Samedi 18 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
essai test Vespa GTS 125 ie Super classique vintage

Haut de gamme renouvelé

Essai Vespa GTS 125 ie Super ABS/ASR

Exception faite de la - très onéreuse ! - 946, au sommet de la gamme Vespa accessible aux automobilistes (permis B) se situe la GTS 125ie. Avec son look revisité, sa partie cycle optimisée, l’apparition de l’ABS et de l’anti-patinage ASR, la nouvelle GTS est encore plus séduisante. Vaut-elle pour autant son tarif premium ? La réponse est sur Scooter-Station !
Millésime : 2015
vendredi 13 février 2015
125 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos Vespa GTS 125 ie Super ABS/ASR Galerie photos Vespa GTS 125 ie Super ABS/ASR


A l’instar de la GTS 300ie que nous avions essayée l’an passé (test complet à retrouver ici), la GTS à moteur 125 cm3 a également évolué. Logique de plate-forme oblige ! Dans la gamme italienne, la plus luxueuse, la plus volumineuse et la plus puissante des Vespa accessibles aux automobilistes (permis B) se pare donc des mêmes optimisations que son aînée. Ainsi, le design de la GTS 125 est sensiblement modernisé, mais ce n’est pas là le plus remarquable.
En effet, c’est surtout du côté de la partie-cycle qu’on observe les plus gros changements, avec l’évolution de la mythique fourche à parallélogramme et l’apparition d’un système ABS à deux canaux, sans oublier l’anti-patinage ASR déconnectable. Pour le reste, la GTS 125ie conserve son moteur à refroidissement liquide de 15 chevaux, le plus puissant de la gamme. Enthousiasmés par notre balade en Toscane au guidon de la GTS 300ie Super, à laquelle nous avions trouvé une polyvalence appréciable, le sommes-nous autant au guidon de la GTS 125ie aujourd’hui dans Paris. Vous n’allez pas tarder à le savoir…

Scooter-Station essaye la Vespa GTS 125ie Super ABS ASR

Luxe et raffinements

Rondeur des coques en acier, beauté du coloris rouge de notre machine d’essai, contraste harmonieux des éléments noirs (jantes, selle) et chromés (bord de jantes, baguette latérale, crête de garde-boue…), la GTS est un scooter valorisant. C’est indiscutable. En revanche, les évolutions esthétiques sont minimes : la cravate de face avant est remaniée, les clignotants avant et arrière sont désormais dotés de caches translucides, les feux de position adoptent des LED et lles jantes à 5 bâtons sont redessinées. C’est un peu court ! Toutefois, force est de reconnaitre que son style rétro respire toujours l’authenticité et l’on apprécie autant également la qualité de fabrication.
L’accessibilité demeure l’un de ses points forts. Pourtant, avec une selle annoncée à 790 mm du sol, on aurait pu croire que la GTS se réserverait aux grands. Pas du tout au final, car avec l’étroitesse affichée par la pointe de cette assise, tous les gabarits disposent de bons appuis au sol.
Sur cette selle revisitée, on ressent une texture moelleuse. Le guidon est étroit, bas, de quoi bénéficier d’une ergonomie naturelle et d’adopter une position buste droit, les jambes étant point repliées en la présence d’une plancher (quasiment) plat situé au plus bas. Seul bémol constaté une fois aux commandes : la largeur de rétroviseurs. Au moins, la vision qu’ils retransmettent est très bonne.

Scooter-Station essaye la Vespa GTS 125ie Super ABS ASR

Battue par le pavé !

Grâce à son gabarit compact, son agilité et la réponse immédiate de son monocylindre, la prise en main de la 125 GTSie Super 2015 se révèle aisée, comme toujours sur les Vespa. L’évolution en ville ne pose donc guère de problème, à condition toutefois de rester attentif à la largeur des rétroviseurs lors des remontées de files.

Sur le pavé parisien, nous constatons l’évolution de la fourche, optimisée pour en accroitre la souplesse. Néanmoins, elle affiche toujours plus de rudesse qu’une fourche conventionnelle. Les amortisseurs arrière sont également plus fermes que souples : de fait, la GTS conserve ce caractère rebondissant propre aux Vespa. Heureusement que la selle préserve davantage le fondement qu’auparavant !
En plein mois de février, sur ce terrain quelque peu chaotique et parsemé du sel déversé par les équipes du service de la voirie - un rien extrême concédons-le - l’anti-patinage ASR se montre sensible et trop intrusif. L’accélération en devient hachée. Sur des surfaces planes il est en revanche mieux calibré et trouve naturellement son utilité lorsque la chaussée est détrempée. Nous sommes toutefois davantage convaincus par l’ABS, dont les interventions sont plus mesurées. Ce système est installé entre deux disques procurant un très bon mordant. Dommage seulement que le feeling du système ne soit pas au rendez-vous, les leviers ne brillant pas par leur progressivité.

Scooter-Station essaye la Vespa GTS 125ie Super ABS ASR

Manque d’allonge !

Grâce à son monocylindre de 15 chevaux, l’agrément moteur de la GTS 125 est plus intéressant que celui dont on dispose à bord des small bodies de la marque, que sont les Primavera et Sprint 125. Les démarrages sont plus vifs, les reprises s’avèrent plus convaincantes à mi-régime. Mais l’allonge demeure toujours limitée passés les 80 km/h compteur ! Pire, sur les voies rapides, la vitesse maximale établie à 103 km/h au GPS (110 km/h compteur) ne permet pas de ressentir l’aisance d’un scooter GT, des commuters possédant pourtant une puissance comparable à celle de la GTS. Il faut dire que la belle GTS est lourde, avec ses 160 kg (tous pleins faits) tout ronds affichés sur notre balance. Dans la gamme Vespa, on dispose donc de 4,3 chevaux de plus que sur une Primavera 125, mais la GTS affiche un poids supplémentaire de 33,6 kg. Ceci explique cela !
Ceci posé, le fer de lance de la gamme 125 conserve d’autres qualités face aux petites Vespa, que l’on retrouve au niveau de la tenue de route. Grâce à son empattement plus long et ses roues de plus grandes dimensions, la GTS est en effet plus rigoureuse, sans vraiment perdre de cette vivacité que l’on apprécie tant chez ce constructeur.

Scooter-Station essaye la Vespa GTS 125ie Super ABS ASR

Bilan : La GTS Super s’apprécie davantage en version 300

La dotation de série de la Vespa GTS 125 Super ABS ASR 2015 est la plus réjouissante dans la gamme. Elle possède les deux béquilles, un port USB et une trousse à outils installée dans la boite à gants. Son coffre (à ouverture électrique) est le plus spacieux : un casque jet à visière longue entre, avec d’autres babioles dans le vaste volume encore disponible. Son instrumentation moderne est identique à celle des autres Vespa : compte-tours analogique, large pavé central avec jauge à essence et horloge. L’ensemble est classe et parfaitement lisible.
Aujourd’hui proposée en promotion au tarif de 4 699 €, elle demeure très chère pour un scooter 125, mais conserve des arguments dans la gamme Vespa face aux Primavera 125 ABS (4 349 €) et Sprint 125 ABS (4 449 €), qui ne possèdent pas l’anti-patinage ASR. Mais pour nous, la GTS se savoure pleinement en version 300 (à monocylindre de 278 cm3, développant la puissance de 22 chevaux et deux fois plus de couple !). Du moins pour qui aurait le permis A en poche et la possibilité de verser 700 € de plus !

Plus Moins
  • Authenticité du style
  • Qualité de fabrication
  • Equipement
  • maniabilité et vivacité
  • performances
  • progressivité du freinage
  • fourche encore trop ferme

 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photos Christophe Le Mao et MBT
 


Fiche technique

Moteur : 124 cm3, monocylindre, 4 temps, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soupapes, alésage 57 mm x course 48,6 mm, injection électronique, anti-patinage ASR, démarreur électrique, transmission automatique à variateur
Puissance 15 ch. (11 kW) à 9 750 tr/min, couple 1,2 daN.m à 7 500 tr/min

Partie cycle : coque autoporteuse en acier, fourche à balancier avec mono-amortisseur hydraulique et ressort hélicoïdal, deux amortisseurs arrière réglables en pré-charge (4 positions) déb. NC, freins AV 1 disque diam. 220 mm / étrier 2 pistons + ABS - AR disque diam. 220 mm / étrier 2 piston + ABS, pneus AV 120/70 x 12 - AR 130/70 x 12

Gabarit : dimensions (longueur x largeur) 1 930 mm x 755 mm, hauteur de selle 790 mm, empattement 1 370 mm, réservoir 9,5 litres, poids tous pleins faits mesuré à 160 kg (AV : 64,0 kg ; AR : 96,0 kg)

Performances : vitesse maxi mesurée à 103 km/h (110 km/h compteur), consommation moyenne de l’essai 4,1 l/100 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, avis d'utilisateurs sur cette VESPA GTS 125 Super ABS ASR

Graphique note VESPA GTS 125 Super ABS ASR Note générale : 0
Classement général : e /
Evolution :

Conclusion maxitest Dernier avis :

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Classique - Piaggio-Vespa - Scooter - 125 (B) - Scooter ABS - Scooter urbain - Vespa

Nouvelle gamme de scooters à 3 roues pour 2018
Piaggio MP3 350, 500 hpe Sport et Business
7 novembre
La guêpe en mode écolo
Vespa électrique et hybride
7 novembre
Scooter électrique et efficace !
Essai Askoll eS3
2 novembre
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
Kymco Concept C séries CV2 et CV3
En dévoilant les concepts C séries CV2 et CV3 à Milan, Kymco annonce une famille enrichie d’un maxi scooter à trois roues et d’un maxi scooter voyageur.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté