Vendredi 25 juillet 2014
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
scooter Vespa 125 PX p x E FL 125PX Vespa PX 30 anni 30e anniversaire

Je suis une légende !

Essai Vespa PX125 30 anni Ultima serie

Mots-clefs de l'article : Piaggio-Vespa - Scooter - 125 (B) - Scooter urbain - Vespa PX
Triste nouvelle : avec ce Vespa PX 30 anni, Piaggio signe la mort officielle d’une grande tradition italienne. Will Smith étant indisponible, voici notre ultime essai de cette légende par Marc "Onewater". Accompagné toute cette semaine de notre hommage ému. Restez connectés !
Millésime : 2007
mardi 25 décembre 2007
125 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 12 réactions
 
Images Vespa PX125 30 anni Ultima serie Images Vespa PX125 30 anni Ultima serie
Fonds écran Vespa PX125 30 anni Ultima serie
Prix Vespa PX125 30 anni Ultima serie Prix Vespa PX125 30 anni Ultima serie


Notre hommage au dernier Vespa PX :


- Essai Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
- Spécial Vespa PX : L’histoire du scooter italien
-  Découverte : Scooter station, l’atelier de la dolce vita !
- Essai LML Star 125 De LuXe : Le PX est mort, vive le LML !
- Stéphane Sanchez, LML-France : L’interview scooter-station
- Les livres et revues sur les Vespa PX : La sélection scooter-station
- Les vidéos Vespa sur le web : Vues sur Arte et Youtube

Oyez, oyez, oyez braves gens, aficionados de tout poil, nostalgiques émus et autres collectionneurs invétérés ! Précipitez-vous chez votre concessionnaire pour vous offrir le plus célèbre des scooters, car sa disponibilité commerciale est désormais comptée. Le brave et emblématique Vespa PX 125 va en effet disparaître du catalogue du constructeur italien pour raison de non conformité aux nouvelles normes anti-pollution euro3 (il est homologué euro2). Piaggio se devait donc de fêter dignement l’arrêt officiel de la production de ce scooter emblématique et pour ce faire, nous a concocté cette ultime version baptisée "Ultima serie 30 anni" (pour sa trentième année de bons et loyaux services). En journalistes respectueux des belles légendes, nous ne pouvions manquer un tel rendez-vous avec l’histoire. Ce pourquoi nous sommes partis pour un dernier tour au guidon d’un 125 PX blanc immaculé comme la robe d’une mariée, mais aussi comme l’habit de deuil dans certains pays.

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Robe blanche superbe pour l’ultime PX 125 30 anni

"Guêpe" magnifique

En découvrant le PX on se dit que cette "guêpe" magnifique a sublimement passé l’épreuve du temps, ou qu’elle a été entretenue avec amour et passion, qu’elle... Mais en la détaillant de plus près, en découvrant le contacteur à clé, le bocal de frein rectangulaire Grimeca, le disque avant, le démarreur électrique ou les commodos, on se dit que ce Vespa n’est sûrement pas un ancêtre restauré et remis dans son état premier. Bien sûr, tout au long de ses trente années d’existence, l’engin a fait l’objet de tous les soins par l’adjonction régulière de composants évolué. Mais quand même, quand on apprend que le modèle 30 anni essayé ici est neuf, qu’il s’agit du "petit jeune" de l’année, avouez qu’il y a de quoi tomber des nues ! "Ah bon, ça existe encore en neuf ? Je me disais aussi que pour un vieux scooter, il était drôlement bien conservé !" Tu m’étonnes...
Ainsi, la ligne du PX est toujours aussi classique et reste dans l’esprit de celle du modèle originel. Mais en examinant de plus près le PX flambant neuf que nous prête Piaggio, on s’apperçoit qu’il a subi les "affres" de la modernité sur bien des points. Pour cette "Ultima" version à la plaque commémorative installée, coté gauche, à l’intérieur du tablier avant, les équipements modernes sont présents. Mais ils restent "discrets" car parfaitement intégrés au Vespa et ne dénaturent en rien le côté Vintage de ce scooter. Le frein à disque avant par exemple passe quasiment inaperçu au premier regard, tout comme la roue avant à branches. Car ce qui attire le regard ce sont les formes intemporelles de la carrosserie qui sont restées dans la plus pure tradition Vespa "d’époque", ce sont les pneus à flancs blancs. Bref, c’est cet ensemble de choses qui fait qu’un Vespa reste un Vespa. Et qu’on l’aime pour cela.

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Poignée gauche et levier pour le passage des vitesses. C’est la commande qui demande un peu d’habitude pour la maîtriser correctement et qui déroute souvent les néophytes.

Frein à la pédale, vitesses à la poignée

Sans surprise, la prise en main d’un PX réclame donc un peu de temps et peut surprendre le néophyte de par le positionnement des différents "organes vitaux" à sa conduite. Si le levier de frein avant et la poignée de gaz sont positionnées " normalement ", en revanche le frein arrière s’actionne par une pédale au pied droit et les vitesses se passent en débrayant à l’aide du levier gauche et en tournant simultanément la poignée gauche. Pour passer la première, on "casse" le poignet en remontant la main, puis on empile les trois autres rapports toujours en cassant le poignet mais dans un mouvement inverse. Sans doute un peu de temps est-il nécessaire pour maîtriser parfaitement la manipulation. Combien ? Difficile à dire, car pilote de Vespa depuis des lustres (un lustre = 5 ans) je n’en ai aucun souvenir, nous dirons donc, comme dans l’histoire... un certain temps. Habitude prise, le PX 125, confortable au demeurant (même si les suspensions sont fermes), s’avère nerveux et permet de circuler avec une certaine maestria dans le flot des véhicules encombrant nos cités modernes. Vif et précis, le (la ?) Vespa se joue des embûches classiques des "heures de pointe" et file au rythme imposé par son conducteur sans coup férir. Pour ce faire, les commodos proposent des commandes bien disposées, ce qui permet notamment une utilisation facile des clignotants et du klaxon. Même le petit pare-brise Vespa "original" offre une protection correcte.

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Dès que l’on en possède le mode d’emploi, le PX se révèle super efficace en agglomération.

Sur sol sec, aucun problème, mais sur le mouillé...

Et finalement, le point le plus déroutant lors de la prise en main provient du freinage avant. En effet, son mordant digne d’une Moto GP (enfin presque !) surprend, le scooter se plantant d’un coup si on n’y prendre garde ! Sur sol sec, cela ne pose aucun problème, mais j’ai en revanche peur que sur sol mouillé, en cas de freinage d’urgence - moment ou l’on attrape le levier sans vraiment doser - plus d’un néophyte finisse à plat ventre ! Mais bon, les puristes répondront que si l’on ne sait pas doser son frein avant on n’y touche pas ( !) et que la pédale au pied, c’est déjà bien pour arrêter le PX. Ainsi, le freinage s’avère efficace si l’on utilise cette méthode et beaucoup moins... disons... surprenant. Enfin, côté instrumentation, le PX est pourvu d’un tableau de bord à fond blanc, fort agréable à l’oeil, où se trouvent regroupés un compteur, un totaliseur kilométrique, une jauge à essence et différents voyants. La finition de l’ensemble est bonne, et soignée sur cette dernière série limitée.

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Superbe instrumentation à fond blanc, l’autre marque du Vespa PX

Graine de collector

Pour conclure ce galop d’essai au guidon du Vespa PX 125 "Ultima série 30 anni", je vous dirais que j’ai apprécié son comportement général et ses aptitudes utilitaires grâce à son porte-paquets arrière pliant et à sa boîte à gant avant. En revanche, difficile de laisser sous silence le fait qu’il n’y ait pas de place prévue pour ranger le casque, car sous la selle du PX on trouve les réservoirs d’essence et d’huile. Au moins, l’inévitable roue de secours placée sur le côté gauche permet d’oublier l’angoisse de la crevaison, c’est déjà ça ! Bref, j’ai aimé cette ultime version modernisée, une Vespa qui semble ne pas avoir d’âge et qui permet de rouler rétro tous les jours sans souci. Car la plus grosse qualité d’un PX reste son moteur à la réputation "d’increvable", ce qui a fait pendant des décennies sa réputation auprès des coursiers et autres fans inconditionnels. Ainsi, cette dernière série "Ultima serie 30 anni" limitée à 1 000 exemplaires fait bien honneur à sa légende, et on ne peut que vous inviter à vous procurer au plus vite cette graine de collector, car cette fois c’est sûr, il n’y en aura jamais plus pour tout le monde ! Le Vespa PX 30 Anni est affiché à 4 199 €, soit 1 000 € de plus que le prix du modèle standard.

Par Marc Unau, photos Bertrand Carrière

Plus Moins
  • personnalité
  • robustesse
  • roue de secours
  • collector !
  • autonomie
  • comportement "spécial"
  • coffre

Vespa 125 PX : A retenir

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Le PX est doté de quelques accessoires chromés d’excellente qualité : barre de maintien arrière et porte-paquet articulé.

Disponible uniquement en coloris blanc perle, le Vespa PX125 "30 anni" se distingue également du modèle standard par sa roue de secours incluse dans l’équipement de série, une nouvelle selle et surtout le retour du logo "P125X" original. Bien entendu, ce PX est toujours motorisé par son incontournable bloc moteur deux-temps dont le son fait maintenant partie de l’histoire (et surtout de la culture scooter), de même que le claquement de sa boîte de vitesse. En effet, le Vespa PX était le dernier scooter à bénéficier d’un embrayage et d’une boîte quatre rapports.
Réservé à quelques rares veinards, le Vespa P125X 30 anni n’a été produit qu’à 1 000 exemplaires, tous numérotés au moyen d’une plaque d’identification incluse dans la boîte à gants. Les chanceux ou les plus rapides d’entre vous recevront en plus de leur scooter un kit comprenant le porte bagages chromé, des jantes chromées, des pneus à flancs blanc esprit vintage et un saute vent.

Plus d’informations sur notre premier test du Vespa 125 PX publié sur scooter-station ici

Vespa PX, la légende

19 octobre 1977 : Piaggio lance une nouvelle Vespa, radicalement différente avec un style moderne. Initialement proposée en 125 cm3 et vendue moins de 350 euros ( !), cette Vespa PX va être ensuite déclinée en 150 et 200 cm3, et produite à plus de 3 millions d’unité en 30 ans ! Pour mémoire, en 1977 aussi :
- élection de Jimmy Carter à la maison blanche et de Leonid Brezhnev au Soviet Supreme
- Amnesty International remporte le prix Nobel
- Niki Lauda gagne le championnat du monde de F1 avec Ferrari
- la NASA lance ses sondes Voyager 1 et Voyager 2 (elles ont dépassé le système solaire depuis...)
Pour le lancement du PX, Piaggio avait fait réaliser une maquette en bois de 4m de hauteur, toujours en place au museum de Pontedera. Depuis, les records n’ont cessé d’affluer à son guidon, comme celui de Giorgio Bettinelli qui a réalisé avec lui pas moins de 254 000 kilometres en quatre tours du monde (lire "In Vespa" et Brum Brum"). En 1980, M. Simonot et B. Tcherniawsky s’inscrivent au guidon de deux PX 200 au raid Paris-Dakar, dans un team managé par Jean-François Piot et assisté par Henri Pescarolo (ce dernier 4 fois vainqueur des 24 Heures du Mans auto). Retiré de la vente aux USA en 1981, le PX est retourné à la ventre outre Atlantique à partir de 2000, et fait finalement ses adieux fin 2007 avec cette série "30 anni". Bonne et longue route aux PX encore en circulation !

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Rencontre avec un autre PX, équipé pour la "course", non pas de vitesse, mais celle du traditionnel coursier. C’est d’ailleur le lot d’un grand nombre de PX d’être préparés avec un grand pare-brise et un gros top case, car leur solidité est devenue légendaire.

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Spacieuse, la boite à gants petu aussi contenir un bidon d’esence additionnel : malgré son réservoir de 8 litres, l’autonomie est le point faible du moteur 2 temps...

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
Le pare-brise de taille moyenne qui équipe le PX apporte une protection appréciable au conducteur. A noter l’excellente visibilté procurée par les rétroviseurs bien positionnés.

Vespa PX125 30 anni Ultima serie : Je suis une légende !
La série spéciale 30 anni est idientifiée par cette plaque rivetée dans la boite à gants, avec un numéro de série allant de ZAPM0930200020001 à ZAPM0930200021000.

 
Crédits :
Par Marc Unau et Scooter-station, photos Bertrand Carrière
 


Fiche technique

Technique : : monocylindre, 123,4 cm3, 2 temps, refroidi par air, puissance 7,6 ch. (5,6 kW), démarrage électrique et kick, euro2, cadre coque embouti en acier, freins AV 1 disque diam. 150 mm / AR tambour, jantes AV / AR 10 pouces, fourche à balancier, 1 amortisseur AR, hauteur de selle 810 mm, réservoir 8 l., poids 106 kg à sec

Détails : instrumentation mini (compteur, niveau et voyant d’essence, kilométrage total), 1 béquille centrale, vaste vide-poche tablier, frein arrière au plancher, roue de secours interchangeable avant/arrière, robinet d’essence et starter sous la selle

Chiffres : vitesse maxi 90 km/h, conso moy. 5 l./100 km / autonomie 160 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 20 avis d'utilisateurs sur cette VESPA PX 125 FL

Graphique note VESPA PX 125 FL Note générale : 8.26
Classement général : 98e / 278
Evolution : 1

  • Votre essai 7.56
  • Entretien/budget 8.51
  • Vous 9.84
  • Pratique 6.91
  • Long terme 8.46
Conclusion maxitest Dernier avis :
Je roule depuis 11 ans en Px maintenant. Certes son comportement n'est pas celui d'un scooter "récent", mais la sensation de pilotage est inégalable. Comme il l'est dit dans l'article, une certaine habitude à le conduire est nécessaire pour vraiment l'apprécier. Étant passionné par ce scooter il me sera difficile de lui trouver des points faibles, que j'ai réussi à maitriser avec le temps. Mais pour en donner un ou deux je dirais la fragilité du câble d'embrayage qui casse régulièrement quand on fait beaucoup de ville et la difficulté de changer la roue arrière sans avoir besoin de le coucher quand on est sur le bord de la route.

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Piaggio-Vespa - Scooter - 125 (B) - Scooter urbain - Vespa PX

 
 

Vos commentaires

  • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
    16 janvier 2009, par zoom

    Bonjour ! Y a jamias de mort pour les guêpes de 50 à … 2000 cc !Sauf si Piaggio Italie ne veut plus les produire ! DE grâce, quand même !Dans les pays disons sous développés comme le nôtre, nous avons encore envie de monter sur des 50cc, au moin, de PK 50, 50 automatica, ou pourqoui pas 50 à 4temps ?E ville surtout ! Vespa !C’est plus une mode mais une envie de vivre mieux, vous savez !Soyons vespistes et parlons vespa !Merci !

    p.s.je veux faire renaître ma petite vespa PK 50 de ses cendres malgré les conditions écolo et autres.


    • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
      24 septembre 2009, par tonybennett78

      Bonjour !

      j’ai eu en ma possession 2 px 125 et j’ai bossé comme coursier avec, c’est un souvenir mais jamais je n’en voudrais d’autre, l’erreur de piaggio est d’avoir abandonné le "cosa" qui était lui aussi avec une base en tole et une boite 4 vitesse mais avec des pneus tubless et un freinage couplé avant arrière comme sur les guzzis. Il était plus confortable et pas laid du tout, cette mode du revival et du faux authentique est un peu stupide, il aurait fallu mettre des pneus tubless sur le vespa et un freinage couplé, malheureusement jusqu’a la fin les utilisateurs et surtout les novices branchés prendront des risques avec une crevaison , surtout de l’avant, nombreux sont les accident graves arrivés à cause de cela car, par exemple à 90kmh sur le périph l’avant se bloque net si on creve à cause de la chambre à air dans les petites roues de 10 pouces et de la suspension à balancier, vous imaginez le vol plané et j’oublie de parler du frein avant à tambour sous la pluie et pire par la suite avec le disque bien trop puissant. les nouveau petit vespa 125 et 50 dans l’esprit vintage sont bien plus sur je vous l’assure, et en plus ils sont très beaux.


  • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
    28 janvier 2008
    ok on est triste mais 4200 euros (soit 1000 euros de plus qu’un px normal)pour quelques accessoires en plus et des pneus made in korea c’est fort de café...

    • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
      27 février 2008, par Francki
      C’est surtout un bon petit coup de marketing, comme toutes les séries limitées... Tout possesseur d’un PX blanc (c’est mon cas) peut le transformer en version "Ultima serie" pour pas cher. Je me suis amusé à faire le calcul (chuis en arrêt maladie, alors je m’occupe). Prix piochés dans le catalogue Scooterworld :
      - 2 pneus Continental flancs blancs : 90 euros
      - 2 jantes chromées : 44 euros
      - 1 porte paquet : 60 euros
      - 1 bulle : 65 euros. Et voilà, pour 259 euros et un peu d’huile de coude pour monter tout ça, on a un "Ultima Serie" ! Chez Piaggio c’est facturé 1000 euros ! Et en plus, leurs prix d’achat ne sont pas les mêmes que les nôtres. Sur 1000 exemplaires, ça fait un petit bénéf de 741 000 euros. Dingue, non ? De plus, tant qu’a rajouter des accessoires, ils auraient pu rajouter les protections d’ailes et de garde-boue qui sont bien utiles pour ceux qui se déplacent en ville. Pour cette ultime version, il aurait été plus judicieux de se lâcher un peu plus (couleur exclusive, déco originale…) plutôt que de se contenter d’ajouter des accessoires que tout le monde peut acheter (à part la petite plaque sur la carrosserie, mais franchement, j’achète pas une Vespa pour ça). Triste monde du marketing et du fric. Enfin, tout ça n’ôte rien aux qualités du PX (je ne vois pas de défauts mais je reconnais que je ne suis pas très objectif) et au plaisir que j’ai à rouler sur cet engin "hors-normes". Bonne route à tous.
      • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
        18 juin 2008, par fred 33
        tu as raison c est cher surtout que c est fabrique chez lml est vendu sous la marque vespa est que ça vaut rien c est tout le temps en panne

  • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
    9 janvier 2008

    Je roule en PX 200 et j’ai un vrai collector (vespa 100 des années 70) comme de nombreux autres passionnés qui possèdent de vraies anciennes(types N, ACMA etc.). Mais là, bien que ce soit THE dernière série produite, vendre le bout plus de 4000 roros sur un modèle amorti depuis plus de trente ans, ils abusent !

    Car la vespa, et la px de surcroît, est une populaire qui est et doit être économique.

    Rouler avec style, la truffe à l’air, loin, pas vite, même quand on a pas un rond. Telle est la philo de cet engin.

    Jolie la "30 anni" mais, ce genre de marketing ça fait un peu mal quand même.


    • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
      13 janvier 2008, par Marc Unau

      C’est certain le prix est... actuel ? Mais sincérement, le PX 125 "30 anni" est superbe et j’ai été franchement séduit par ses qualités et son "look".

      Marc Journaliste auteur de l’article, mais aussi passionné.

      Bonne année à vous tous

      • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
        17 janvier 2008, par gsylvain
        bonjour a tous ! J’ai aussi la Vespa 30eme anniversaire et j’en suis tres content. C’est vraiment un plaisir meme si le prix est elevé. Bonne route a tous
        • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
          29 janvier 2009
          dommage mais pour un prix identique , vous pouvez rouler avec un sprint,gtr voir meme rally restauré top . croyez moi question look c’est autre chose et c’est du pur jus de vespa ça messieurs Dames
      • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
        8 juillet 2009
        Je viens d’acquérir un 125 LML dont je suis très content et je dois avouer qu’après avoir tout entendu et tout lu je me régale sur mon scooter vendu 2600 Euros neuf. La différence avec le PX "VESPA" ? Aucunes :-)
        • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
          21 août 2009
          Oh !! Il me tente beaucoup ce LML 125 !!! Alors, toujours aussi ravi après plus d’un mois ?? Pas trop compliqué de gérer la conduite avec les vitesses manuelles (j’ai longtemps conduit un ET2, automatique donc, et je crains un peu les vitesses) ? Les rumeurs de piètre qualité et d’instabilité sont réelles ???
          • Vespa PX125 30 anni Ultima serie
            7 mai 2010

            conduire ce genre d engin sur qu il faut aimer ça j ai roulé en 125KE trail Kawasaki quelques années rien à voir performance tenu de route etc ....

            mais depuis longtemps amoureux du style vespa j ai craqué y a un an pour une LML 125 2 temps

            c est vespa PX 125 mais moins chère

            donc j ai tout les plaisirs de la machine hors normes pleine de défauts mais si attachante ;-) et beaucoup moins chère que les hors séries ou même prix des derniers PX vendus et puis surtout c est le même mais pas siglé Vespa


 
 

Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

Pour trouver et acheter vos accessoires, pièces, équipements, occasions, moto et scooter en ligne

Pros online : notre sélection de boutiques, professionnels de la moto et du scooter sur internet

 

Nos publicités du moment
 

Top hebdo*
Vol scooters 2013 : Le Top 10 de la Mutuelle des Motards
Si en 2014, un grand nombre de nouveaux scooters dont arrivés sur le marché français, le palmarès établi par l’Assurance Mutuelle des Motards montre que les goûts des voleurs n’ont pas vraiment changé...

Puig s’occupe du Yamaha TMAX 530 : Les nouveaux accessoires qu’il vous faut !
Aficionados du Yamaha TMAX 530, Puig vous propose d’accentuer son style racé avec plusieurs accessoires particulièrement soignés.

Suzuki Burgman 200 ABS 2014
A ceux qui gravitent du centre à la périphérie des villes, Suzuki propose le Burgman 200. Essai concluant ? Scooter-Station vous répond ici !

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 


 

 
 
97 visiteurs connectés