Lundi 22 janvier 2018
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
Yamaha X Max 250 X-Max 2007 maxi scooter permis

Plaisir Maximum

Essai Yamaha X-Max 250

Mots-clefs de l'article : Scooter + 125 (A) - Scooter urbain - Yamaha - Yamaha X-Max
Il aura fallu près de deux ans pour qu’il arrive enfin en France, mais le X-Max 250 méritait qu’on l’attende : un scooter 250 cm3 qui fait de l’ombre aux 400 cm3 tout en conservant les atouts d’un 125 cm3, voilà de quoi rentabiliser votre permis A pour 4 490 € (au 10/05/07) !
Millésime : > 2007
mardi 5 juin 2007
250 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 37 réactions
 
Galerie photos Yamaha X-Max 250 Galerie photos Yamaha X-Max 250


Alors que l’Italie, puis l’Espagne roulaient en X-Max 250 bien avant le lancement de son petit frère et homologue de 125 cm3, ce dernier arrive tout juste en France. A croire le marché hexagonal presque mûr et surtout ouvert à l’idée de disposer de scooters moins puissants et plus légers. Des modèles GT urbains tels les Gilera Nexus 250, Kymco Grand Dink et X-Citing 250, les Piaggio X9 250 et maintenant le Satelis 250 ont oeuvré pour la cause et fait leur place, aussi restreinte et discrète soit elle.
Le X-Max 250 part avec un réel avantage : il met en avant de nombreux arguments techniques dont ne dispose pas la concurrence, ainsi qu’une bonne image et un nom fortement établi commercialement avec le X-Max 125. Ce dernier caracole toujours en tête des ventes des scooters 125 plus d’un an après son lancement, comme le montre l’état du marché en avril 2007. Le 250 pourrait bien suivre la même voie.

X-Max 250 : Plaisir Maximum

Bienvenue sur les autoroutes !

Il est identique à son petit frère en tous points au niveau esthétique et partie cycle (et pour cause, c’est le 125 qui a repris son architecture). On retrouve donc l’ergonomie caractéristique du X-Max, avec sa position de conduite assise décontractée et sportive à la fois, et sa selle large qui empêche les personnes de petite taille de bien poser les pieds à plat au sol. En outre, l’impossibilité d’allonger les jambes se fait cette fois d’avantage ressentir et se montre bien plus frustrante. Il faut dire qu’avec sa nouvelle motorisation, ce brillant "petit" scooter est en mesure de vous emmener à 150 km/h compteur (un peu moins de 140 km/h réels) et d’ouvrir des horizons insoupçonnés. Les longs trajets en solo comme en duo deviennent pleinement envisageables, et la consommation, souvent contenue en dessous des 4l./100 km, encourage à prendre le large pour des excursions de 300 kilomètres et plus. Autant dire que le fait de pouvoir se dégourdir les jambes aurait été appréciable dans ce cas, et qu’une bulle un peu plus haute d’origine aurait mérité sa place, en particulier pour les plus d’un mètre soixante dix.

X-Max 250 : Plaisir Maximum

Performance et endurance

Campé sur ses pneus Michelin Gold Premium, le X-Max avale les courbes avec aisance et y distance rapidement les autres 125 et 250 cm3. Il en remontre même aux scooters de moyenne cylindrée et ne se laisse pas faire quand arrive le moment de sortir le grand jeu. Puissant, bénéficiant d’une excellente attaque, d’un feeling précis et d’un bon retour dans les leviers (qui excuse presque l’indisponibilité au catalogue d’une version ABS), son freinage compte également comme une carte maîtresse du X-Max. En outre, son moteur puissant et alerte tout au long de son accélération ne craint rien, et même les montées infernales se font encore bon train. Tant et si bien qu’à son guidon, plus aucune voie ou même condition de circulation ne semble pouvoir résister ! Pourtant, si l’agrément moteur s’avère tout simplement exceptionnel pour un 250, avec des démarrages vifs, des reprises omniprésentes et deux "pics de caractère" à 40 et 90 km/h, il faut reconnaître que l’amortissement et la géométrie de ce scooter sont plus adaptés à un usage urbain franchement dynamique qu’au "jardinage" sur itinéraires bis voire ter. Car sur les routes de campagne au revêtement façon tôle ondulée, le tête de fourche danse la gigue et les sursauts restent nombreux. Malgré tout, les deux amortisseurs arrière, un tantinet trop souples en début de course mais heureusement réglables, ne manquent pas d’efficacité. Le confort général en bénéficie directement, notamment grâce à l’assise moelleuse, et sur bon revêtement la rigueur du guidage est toujours de mise : vivent le châssis et le bras oscillant rigides ! En agglomération, la conduite "royale" du X-Max 250 se confirme. Bien équilibré et suffisamment étroit pour s’insérer dans un flot de voitures, agile, particulièrement vif et rassurant, le 250 Yamaha excelle dans l’art de se tailler un chemin à coups de guidon.

X-Max 250 : Plaisir Maximum

Rapport prix/performance imbattable

Evolution logique et rassurante pour ceux qui auraient choisi dans un premier temps son petit frère de 125 cm3, le X-Max 250 offre également une alternative intéressante pour qui souhaite débuter en scooter, permis A en poche. Sportif et urbain, à la fois polyvalent dans son utilisation et exclusif dans son ergonomie, il ravit par sa motorisation, tout en ne s’adressant définitivement pas aux amateurs de GT. Pour 4 490 € (au 10/05/07), il en donne un max pour un prix mini. Il fait pour cela l’impasse sur quelques petits bonus auxquels on s’habitue pourtant vite : un coffre éclairé et un petit vide-poche. Digne concurrent du Honda SH 300, légèrement plus efficace mais aussi nettement plus cher, le X-Max 250 pourrait bien faire apprécier sa cylindrée aux Français jusque là frileux à tous ses arguments (basse consommation et performances supérieures au modèle 125).

Plus Moins
  • moteur enthousiasmant
  • prise en mains
  • comportement
  • position de conduite
  • protection bulle



Yamaha X-Max 250 : A retenir


Moteur

Le bloc moteur du X-Max 250 développe 20 ch. (14,8 kW) à 7 500 tr/min et distribue un couple de 2,08 daN.m à 6 250 tr/min. Grâce à la transmission très souple, transparente et performante, on bénéficie d’un comportement non linéaire. L’injection induit une réponse à l’accélération immédiate et une vivacité des départs. A 40 km/h, la sonorité et le rythme s’emballent pour fournir une véritable poussée. On retrouve une nouvelle tranche de sensations moteur aux environs de 90 km/h, qui pousse le X-Max jusqu’à sa vitesse de croisière située aux environs de 130 km/h réels, tout en laissant cours à des reprises permettant de rouler jusqu’à la vitesse maximale légèrement inférieure à 140 km/h réels (150 compteur) sur le plat.

X-Max 250 : Plaisir Maximum

Partie cycle

A sec, le X-Max 250 pèse tout de même 164 kg (soit environ 180 kg en ordre de marche) sans que ce poids ne soit réellement perceptible. Il s’avère facile à manoeuvrer et à béquiller, que ce soit sur la centrale ou la latérale. A noter que l’ergot de la béquille latérale dépasse du tablier gauche et peut facilement rentrer dans la cheville, pied posé au sol.
Le châssis très rigide est constitué d’un double berceau en acier tubulaire. Surdimensionné pour le 125, il reste aussi efficace sur le 250 et encaisse facilement les contraintes et la conduite vive, tout en permettant de conserver le cap fixé. Côté suspensions, bonne nouvelle, la fourche télescopique de style classique ne claque pas et se montre souple et confortable, surtout associée à sa jante de 15 pouces. Le double combiné arrière est réglable en précharge et facilement accessible. Les amortisseurs s’insèrent à la verticale et s’accrochent sur le bras oscillant renforcé et sur le carter moteur, juste derrière l’axe de la roue de 14 pouces. Un peu souples d’origine, ils gagnent à être durcis pour assumer une conduite sportive et encaisser les kilos supplémentaires.
Le freinage est confié à un disque de 267 mm à l’avant et un autre de 240 mm à l’arrière. Tous deux sont pincés par des étriers à double piston. Homologué pour pouvoir transporter un poids total en charge de 355 kg, il sait s’accommoder de chargements importants du fait de sa motorisation vaillante et de sa structure solide (positionnant le réservoir d’essence et la batterie sur l’avant).

X-Max 250 : Plaisir Maximum

Equipement

Le coffre, non éclairé et non tapissé, s’ouvre au contacteur, moteur coupé. Dommage. D’une contenance de 47 litres, il peut accueillir deux casques intégraux, un sac, et de nombreux accessoires. Une boîte à gants, très rationnelle et à double fond, s’ouvre malheureusement uniquement au moyen de la clef de contact et comprend un compartiment intégré à la porte et un autre plus profond dans le tablier.
L’instrumentation respecte les standards mais bénéficie cependant de petits plus intéressants : outre les informations habituelles (odomètre, deux trips journaliers, montre et voyants divers), l’affichage digital présente la température extérieure. Celle du moteur et le niveau d’essence sont confiés à un cadran analogique, entourant le compteur. Bonne nouvelle côté sécurité, le X-Max 250 intègre un système anti-démarrage avec clé codée, ainsi qu’un anneau cémenté facilement exploitable, fixé sur la boucle arrière et en hauteur. Le X-Max offre une protection correcte du conducteur. Si le pare-brise trop court pour les hautes vitesses n’est pas réglable en hauteur, les mains sont agréablement protégées par un déflecteur intégrant le clignotant. Côté scooter, deux appendices de protection sont intégrés dans le milieu du carénage avant et semblent former des pare-chocs.

X-Max 250 : Plaisir Maximum

 
Crédits :
Par Benoît Lafontaine
 


Fiche technique

Moteur : monocylindre, 4 temps, 124,7 cm3, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique diam. 28 mm, transmission par variateur et courroie, démarrage électrique
Puissance 20 ch. (14,8 kW) à 7 500 tr/min, couple 2,08 daN.m à 6 250 tr/min

Partie cycle : cadre double berceau en tubes d’acier, freins AV 1 disque diam. 267 mm / étrier 2 pistons - AR disque diam. 240 mm / étrier 2 pistons, jantes AV 15 pouces / AR 14 pouces, fourche télescopique, 2 amortisseurs AR

Gabarit : empattement 1 545 mm, hauteur de selle 785 mm, réservoir 12,5 litres (dont 1,4 litres de réserve), poids 164 kg à sec

Performances : vitesse maxi 140 km/h réels, conso moy. 3,9 l./100 km, autonomie moy. 298 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 16 avis d'utilisateurs sur cette YAMAHA X-Max 250

Graphique note YAMAHA X-Max 250 Note générale : 8.46
Classement général : 71e / 303
Evolution : 0

  • Votre essai 8.07
  • Entretien/budget 8.56
  • Vous 9.3
  • Pratique 7.9
  • Long terme 8.49
Conclusion maxitest Dernier avis :
Super tenue de route notamment dans les virages des petites nationales. Scooter très agréable donnant la sensation de conduire une moto et répondant largement aux nécessités de reprise et de VMax. Scooter un peu lourd pour un usage totalement urbain mais le top sur voies rapides.

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter + 125 (A) - Scooter urbain - Yamaha - Yamaha X-Max

Le variateur en cause
Rappel YamahaTricity et MBK Tryptik
Décembre 2017
Scooter électrique et efficace !
Essai Askoll eS3
Novembre 2017
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
Octobre 2017
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
Septembre 2017
Valeur sûre
Essai Suzuki Burgman 400
Septembre 2017
 
 

Vos commentaires

  • > Yamaha X-Max 250
    30 juin 2007, par gabriel

    Bon, J.F Quinet a dit beaucoup (et bien) du X-max. J’ai le mien depuis une semaine, je n’ai fait que 600 kms et suis en phase de rodage, rodage que je peaufine. En bref :

    Les + : moteur, esthétique (ligne très plaisante), suspensions confortables (en compression, moins en détente) et freinage typé ’Honda’ (il faut tirer sur les leviers mais on dose facilement), coffre gigantesque, consommation très contenue.

    Les - : selle inconfortable après 100 kms, finition un poil bâclée (ajustages), tableau de bord pas très joli (celui du Versity retartouillé).

    Je me pose des questions sur la tenue dans le temps de la batterie d’origine chinoise par économies de bouts de chandelle et je trouve que le moteur chauffe un peu, bien que l’aiguille du thermomètre se stabilise à mi course.

    En définitive, je suis plutôt satisfait de mon achat : prix correct, bon potentiel moteur (à confirmer après rodage), bons pneus d’origine (important, vu les daubes slovaques ou coréennes montées d’origine sur nombre de scoots pas donnés : voyez les gommes d’origine des Aprilia). J’ai la sensation d’avoir fait un bon achat. Vive les 250, super cylindrée à découvrir d’urgence.


    • > Yamaha X-Max 250
      4 juillet 2007, par Jean-François Quinet
      Merci pour votre appréciation. Je suis d’accord avec vos remarques. En ce qui concerne la suspension, comme je l’ai déjà mentionné, les biturbo donnent un plus certain. Si vous en faite l’acquisition je pourrais vous donner les réglages "passe-partout". Je pense faire un tour en Angleterre prochainement, les virages s’enchaînent et les revêtements sont parfaits. N’oublions pas que la France avec les Etats-Unis ont les moins bons revêtements du monde industriels, les constructeurs de 2 roues ne rasonnent pas "France", même s’ils ne négligent pas notre potentiel.Pour les leviers un peu durs, à partir de 2.000 km, un mieux certain, et après 4.000 la dureté est idéale pour la sensation. Les km s’avalent avec une facilité déconcertante. Allez, bonne route et faîtes vous plaisir, moi aussi je ne regrette pas cette acquisition.
    • > Yamaha X-Max 250
      21 septembre 2007, par Lolo92
      Salut je suis bientot à la revision des 10000km et je confirme les qualités et défauts précités. je dirai dommage qu’il lui manque une pincée de chevaux supplémentaires surtout pour les duos enfait faudrai qu’il marche en pleine charge comme à vide actuellement. A part une finition decevante (boite à gants, quelques points de rouille sur certaines vis pourtant il est toujours resté loin de mer et n’a que 6 mois) pas de prise 12V, et se pare brise que je trouve soit trop haut soit trop bas (mon super casque C2 n’aime pas les turbulences qu’il génère) j’hesite entre le raccourcir ou l’allonger .... sinon attention la révision etant tous les 10000km je vous garanti que vous n’atteindrez pas la revision suivante si vous ne controlez pas le niveau d’huile surtout passé les 3000 km. Je rajoute l’equivalent de 2 verres d’huile tous les 3 pleins environ 900 km la contenance etant tres faible ATTENTION sinon j’oubliais ils auraient du mettre des clignotants sonores on les voit mal sur le tableau de bord de jour. Sinon franchement j’en suis tres satisfait à part que je regrette d’avoir toujours à choisir entre bonne tenue en virage et decollage de la selle à chaque nid de poule actuellement (2 en solo et 3 en duo) je mesure 1m80 et quand il pleut j’avoue ne pas avoir les jambes asssez longues et parfois je glisse. En résumé super machine super conso et si je devais changer je prendrais le meme ou bien un 300 avec ABS si il existait.
    • > Yamaha X-Max 250
      13 novembre 2007, par Chnoc

      Bonjour à tous,

      Que d’éloges pour ce scooter disponible en Belgique depuis le printemps 2006. C’est aussi le moment où je me suis décidé de m’en prendre un pour rejoindre Bruxelles chaque jours à 40 km de chez moi. Enormément de plaisir à l’utiliser et souvent surpris par ses très bonnes reprises et performances. Je déplore toutefois de sérieux problèmes techniques. voyez plutôt : vers 3500 km, 1er problèmes de démarrage et effectivement, un rappel de l’importateur, m’invitait à la rentrer au garage pour une modification du choke automatique (si j’ai bien compris). Par la suite, la batterie fut également remplacée en garantie car défaillante (vers 4000 km). Ensuite, problème de vibrations responsable notamment du décrochage du filtre à air (non repris en garantie) et du cisaillement de la plaque d’immatriculation (8000 km). l’explication est venue en mai 2007 par un courrier de l’importateur invitant tous les propriétaires d’un XMAX 250 à le présenter une nouvelle fois "pour vérification" au garage. Verdict : Châssis fêlé (9000 km)et immobilisation du scooter pendant quinze jours pour remplacement ou renforcement selon les cas (le miens a été remplacé, merci !). Ce n’est malheureusement pas tout : batterie à plat inexpliquée fin septembre et surtout, à la mi-octobre, de retour du boulot à bonne vitesse sur l’autoroute (130 km/h)une légère perte de puissance suivie d’un bruit d’enfer du côté du moteur et l’arrêt progressif du scooter sur la bande d’urgence. En attendant la dépanneuse, j’ai fais le bilan : Le XMAX est un scooter très pratique, c’est sûr. Une belle ligne, un bon confort et une consommation contenue pour un niveau de performance étonnant pour un 250 cc. Par contre, comment un véhicule scrupuleusement entretenu dans le réseau Yamaha, en respectant strictement le programme d’entretien et d’utilisation, dont je vérifie les niveaux régulièrement, que je rentre tous les soirs dans le garage (...) Comment un scooter comme celui-ci peut-il me laisser en rade au bord de la route. La réponse est venue du garage 2,3 jours plus tard : moteur cassé, cause inconnue (y avait-il encore de l’huile ?, oui, j’avais vérifié les niveau l’avant veille !) attente des pièces de rechange, et immobilisé depuis 4 semaines ... No comment ! L’importateur qui me couvre de sa garantie (2 ans, merci !) s’étonne aussi. On me parle de problèmes de jeunesse liés aux premiers modèles (c’était l’une des premières vendue en Belgique). Lorsque ces jours-ci, depuis un mois, je me traîne en voiture dans les embouteillages, je me changerais bien de modèle une fois la période de garantie achevée pour me prendre un truc un peu moins clinquant et sans doute plus robuste (type Kawa 500 KLE ou BMW 650 GL). J’ai d’ailleurs fais le détour par un concessionnaire Piaggio (MP3 400) pour qu’il me fasse une proposition de reprise du XMAX 250. Le prix qu’il m’en a proposé à fini de m’achever : 2400 € pour une bécane de 18 mois, 11000 km. C’est pas bien lourd ! Ca ne vaut rien un Xmax 250 ? Roulez prudents !

      • > Yamaha X-Max 250
        6 février 2008, par Herber
        Bon scooter, mais également des problèmes électriques après 4 mois. Changements de diverses pièces + batterie. Toujours le problème de la batterie qui ne tient pas la charge. Un ami à le même acheté 1 mois avant et exactement les mêmes soucis, après le week end il faut ponter (et pas moyen de démarrer au quick, y’en a pas !!!)
        • > Yamaha X-Max 250
          18 mai 2009, par Fredohm
          J’en suis à la 2ème batterie et dès que je laisse le scooter 4 semaines à l’arrêt, elle est plate. Il faut changer le câblage électrique, le mien a déjà été changé une fois. Il y a des pertes de courant. A l’avenir je vais recâbler moi-même en by-passant les consommateurs tels que les électro-vannes et le transpondeur !
          • > Yamaha X-Max 250
            17 décembre 2009, par chabi

            Bonjour

            Ma batterie vient de lacher (chute des temperatures à Paris). Le scooter étant sous garantie (moins de 2 ans), yamaha m’a changé la batterie sans frais.

      • > Yamaha X-Max 250
        3 mars 2008, par Nibuh

        Bonjour,

        J’avais un MBK Skyliner qu’on m’a volé la semaine dernière. J’habite Bruxelles et je suis sur le point d’acheter un Xmax250. Je voulais savoir si tout vos problèmes ont été finalement réglés. Est-ce que les problèmes de batterie, de cadre fêlé et de moteur sont du passé ? Avez-vous entendu qu’il y avait encore ces problèmes sur les modèles 2007 ? Merci de votre réponse.

      • > Yamaha X-Max 250
        17 janvier 2009
        il ne faut pas faire des généralités, chez tous les constructeurs il y a parfois ce qu’on appel dans la jargon des loups : des vehicules a panne.

  • > Yamaha X-Max 250
    25 juin 2007, par Jean-François Quinet

    J’ai lu avec le plus grand intérêt votre essai du X-Max250. Depuis mi-janvier je suis l’heureux possesseur de ce scooter, plus de 4.200km parcourus. Très stable, agile et performant, il m’apporte beaucoup de plaisir de conduite. Je suis d’accord avec biens des points que vous souligner, en déssaccord sur d’autres. Et j’ai quelques précisions à apporter.

    Je précise que j’ai 63a, près de 45a d’expérience de la conduite de 2 roues motorisées et un entourage familial de passionnés encore plus expérimenté que moi-même dont 1 frère possédant la même machine avec qui j’échange fréquemment nos expériences et sensations.

    Hauteur de selle : pour mes 1.70m, un peu haute mais aspect très mineur qui ne mérite que d’être mentionné.

    Pare-brise : Effectivement inefficace, mais pas de solution simple. Vous suggérez une hauteur supérieur. Un tel pare-brise exixte chez Yamaha. Il est trop haut et il peut être raccoirci sans problème, mais il n’apporte rien. Enn effet il faut simultanément l’élargir de 9 cm de chaque côté jusqu’au niveau des épaules. Solution complexe à mettre en oeuvre avec un double galbe. Résultat, il est préferrable de garder l’équipement d’origine.

    Amortissement arrière : Il suffit de les changer (un concessionnaire MBK parisien possède le type exact)et de les retarrer en fonction des routes les plus mauvaises et communes qu’on emploie fréquemment pour arriver à un résultat très satisfaisant en 1 heure d’essais méthodiques.

    Tenue de route : Un court préliminaire sur les pieds avancés. La photo montrant je suppose l’essayeur montre que ses pieds sont déja trop avancés. L’idéal pour un bon équilibre général consiste à les placer une petite dizaine de centimètres plus en arrière. On ensère ainsi mieux la selle et on fait corps avec la machine, surtout en virage sur l’angle. Une petite exception lorqu’on a à faire à un virage rapide (environ 120 km/h)un peu bosselé, la machine peut avoir tendance à légèrement louvoyer. Pour arrêter cette sensation désagréable, il suffit de s’avancer de quelques centimètres et de se décaler un pau vers l’intérieur pour arrêter ce mouvement. Si on connaît bie ce virage, on anticipera et on pourra passer très vite en toute sécurité.

    Pneumatiques : Les Michelin d’origine sont excellents. Ils permettent des entrées en virage sur les freins jusqu’à un angle important, rester un court intant sur un filet de gaz et de s’aider de l’accélération pour remonter la machine quasiment d’elle même. Sur le mouillé, ces pneumatiques sont en dessous de ce qu’on peut en attendre, sans jamais être dangereux. Si la position de conduite est bonne (celle que je suggérais précédemment), elle glissera légèrement et simultanément avant-arrière. Sans bouger, on redresse un peu la machine tout en diminuant les gaz, seul l’arrière poursuivra sa glisse, et en remettant les gaz avec doigté, cette glisse se poursuivra pour maintenir la trajectoire (n’oublions pas que le fait d’avoir redresseé la machine a augmenté le rayon du virage).

    Un mot sur les freins : j’en ai fait allusion dans le paragraphe ci dessus. On peut en user et abuser. Il a fallu environ 1.500km pour que les poignées deviennent agréables et pas trop durs. On en fait ce qu’on veut, et sur le sec on arrive à soulever l’arrière tout en entendant légèrement crisser le pneu avant (à faire uniquement sur excellent revêtement). Le résultat de tous ces éléments et réglages est que cette machine est très difficile à mettre en défaut.

    Performances : J’ai procédé à un étalonnage du compteur sur une base de 500m de 50 à 90km compteur, 1.000m au dessus. Brièvement les résultats sont les suivants : optimisme de 5 km/h jusqu’à 80, de 10 km/h au delà, avec un point particulier à 130 : 5km/h, vérifier par 3 fois. Vitesse de pointe sur autoroute, base 1 km dans les 2 sens et sur la même base : 135 km/h. Dans la foulée, en faux plat descendant avec quelques voitures présentes, mais sans utilisation d’aspiration directe : 160 compteur (150 réel)gaz non totalement grand ouvert (je pensais au moteur). Nota : au moment de ces mesures le X-Max avait 700 km, donc n’était pas totalement rodé. Accélérations : les ressorts d’embrayage ont été changés pour permettre au moteur de prendre du régime avant que la machine "décolle". Je ne peux rien dire de plus, si ce n’est que les motos de gros cubage se font surprendre et pour rattraper font des "wheeling" involontaires. Parfois on a l’occasion de se parler : "Mais quelle machine avez vous" : un simple X-Max. Dernier mot : je suis en accord avec la très grande majorité de vos remarques d’essayeur professionnel, personnellement je plains ceux qui on choisi un scooter 250 d’une autre marque. Bien scootèrement votre.

    Consommation : noté depuis le premier jour. Vous avez deviné que je roule presque toujours grand ouvert, 3/4 route, 1/4 ville : 3,9l/100 (km compteur).


    • > Yamaha X-Max 250
      26 juin 2007, par arimi
      Bonne approche, je suis d’accord sur tout, le seul reproche que je lui ferait il est tape cul avez vous une marque d’amortisseur pour atténuer ce défaut X-Maxment votre amicalement
      • > Yamaha X-Max 250
        28 juin 2007, par Jean-François Quinet
        J’utilise des "Bitubo" de fabrication italienne (je peux éventuellement vous indiquer ou les trouver). Ils sont réglés pour qu’une marge de 2mm subsiste sur la course totale sur petite route de campagne bien bosselée, sans passager. Sur route classique la suspension reste ferme mais on a en permanence des retours d’informations ce qui évitent toute mauvaise surprise. Sur ces routes bosselées on peut se permettre d’aller "fort" sans réaction négative du X-Max. Ce peut être impressionnant sans jamais être dangereux.
        • > Yamaha X-Max 250
          21 mars 2008, par deegee
          bonjour, pouvez-vous me dire où je peux trouver des amortisseurs bitubo en france ? est-ce que pour le xmax 125 c’est pareil que pour le 250 ? Merci beaucoup, David manierenoire@gmail.com
        • Tape cul x-max
          19 décembre 2009, par Gérard BURDEN

          J’ai lu votre message sur un forum, j’ai un tape cul x-max, je pense le vendre, il a 3 000 kms, la suspension ar ne déclenche pas sur les routes urbaines qui sont pleines de nids de poules, raccords et plaques.

          J’ai loué un scooter Kimco 125 au Maroc, cet été, à côté de mon x-max, rien a dire c’est acceptable.

          Sinon je consomme toujours moins de 3 litres au 100, pouvez-vous me conseiller sur des ammortisseurs biturbo ?

          J’ai deux bulles, l’origine et la haute vendu par Yamaha, la haute est très bien protection, plus de bruit et turbulence, pas de changement sur la vitesse, elle est bien faite, seul défaut trop de protection en été, l’idéal un compromis entre les deux.

          Merci,

          Gérard

          Je mets dans mon moteur du P 18 Mécarun et du C 99 essence Mécarun. Je pratique le VTT et la Moto Trial, mais le x-max, c’est le roi des tapes culs

    • > Yamaha X-Max 250
      1er juillet 2007

      Trés bon petit rapport merci à toi, je viens de m’acheter un x-max 250 sur Paris et je me régale !

      Cdt

      Stéphane


  • > Yamaha X-Max 250
    17 juin 2007
    Un vrai plaisir ce scooter même si j’ai difficilement passé un premier hiver (2006/2007) en raison d’un problème de batterie (changée gratuitement par Yamaha Suisse au printemps 2007).

    • > Yamaha X-Max 250
      18 juin 2007
      Je dispose d’un xmax 125. il semble que les coloris soient plus nombreux pour le 250. est il possible d adapter un carenage de 250 sur le 125 (a priori oui) et surtout combien couterais l achat de ce nouveau carenage ?
    • > Yamaha X-Max 250
      10 mars 2008, par frédéric
      je témoigne qu’il y a un réèl problème de batterie avec ce scooter : acheté en juillet 2007 , et avec 9000 kms , batterie à plat au bout de 8 jours de remise au garage
      • > Yamaha X-Max 250
        20 mars 2008

        Je suis possesseur d’un X-Max 250 depuis septembre 2006 déjà (en Suisse).

        C’est un excellent scooter jusqu’au jour je suis tombé en panne (batterie). A ce jour, on m’a déjà changé deux fois la batterie et je dois être tombé en panne 4-5 fois, toujours à cause de la batterie. Je pense qu’on se fait un peu ballader par l’importateur, car il ne trouve soi-disant pas la panne. Il y aurait quelque chose sur ce scoot qui vide la batterie lorsqu’il est éteint, mais il ne saurait pas quoi !!!

        Je commence légèrement à perdre patience, mais sinon bon scooter...

        • > Yamaha X-Max 250 PB Batterie !!!! HELP
          20 mai 2008

          Bonjour, Possesseur d’un X-Max 250 depuis mai 2006 à Paris (acheté à Bruxelles) je voulais savoir si les pb de batteries avaient évolués ?

          Dès que je le laisse quelques jours sans rouler, il faut que je le "jumpe" (j’ai d’ailleurs installé des cables spéciaux reliés à la batterie à cet effet, ils sortent juste au dessus du garde-boue avant.

          C’est super ch*ant, je n’ai jamais eu ce genre de souci sur une moto ou scooter avant !!

          Le led du tableau de bord pourrait-il pomper assez de jus pour vider la batterie ? (2 kits bi-xenon + TOTUES les ampoules ar en leds et les 2 veilleuses av. aussi pour consommer moins de courant = rien)

          Merci à tous pour vos suggestions

          A part ça, super scoot (tape-cul, certes) un rail quelque soit la vitesse ! Le mien est une version carbu avec un variateur Malossi.

          • > Yamaha X-Max 250 PB Batterie !!!! HELP
            19 juin 2008, par KIKO

            Suite à mon message du 20 mars ci-dessus. Le garage a bidouillé mon scooter (je ne sais pas exactement ce qu’ils ont fait !).

            Le but est que quand la clé est enlevée, tout est coupé, ce qui ne permet pas à la batterie de se décharger pour je ne sais quelle raison !

            Ca doit s’appeler un peu du bricolage, très peu sérieux pour une marque comme Yamaha.

            Mon sccot se met à caler ces jours, j’espère que ce n’est que le ralenti qui s’est déréglé ! Quelqu’un a-t-il eu ce problème ?

            Y commence à me gonfler ce scooter !!!

            • > Yamaha X-Max 250 PB Batterie !!!! HELP
              15 août 2008
              Je suis l’auteur du message du 17 juin 2007. Avec ma nouvelle batterie j’ai passé un été 2007 sans problème mais dès les frimas revenus, rebelote, pannes ! Grrrr ! Explication de mon garagiste : scooter fabriqué en Espagne et là-bas, au chaud, ils n’ont pas de problème et bien sûr ils ne comprennent pas nos récriminations d’eskimos ! Mais moi, à chaud, je ne voulais plus le garder. Mon garagiste m’a alors proposé (janvier 2008) une solution "maison" : installation d’un câble supplémentaire - régulateur/batterie (ne pas m’en demander plus au niveau technique) à 12,8 (sauf erreur). Limite selon lui mais ma nouvelle batterie devrait supporter ça - éventuellement vérifier l’eau (jamais fait à ce jour...) Et depuis, ça roule ! adieu chargeur et autres câbles ! Et maintenant j’aime vraiment ce scooter !
          • > Yamaha X-Max 250 PB Batterie !!!! HELP
            26 octobre 2008, par christian
            Salut,j’ai eu aussi un problème avec la batterie aux environ de 3000kms,depuis c’est OK.je viens de faire poser un Polini,mais je suis deçu en duo,je trouve toujours la montée en regime un peut lente,à tu touché les ressorts d’embrayage ?Merci

  • > Yamaha X-Max 250
    11 juin 2007, par Yves
    J’en ai un depuis février 2007 : il est génial ! pratique (grand coffre), rassurant (les dérappages de la roue arrière en virage pris à vive allure sont progressifs) et son freinage séparé avant-arrière s’avère finalement avantageux pour le guidage d’un train avant parfois paresseux (entrée trop rapide dans les courbes). Le problème en ville : vous allez faire des jaloux !


  • > Yamaha X-Max 250
    8 juin 2007, par alain
    c est une vraie réussite je vais craquer pour cet engin polyvalent ville route !! Pas trop imposant en ville, avec une motorisation parfaite c est l’arme idéal anti bouchon qui sait se rendre efficace sur route


  • > Yamaha X-Max 250
    6 juin 2007, par Stefkitem
    Bonne idée de proposer cette cylindrée si efficasse d’un point de vue rapport prix/poid/perf (le groupe propulseur italien 250 marche fort). Si HONDA veut tirer son épeingle du jeu, il ne leur reste plus qu’à proposer le Forza avec la motorisation du SH300I à un prix placé.


  • > Yamaha X-Max 250
    5 juin 2007
    XMAX 250 digne concurrent du Honda SH 300, légèrement plus efficace mais aussi nettement plus cher !!! Pas tout à fait d’accord le XMAX est à 4490 € auxquels il faut rajouter les frais de mise en service ce qui doit l’amener à presque 4700 € contre 5250 € pour le SH300, frais de transport compris avec en plus 5 CH (27 CH), CBS, ABS. Pour moi on est dans les mêmes prix compte tenu de la marchandise.

    • > Yamaha X-Max 250
      21 juin 2007, par Didier.
      Salut ! J’ai suivi le même raisonnement que toi (forcément juste) et j’étais très attiré par le SH 300. Mais j’ai fini par acheter un X-Max. Le Honda n’en donne pas assez pour son prix élevé ! ABS, certes, et moteur puissant, mais finition très banale, tableau de bord tristounet et accessoires oubliés (pare brise). Du matos sérieux, mais triste et mal placé en prix. Honda, quoi....

  • > Yamaha X-Max 250
    5 juin 2007, par pecos
    pour avoir une bulle plus haute, je crois que c’est dispo en option (en tout cas en Suisse) et sinon il faudra attendre le X-City (qui a d’usine une bulle plus haute), par contre le X-City ne permet d’abriter qu un petit casque jet du fait de ses grandes roues.

    • > Yamaha X-Max 250
      4 avril 2008, par RH
      Salut à tous. D’après vos dires ce scoot est vraiment super. Je pense faire l’acquisition de ce X-max 250 prochainement. J’aimerais pouvoir le personnaliser (customiser) pourriez vous me donner des adresses ( internet ou autres ). merci RH .
      • > Yamaha X-Max 250
        17 juin 2008, par enzo
        bjr je pense acheter 1 x-max 250 pour remplacer ma voiture ! marre des bouchons ! bonne idée ou pas ?
        • > Yamaha X-Max 250
          11 juillet 2008, par RH
          Salut à tous Me voilà propriétaire d’un Xmax 250 depuis 2 mois blanc 300 Kms ! magnifique, accélération super sur plat comme en côte . Pour l’instant un seul défaut les suspentions ! les petites routes attention les bras, le dos !!!!! A bientôt RH
          • > Yamaha X-Max 250
            15 décembre 2008, par Xan
            Salut a tous et merci pour vos commentaires. J’ai essayé le Xmax 250 la semaine dernière avec la bulle d’origine qui me semble basse. Faut-il la changer pour une plus grande ou la difference est inexistante ? Je mesure 1m78. Sinon, a 120-130 je l’ai trouvé plus stable que le SH 300. Aussi, est-ce qu’on "s’ennuie" au bout de quelques kms coté moteur ? Merci ! Xan
            • > Yamaha X-Max 250
              25 janvier 2009
              je suis surpris du carton du x max, alors que c’est un versity... qui lui n’a pas marché !!! et pourtant quelle engin, mal connu, le mien a 45 000 km, il marche comme un avion avec plus de couple que le x max...
              • > Yamaha X-Max 250
                9 mars 2009
                Moi aussi j’ai possédé un Versity pendant 2 ans sans connaître de problèmes, il était génial (en dehors de la sécheresse des suspensions arrières) et m’a redonné goût à la moto. C’était un très bon scooter mais desservi par son esthétique. Le X-Max me semble n’être qu’un versity relooké, ce qui est finalement très bien. NB : je viens de revendre ma moto et je pense acheter le x-max 250.
              • > Yamaha X-Max 250
                11 juin 2009
                Le versity était moche, tout simplement !
                • > Yamaha X-Max 250
                  8 juin 2011, par ferraris robert souxante dix ans
                  bonjour apres 40ans de motos diverses anglaise jap allemandes a71 ans jai opte pour le xmax 250 achete neuf en 2007 cest un tapis volant actuellement14000kms je viens juste de changer la batterie aucun soucis le seul repproche serait les amortos arriere raide pour mon dos de septua....mais ca peut sarranger en changean de model ?bef que du bonheur je le recomande a qui cher che une montureeconomique et fiable bonne route

 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
3-roues électrique Torrot Velocipedo
Un nouveau scooter électrique à trois-roues et à toit devrait nous être proposé dès septembre 2018 : le Torrot Velocipedo !

Offre Peugeot Metropolis 2018


Peugeot EU-LIVE
Avec le consortium européen EU-LIVE, Peugeot Scooter planche sur les prochaines générations de véhicules électrique et hybrides.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté