiche technique

Moteur : monocylindre 4-temps, 565 cm3, refroidissement liquide, 1 ACT et 4 soup./cyl., alésage x course : NC mm x NC mm, alimentation par injection électronique, transmission par variateur et courroie, démarrage électrique
Puissance 46 ch (33,5 KW) à 6 750 tr/min, couple 4,35 daN.m à 5 500 tr/min

Partie cycle : cadre en tubes d’acier, suspension AV fourche hydraulique, déb. NC mm, AR 2 amortisseurs réglables en précharge, déb. NC mm, freins AV 2 disques wave de 275 mm / 2 étriers deux pistons à fixation radiale + 1BS - AR disque wave de 275 mm / étrier deux pistons + ABS, pneus AV 120/70 x 15 - AR 160/60 x 14

Gabarit : dimensions (L x l x h) 2 270 mm x 825 mm x 1 410 mm, empattement 1 560 mm, hauteur de selle 750 mm, garde au sol 132 mm, réservoir 15 litres, poids à vide (constructeur) 233 kg, poids tous pleins faits mesuré à 247,6 kg avec top case (AV 97,2 kg, AR 150,4 kg)

Performances : vitesse maxi mesurée à 158 km/h (170 km/h au compteur), conso. moyenne de l’essai mesurée à 6,2 l/100 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 4 avis d'utilisateurs sur cette KAWASAKI VN 900 Custom

Graphique note KAWASAKI VN 900 Custom Note générale : 8.54
Classement général : 287e / 1144
Evolution : 1

  • Votre essai 9.17
  • Fiabilité 8.9
  • Moteur 8.79
  • Partie cycle 8.22
  • Ergonomie 8.13
  • Pratique 6.59
  • Budget 8.5
  • Vous 10
Conclusion maxitest Dernier avis :
Le son du moteur est rafraichissant et l'accélération satisfaisante pour un 900

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : GT - Maxiscooter - Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter GT - Scooter selle basse - Sym

L’électrique de référence
Essai BMW C-Evolution Long Range
22 novembre
Milieu de gamme... premium ?
BMW C400X
7 novembre
Scooter électrique et efficace !
Essai Askoll eS3
2 novembre
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
Essai BMW C-Evolution Long Range
Destinée aux permis A, la version Long Range du C-Evolution 2017 promet d’allonger son autonomie sans rien perdre de son efficacité ni de son originalité. Essai.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté