Jeudi 23 octobre 2014
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
essai test avis Yamaha xp 500 t-max t max tmax 2008 k8

Comme le bon vin...

Essai Yamaha XP 500 T Max 2008

Tandis que l’option sportive intéresse aujourd’hui d’autres constructeurs, Yamaha a choisi de renforcer son T Max 500 sans toucher à sa cylindrée. Avec son impressionnant châssis en aluminium et un équipement qui frôle la perfection, ce scooter renouvelle efficacement ses arguments.
Millésime : 2008 > 2011
lundi 29 octobre 2007
500 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 34 réactions
 
Images Yamaha XP 500 T Max 2008 Images Yamaha XP 500 T Max 2008
Fonds écran Yamaha XP 500 T Max 2008
Prix Yamaha XP 500 T Max 2008 Prix Yamaha XP 500 T Max 2008


T MAX, ces lettres gravées dans le marbre symbolisent à elles quatre l’avènement des maxi scooters. Pour en pérenniser l’histoire qui débuta en 2001, Yamaha devait remonter sans tarder au créneau. A la possibilité d’un gros T Max rivalisant de puissance avec le Gilera GP 800, la firme d’Hamamatsu a préféré celle d’un engin félin encore plus agressif et vigoureux. La recette de sa réussite affinée, en quelques sortes... Cap sur le Japon pour la prise en main du T Max 2008.

Yamaha XP 500 T Max 2008

La révolution dans la continuité

Tokyo et ses lumières auraient fait un parfait écrin à l’essai citadin du T Max "nouvelle génération". Les difficultés à obtenir les autorisations nécessaires aux prises de vues en ont décidé autrement. Sur une piste d’altitude où s’entraînent les coureurs cyclistes, nous avons pu exploiter les étonnantes capacités du scooter "référence" qui a bien, cette fois, passé la vitesse supérieure ! Yamaha France en a vendu 4 000 lors du dernier exercice. Le groupe espère, sans claironner, faire au moins aussi bien en 2008. Et l’on ne voit pas ce qui pourrait ralentir la machine, puisque le modèle a été repensé en profondeur sans sacrifier aucun de ses acquis. L’ancien cadre tubulaire ne manquait pas de rigueur. Son homologue en aluminium composé d’éléments injectés ou extrudés constitue l’ossature du dernier millésime. Toujours ouvert, il est rigidifié par deux poutres enserrant le bicylindre horizontal. Une pièce moulée impressionnante dessine les contours du coffre et sert de bâti arrière. Ce cadre alu, unique sur un scooter, permet de gagner 3,6 kg. Il se conjugue désormais à une fourche aux tubes de 43 mm, comme sur la R6. Une roue avant de 15 pouces remplace celle de 14 avec, à la clef, la promesse d’une stabilité accrue. Quant au freinage, il est assuré par des étriers avant quatre pistons monoblocs, les mêmes que sur la FZ6. En se rapprochant d’une moto moderne sur le plan technique, le T Max ne renie pourtant aucune des spécificités qui font l’intérêt des scooters.

Yamaha XP 500 T Max 2008

Références obligatoires

Superbes, les lignes tendues de sa carrosserie font perdre un peu de sa personnalité au T Max. La face avant, en collant au design bio de celle du Majesty 400 avec ses phares étirés, fera causer dans les chaumières. On aime ou l’on aime "moins" l’ensemble, qui a pourtant une indéniable classe, notamment en coloris "Solid Metal Matt" avec la selle bordeaux. L’architecture du scooter demeure basse, longue, équilibrée, comme on peut le constater une fois assis dessus. Le coffre compact, auquel on peut reprocher sa capacité très moyenne (il n’y rentre qu’un casque), évite de déformer le dessin de l’arrière, tandis que le tunnel central n’est pas plus volumineux qu’avant. Rien ne gêne. Redessiné, le profil de la selle à deux niveaux reste assez plat. Sa texture est nouvelle. A peine plus haute qu’auparavant (de 5 mm pour 800 mm), la partie conducteur a été affiné pour plaire aux (très) courts sur pattes. Alors que l’empattement est légèrement augmenté, la position de conduite conviviale demeure inchangée. Aux pieds, des empiècements en aluminium très mode évoquent les pédales des autos de rallye. On peut toujours tendre les jambes pour se sentir encore mieux, très relax, sur ce T Max dont l’instrumentation flatte agréablement l’oeil. Rien ne manque. Après avoir joué le numérique pour le compteur et l’analogique sur fond blanc pour le compte-tours, le concepteur a inversé les rôles et choisi le noir pour ambiance. Un second petit logement (profond) a été ajouté dans le tablier, mais toujours pas de grand fourre-tout.

Yamaha XP 500 T Max 2008

Qui s’y frotte s’y pique

On pouvait craindre qu’une piste cycliste ne soit pas à la hauteur du T Max 2008. Ce cordon de bitume long de 5 km, large et viroleux, fut pourtant idéal pour le pousser dans ses retranchements. Tous les types de virages, rapides ou lents et d’enfilades s’y succèdent. Malgré notre bonne volonté, nous avons eu beaucoup de mal à y prendre le scooter en défaut.
Réputé pour son homogénéité, le T Max demeure agile face à ses concurrents surdimensionnés. Sa roue avant grandie, loin de le pénaliser, bonifie la précision. Le moteur, dont les changements minimes résident dans les réglages de l’injection et l’adoption d’un échappement spectaculaire pointant vers le haut et respectant la norme Euro 3, ne gagne pas en cylindrée (499 cm3), ni en puissance (45 chevaux). C’est le poids, abaissé de 5 kg au total, qui permet de grignoter quelques dixièmes à l’accélération comme en reprises. Avec 203 kg à sec, le T-Max reste le plus léger de sa catégorie. En pointe, la vitesse devrait peu augmenter (autour de 170 km/h chrono), puisque la bulle, re-galbée, est également plus haute. Si la protection y gagne, notamment sur autoroute, le jonc du pare-brise tombe désormais devant les yeux d’un pilote d’un mètre soixante-quinze. Réputé pour être le plus vivant de tous, le moteur propulse l’équipage d’un virage sur l’autre, le tout sans la moindre vibration (merci le balancier d’équilibrage). Accélération sur l’angle, freinage itou, impossible de déstabiliser ce scoot. D’ailleurs, on oublie vite qu’il s’agit là d’un scooter, avec ses 174 km/h accrochés au compteur sur la ligne droite du circuit. S’il y a aujourd’hui plus rapide que le T Max, il y a surtout plus pesant et moins vif en comportement, soulignons-le ! Question de cible. Tandis que je tente toujours en vain de le prendre en défaut, je me remémore l’équilibre précaire de certains anciens scooters. Sur un raccord de bitume marqué, avant de repasser devant les stands, la fourche frémit à peine. Le freinage est surréaliste. Bien réparti sur les leviers, il ne fait jamais plonger l’avant plus qu’il ne le faut, ni délester ou bloquer (facilement) l’arrière. Les moins à l’aise, les inquiets et surtout les raisonnables pourront acquérir, dès mars 2008, une version ABS.

Yamaha XP 500 T Max 2008

L’ami des villes aussi

Même si l’on ne peut tenir de réservoir entre les jambes, le T Max pousse à déhancher afin de passer encore plus vite sans frotter en virage. Car en attaquant très fort, on parvient à lécher l’ergot de béquille à droite et le flanc du sabot à gauche. Mais enfin, rouler aussi fort sur la route ne serait pas raisonnable... même si les Dunlop Sportmax GPR 100 semblent en parfaite adéquation avec la mécanique. Et puis le T-Max a un autre visage, un autre sourire qu’il communiquera à son propriétaire plus souvent qu’en se montrant sportif. C’est celui d’un gentil utilitaire. Présenté à juste titre comme un scooter double face, il sera le partenaire de toutes vos balades. Terriblement onctueux, encore plus silencieux, il demeure confortable, même si ce confort est placé sous le signe d’une relative fermeté. La nouvelle selle, toujours plate, est encore plus longue pour le pilote. Le passager, retenu à l’avant par un appui en mousse (mais pas à l’arrière), bénéficie de nouvelles poignées en aluminium et de repose-pieds dépliables correctement positionnés. Partenaire du quotidien, "super T Max" se transformera sans souci en servile T Max. Son gabarit comme son poids raisonnables, épaulés par un rayon de braquage correct et un moteur toujours volontaire, l’y aideront. Le week-end, il deviendra "T Max le fun" en vous promenant en duo (confort et protection) ou en autorisant une petite bourre entre potes (efficacité, sécurité). Sa consommation, que nous n’avons pu vérifier au Japon, devrait avoisiner les 6 l./ 100 km et son autonomie grimper à 250 km, en raison d’une contenance de réservoir augmentée de près d’un litre. Le constructeur, qui a pensé à tout, a même revu le système d’ouverture de la selle, souvent sujet à critiques.

Yamaha XP 500 T Max 2008

Une voie toute tracée

Il fallait que Yamaha soit certain de son produit pour en proposer l’essai sur piste. Risqué, le pari est tenu ! Si le T-Max progresse peu en performances pures, il profite, en s’ouvrant sans retenue aux technologies d’avenir, d’un comportement dynamique hors normes. L’utilisateur a tout à y gagner puisque le scooter, en conservant sa fonctionnalité urbaine, est toujours adapté à tous les types de déplacements (route ou autoroute) et à tous les rythmes de conduite. Dernier point, le prix vient désormais flirter avec ceux des 650 en place. Il progresse logiquement de 300 € sur ce millésime 2008 pour s’établir à 8 999 € en version standard et à 9 399 € avec l’option ABS. Gloups !

Plus Moins
  • châssis irréprochable
  • adéquation comportement/performances
  • finition luxueuse
  • cylindrée maintenue
  • personnalité esthétique moindre
  • coffre de selle limité

Comparatif Honda SW-T 400 vs Yamaha 500 T Max par Scooter-Station
Exclu scooter-station ! A lire en ce moment, le 1er match SW-T 400 face au T Max

Interview express

Alexandre Kowalski, Directeur de la communication Yamaha Motor France

Alexandre Kowalski, Directeur de la communication Yamaha Motor FranceMoto-station : Le nouveau T Max s’offre un cadre alu, mais nombreux sont ceux qui attendaient une évolution de la cylindrée qui ne s’est pas faite. Quelle en est la raison ?
Alexandre Kowalski : Ce n’était pas demandé par une majorité de clients. Il a semblé plus important de jouer la carte de la la technologie dérivant de la moto avec le châssis en aluminium. Le diamètre de la fourche progresse et la roue avant passe à 15 pouces. Ce sont des évolutions bien aussi radicales !

Moto-station : Croyez-vous que l’escalade de la cylindrée a ses limites ?
Alexandre Kowalski : Le T Max est un exemple de fiabilité. Certains ont aujourd’hui plus de 150 000 km. L’augmentation de la cylindrée et de la puissance peut fragiliser la transmission. D’ailleurs, Gilera a rapidement dû remplacer la courroie de son GP 800 par une chaîne.

Moto-station : Cela veut dire que celle du T Max est figée ?
Alexandre Kowalski : Pas du tout. Yamaha travaille toutes les pistes. Le GP 800, qui en ouvre une nouvelle, est considéré au même titre que les autres modèles. Ce véritable sportif est plus lourd, moins joueur, sur un autre registre que le T Max. Mais il n’est pas dit que nous ne le concurrencions pas avec un nouveau scooter dans l’avenir.

Moto-station : Le T Max devrait donc conserver son Leadership en France...
Alexandre Kowalski : Nous ferons tout pour cela. Avec 4 000 exemplaires distribués, la France est le deuxième marché européen du T Max, loin derrière l’Italie qui en a vendu trois fois plus l’an dernier.


Yamaha XP 500 T Max : A retenir

Partie cycle

Moins identifiable que par le passé, mais tout aussi soigné, le T Max 2008 demeure agréable à l’oeil. Si les célèbres boomerangs latéraux persistent, ils se fondent dans une carrosserie plus fluide, visuellement recentrée sur l’avant. Elle est plus légère de 1,4 kg sur un poids total en baisse de 5 kg. Yamaha affirme que son nouveau design optimise la stabilité aux vents latéraux.
Toujours est-il que le millésime 2008 soigne son pilote. La selle se soulève vers l’avant pour éviter que le possesseur, qui la commande debout depuis le contacteur, ne doive se déplacer. La cinématique du chargement est par là même améliorée. La charnière d’ouverture installée à l’arrière est assistée de deux vérins hydrauliques permettant une progression très douce. Moins large qu’auparavant, la selle, dotée d’un revêtement agréable, a été redessinée pour offrir encore plus d’espace. Il n’en est pas de même pour le coffre dont la capacité se voit inchangée. Lorsqu’on y enfouit un intégral, il devient impossible d’y glisser une brosse à dents ! Le réservoir, lui, gagne 7 % de contenance (près d’un litre). La bulle, étudiée en soufflerie, est non-réglable, mais devient facilement interchangeable avec une plus basse pour la ville. Elle a été rehaussée de 3,5 cm. Le style du tableau de bord évolue. Le compteur, désormais analogique, adopte un fond noir, comme les jauges d’essence et de température. Au-dessous, le compte-tours, qui s’affiche sous forme de barrettes, est moins lisible qu’avant. Il embarque une montre numérique. A l’arrière de la planche de bord, le contacteur central très accessible dispose d’un système d’anti-démarrage codé.

Yamaha XP 500 T Max 2008

Le cadre représente la plus forte innovation 2008. Il s’organise autour de sections en aluminium extrudé et moulé sous pression suivant la technologie CF appliquée aux sportives motos YZF. Accusant 3,6 kg de moins sur la balance, ce châssis, dont le bâti arrière est démontable, se veut plus rigide et plus confortable à la fois. L’épaisseur de ses sections a été réduite à plusieurs reprises lors de sa conception pour parvenir au compromis idéal. Toujours pour augmenter le confort et la stabilité, le constructeur a doté le T Max de tubes de fourche de gros diamètre : celui-ci passe de 41 à 43 mm. Il adopte également une roue avant de 15 pouces (comme l’arrière) élargie, moins sensible à l’état de la route. Les nouvelles jantes au dessin sportif passent de 5 à 3 branches. L’empattement un peu plus généreux (de 1 575 mm à 1 580 mm) garantit lui aussi une stabilité accrue sans trop pénaliser la maniabilité. Avec des étriers monoblocs radiaux (à l’avant) à quatre pistons venus des motos sportives, le freinage progresse en puissance, en feeling, en constance. Le diamètre des trois disques ne change pas : 267 mm. Les deux leviers de frein sont désormais réglables en écartement. La version ABS arrivera en mars 2008.

Yamaha XP 500 T Max 2008

Moteur

A la révolution de la partie cycle succède seulement l’évolution du twin incliné vers l’avant (quatre temps à huit soupapes et refroidissement liquide). Et puisque sa cylindrée reste stable (499 cm3), les composants sont les premiers à bénéficier des attentions du motoriste. Les réglages de l’injection, de l’admission d’air, la chambre de combustion et le système d’échappement ont été revisités. Le nouveau châssis en aluminium a permis de rapprocher l’admission d’air du filtre. Un balancier d’équilibrage est toujours présent pour filtrer les vibrations. Le nouvel échappement montant, qui intègre un convertisseur catalytique aux performances accrues, ajoute encore une touche de sportivité.

Yamaha XP 500 T Max 2008

Pratique :


- coloris : gris métal, gris solid métal matt et selle rouge, bleu électrique, noir midnight
- garantie : deux ans pièces et main d’œuvre
- prix 8 999 € ; 9 399 € version ABS
- disponibilité : version standard décembre 2007 – version ABS mars 2008

Accessoires :


- top-case
- dossier passager
- extensions de tablier
- extensions de tablier protège mains
- sac de coffre
- bulle courte "sport"
- sacoche de transport

Yamaha XP 500 T Max 2008 tout équipé

 
Crédits :
Par Philippe Chanin , photos D.R.
 


Fiche technique

Moteur : 499 cm3, 4 temps, bicylindre en ligne, alésage 66 mm x course 73 mm, refroidi par eau, 2 ACT

et 4 soup./cyl., alimentation par injection électronique, démarreur électrique, transmission

automatique par variateur, finale par courroie
Puissance 45 ch. (33,1 kW) à 7 500 tr/min, couple 4,64 daN.m à 6 500 tr/min

Partie cycle : cadre en aluminium, suspension AV fourche télescopique diam. 43 mm déb. 120 mm, suspension AR amortisseur horizontal sous le moteur, déb. 116 mm, freins ABS AV 2 disques diam. 267 mm / étriers 4 pistons - AR disque diam. 267 mm / étrier 2 pistons, pneus AV 120/70 x 15 - AR 160/60 x 15

Gabarit : dimensions (L x l x h) 2 195 mm x 775 mm x 1 445 mm, empattement 1 580 mm, hauteur de selle 800 mm, garde au sol 125 mm, réservoir 15 litres, poids à sec (constructeur) 203 kg

Performances : vitesse maxi de 170 km/h (compteur), conso moy. de l’essai 6,3 l/100 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 29 avis d'utilisateurs sur cette YAMAHA XP 500 T Max

Graphique note YAMAHA XP 500 T Max Note générale : 8.04
Classement général : 137e / 286
Evolution : 0

  • Votre essai 8.75
  • Entretien/budget 6.4
  • Vous 8.85
  • Pratique 7.4
  • Long terme 8.81
Conclusion maxitest Dernier avis :
Peu ou pas de concurrent véritable, mais je l'aimerais bien avec encore plus de gouache. 800 ou 1000 cm3 correspondraient plus à son poids plus le mien. Ce n'est qu'un 500 mais il assure bien quand même : très bonne partie cycle, bon freinage, dommage que la béquille frotte un peu trop facilement à mon goût. Un bon jouet pour rouler par tous les temps en s'amusant.

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter selle basse - Scooter sport - Scooter urbain - Yamaha - Yamaha T-Max

Citadin, mais pas que !
Piaggio MP3 300ie LT ABS ASR 2014
20 octobre
Toutes en scooter !
Kymco People One 125i 2014
10 octobre
50’s spirit
Peugeot Django 125
26 septembre
 
 

Vos commentaires


    • Yamaha XP 500 T Max 2008
      17 avril 2009, par kykaz

      Juste pour répondre au resp. com. YAMAHA France à propos de l’équation : augmentation de cylindrée et fiabilité de la transmission finale comme le GP800 qui a changé sa courroie contre une chaine "à la dernière minute" !!!!

      ça ne serait pas simplement une question de marketing ? et comment Buell, Harley, BMW gerent ils le problème ? Les modèles concernés annoncent pourtant autant, voir plus de couple et de puissance que le GP800 ?


  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    20 février 2008
    ancien proprietaire de tmax 2003 en l’attente du modele 2008 deçu manque de puissance 15 ch supplemennts orientation gp 800 dommage prix trop cher


  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    6 janvier 2008, par BREVFLAL
    bonjour à tous et meilleurs voeux 2008 yamaha a failli j’ai un t-max 2005, 10 chevaux de plus aurait été très bien un vario un filtre auraient déjà suffit d’origine pour améliorer les performances le pot est beau mais il aurait été judicieux de le remplacer par un carbonne titane par exemple car je pense qu’à 9000 euros et depuis sa fabrication les coûts de fabrications sont bien amorties il est vraie qu’au JAPON il y a des t-max autres que chez nous un t max du VAR


  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    5 novembre 2007
    Yamaha ne s’est pas trop foulé, avec l’arrivée des GP 800, Mana 850 et DN-01, un peu plus de patate n’aurait pas été de trop. J’ai un modèle ABS 2004 et je changerai volontiers pour le gris mat selle bordeaux ... sauf si la presse encense le DN-01 mais j’ai peur qu’il soit bcp plus lourd.


  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    31 octobre 2007
    C’est n’importe quoi les réponses d’alexandre KOWALSKI ; la plupart des possesseurs de TMAX souhaitent plus de chevaux sur leur machine et ce nouveau TMAX en a déçu plus d’un au salon du 2 roues.

    • Yamaha XP 500 T Max 2008
      2 novembre 2007, par Rhesus

      Et pourquoi Yamaha ne reprendrait il pas la base du moteur 600 de la fz6 (en 78ch, par exemple) pour un nouveau T max (avec plus de punch a bas et moyen régime, il va s’en dire !) ?

      Gagner en poid, qualité, tenue de route : c’est top ! Mais il manque vraiment une âme (encore plus sportive) à mes yeux :(

      La un scooter Tmax 600 de + de 70ch avoisinant les 10000 euros : je serai partant !!

      Rhesus (Fz6n/Fz1 Fazer)

    • Yamaha XP 500 T Max 2008
      4 novembre 2007, par Richard
      Je partage entièrement cet avis. Nous attendions tous une évolution du moteur d’autant que mon concesionnaire affirmait que Yamaha travallait depuis 2 ans sur une évolution portant la cylindrée à 750 cc. Pourquoi Yamaha investit tant de moyens pour un résultat si maigre en dépit d’un nouveau cadre alu rendant la machine plus sportive, mais nullement nécessaire alors que Yamaha précisait vouloir privilégier la maniabilié et la légèreté pour la ville. A quoi sert une machine sportive en ville ? J’ai besoin d’une machine plus performante pour la route et en duo, donc je suis déçu. Yamaha se repose manifestement sur ses lauriers, n’a plus d’imagination et n’est plus à l’écoute de ses clients. Dommage !!! La concurrence s’est réveillée.

  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    31 octobre 2007, par Vodoo chile
    En ce qui me concerne, je regrette que l’espace sous la selle reste relativement limité, il faudrait que tout maxi-scoots dignes de ce nom soient en mesure de pouvoir accueillir deux casques sous la selle. Je sais il est toujours possible de mettre un top case, néamoins moi je n’aime pas ça, et je dois me contenter de mon 400 Burgman qui malgré un manque de pêche au démarrage et moins d’assurance en courbe rapide me permet en ville même de faire mes courses avec et de faire rouler madame avec moi dans ses plus beau vêtements.

    • Yamaha XP 500 T Max 2008
      1er novembre 2007, par le crapaud
      De plus, le pot étant relevé, je me vois mal poser mes sacoches souples. C’est franchement handicapant quand on a l’habitude de partir en vacances avec son T MAX !
      • Yamaha XP 500 T Max 2008
        27 novembre 2007, par carouso
        Exact, un pot moins relevé et plus de place sous la selle diantre !! Yamaha n’a pas compris.

  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    30 octobre 2007, par Richard
    Certes, un cadre alu est un plus.Yamaha aurait pu mettre à profit ce changement pour installer un moteur plus puissant (650 cc au moins) pour faire face à la concurrence. Le constructeur manque vraiment d’imagination. La capacité de réservoir augmente d’un litre au détriment de la hauteur de selle (+ 5 mm). C’est ridicule. Il aurait été plus intelligent de déplacer le réservoir à l’arrière (cf Gilera). Pas de pare-brise électrique. Bref cette machine ne ressemble plus au Tmax que j’appréciais. Je ne changerai pas mon Tmax 2005 pour le modèle 2008 mais pour le GP800.


  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    29 octobre 2007, par Bambi
    Une belle machine... qui ressemble de plus en plus à une moto ! Le carénage a bien maigri, les lignes se sont tendues, tout s’est globalement acéré, même l’échappement évoque les motos sportives. Malheureusement, cette excellence se monnaie trop cher pour moi.


  • Yamaha XP 500 T Max 2008
    29 octobre 2007, par Guillaume
    Le Tmax est définitivement le roi des scooters des villes. Il est de loin le plus polyvalent, le plus joueur et surtout le plus plaisant à conduire. Je suis d’accord avec la politique de Yamaha qui ne désire pas passer le Tmax en 750 ou 800 cm3, il gagnerait beaucoup de poids et perdrait son efficace en polyvalence. Un nouveau scooter GT à plus forte cylindrée est une excellente idée pour concurrencer le GT800, qui sera, malgré sa puissance supérieure, bien moins utilisable en ville.

    • Yamaha XP 500 T Max 2008
      29 octobre 2007, par patasson
      Je ne suis pas tout à fait du même avis. Possédant un Burgman 650 j’aurai souhaité que Yamaha le fasse évoluer en 650 ce qui paraitrait un bon compromis. Le 500 est très bien cependant un peu juste pour les gens qui viennent du monde moto. Espérons que Suzuki pour compléter sa gamme lance un un maxi-scoot sportif concurrent à l’image de leurs motos sportives et avec un très bon rapport qualité/prix. Il y aurait du sport dans l’air.
    • Yamaha XP 500 T Max 2008
      30 octobre 2007
      reste néanmoins que 15 cv en plus ne serait pas pour me déplaire, je ne me vois pas changer mon tmax 2005 pour un 2008, les modifications ne justifient pas un renouvellement à mon sens, j’attends le "vrai" nouveau tmax
      • Yamaha XP 500 T Max 2008
        30 octobre 2007, par thierry
        j’aimerais que la marque conjugue ses talents du jet ski (FX160) et du TMAX, d’autant qu’elle excelle dans les deux domaines. J’ai eu les 2 et j’attends la vraie dépose des pseudos concurrents. Aujourd’hui, malgré les efforts de la marque, le dernier modèle à un effet de redite et ne creuse par un écart significatif. Pour le moment je pense me racheter un ancien modèle bien moins chère , qui me fera me même usage moyennant quelques modifs comme le vario, le pot et le boîtier électrique. Aussi pourquoi ne pas être plus innovant quand je vois les modèles exposés au salon de Tokyo ?????????? ……….les investissements en études sont déjà faits.
        • Yamaha XP 500 T Max 2008
          1er novembre 2007, par ark0
          Le prix ouuuuu pitain le prix ...faut pas abuser..enfin je connais pas le prix des tmax ancienne generation..mais bon...pour 9000 roros on peut se payer une bonne nouvelle moto, qui va depoter sur route et rester utile en ville. Ok pas de rangements sur les motos ou si peu.
          • Yamaha XP 500 T Max 2008
            6 novembre 2007
            Oué pas terrible le nouveau millesime. Le moteur fait encore peau de chagrin. On va aller voir la concurrence...
            • Yamaha XP 500 T Max 2008
              11 novembre 2007, par thialfy
              ouai !deçu par le manque de puissance...il y avait des bruits qui parlaient d’un tmax 650,je vois qu’il en est rien !et en plus ils augmentent le prix de pres de 400 euro !!qu’est ce ça va etre quand ils sortiront un scooter plus puissant !pour ma par je possede le tmax abs version 2007 et je suis pas pres de le changer.sauf peut etre pour un 650 (burgman)
          • Yamaha XP 500 T Max 2008
            31 décembre 2007
            9000 euros ! Pour ce prix, je m’achète une BMW roadster d’occaz avec les valises et l’ABS... et tout l’équipement en prime...
      • Yamaha XP 500 T Max 2008
        14 novembre 2007
        Suis bien d’accord, c’est pas en modifiant la forme des clignotants que Yamaha nous retiendra éternellement ... Va falloir passer aux choses sérieuses !
        • Yamaha XP 500 T Max 2008
          22 novembre 2007, par Beowolf
          Aprilia mana 850cc se vend en Italie pour 9300€, ça vas faire mal a la concurrence. Plus de moto, moins de scooter.
          • Yamaha XP 500 T Max 2008
            7 février 2008
            il a des limitations de vitesse partout pourquoi un 650 toujour plus vite plus gros ce n est pas sa vocation premiere alors les pseudos sportif prenez une moto sportif et bonjour les proces et le mal de fesses prioritée a la tenue de route et a la fiabilitée et ou confort conclusion le nouveau t max 2008 est superbe
            • Yamaha XP 500 T Max 2008
              7 juin 2008
              Yamaha écoute ses clients justement ! et c’est pour ça qu’ils n’ont pas vues l’utilité d’une augmentation de cylindrée. le T-Max est déjà suffisement rapide pour se faire griller le permis d’un coup et au démarrage il laisse sur place tout ce qui roule ou presque. Alors maintenant si seul la cylindrée compte sachez que des motos à moteur d’helicoptère existe ou des roadster à moteur 2.2 d’opel vectra. Par contre si vous chercher un moyen d’aller au boulot la semaine avec un vrais confort, agilité, sécurité et tout les à coté pratiques du scooter tout en ayant une machine capable de faire le fripon le week end alors le T-max est LA machine qu’il faut avoir.
              • Yamaha XP 500 T Max 2008
                21 juin 2008, par fridlook

                Salut tous le monde , moi je passe mon permis moto et je trouve que le tmax 2008 est tres beau. Je suis de l’ile de la reunion , ici la vitesse est limitée à 110km pas d’autoroute mais de plus en plus de radar fixe et mobile.Pour ce qui est du prix attention "12027 euros version ABS" ici tous est plus cher , vive le pouvoir d’achat. Alors ceux qui trouve que 9000€ c’est trop !!!

                Have fun :)

                • Yamaha XP 500 T Max 2008
                  18 avril 2010, par davinci
                  Ouais mais le prix a légèrement changé depuis Fridlook, je suis de la Réunion aussi et maintenant c’est 14000 euros !! Achetez vos Tmax en Métropole et revenez avec ça vous fera des économies et les concessionaires vont commencer à réviser leur prix
              • Yamaha XP 500 T Max 2008
                29 juin 2008, par zoppolino
                je reste entièrement d’accord avec ton message. L’XP500 TMax 2008 est une parfaite reussite de confort, stabilité, fiabilité, vélocité, dynamisme et esthétique. J’utilise ce scooter pour le boulot et autant dire que je suis aux anges quand je bosse.
                • Yamaha XP 500 T Max 2008
                  20 septembre 2008, par RzA
                  je viens de récuperer le mien cet après-midi même et je dois dire que je suis surpris par l’agilité et l’agrément moteur alors même que je sors de 15 ans de pratique moto et exclusivement des sportives, je le trouve beau, maniable à souhait avec un freinage d’enfer, rien à voire avec les autres scoots du marché avec un moteur à l’arrière et qui saucissonnent sans arrêt... j’airai cependant essayer le nouveau Gilera afin de pouvoir me faire une idée de l’engin même si je sais que je n’acheterai jamais d’italienne (par éxpérience).
            • Yamaha XP 500 T Max 2008
              23 septembre 2008, par le caps95
              enfin une personne avec qui je suis d accord je possede le nouveau t max 2008 depuis pret de 1 mois et j ai rien a dire sur cet engin tenue de route irreprochable acceleration de malade look d enfer tout simplement super je me regale encore merci yamaha
              • Yamaha XP 500 T Max 2008
                8 octobre 2008, par Cpic
                Et bien je trouve l’ancien Tmax plus réussi esthétiquement. J’attends de voir si Suzuki sort quelque chose sinon je garde mon Tmax 2006.
                • Yamaha XP 500 T Max 2008
                  11 octobre 2008, par VICE75017
                  C’est mon 5 ème YAMAHA TMAX donc je peux parler en connaissance de cause... après avoir eu un 2005 (vendu), un 2006 (volé), deux 2007 (crashé), je possède un 2008 ABS préparé VARIO MALOSSI MHR et franchement pour Paris c’est absolument l’arme fatale !!! Excellentes reprises et freinage amélioré ! Dommage que l’esthétique arrière soit bof et la finition de certains éléments perfectibles par rapport à l’ancien modèle (plastique brillants, peinture des jantes très fragile). En fait ce qui m’attriste, c’est qu’aucune autre marque ne propose d’alternative plus intéressante alors que le TMAX a déjà 7 ans !!!
                  • Yamaha XP 500 T Max 2008
                    27 novembre 2008, par michel
                    bonjour, je posséde un tmax 2007 avec alarme, je viens d’un burgmann 400 2007 (probléme d’embrayage récurrent) Le tmax 2007 est une machine fabuleuse, il ne manque qu’un plus de rangement (mais on ne peu pas tout avoir bi-cylindre oblige) un ordinateur de bord inacceptable pour le prix et le réservoir est un peu petit, pour le reste RAS. Pour ce qui est du modéle 2008, je l’ai essayé, et je ne vois aucun intérêt de changer mon modéle 2007, pas plus de puissante ( mais elle est déjà largement suffisante pour qui veux garder son permis quelque temps) En plus je trouve plus joli le modéle 2007 que le modéle 2008. Pour les personnes qui veulent impérativement toujours plus de puissance, il existe de nombreuses motos mais sans le confort de conduite d’un maxi scooter. Salut
              • Yamaha XP 500 T Max 2008
                13 novembre 2008
                Je possède le TMAX 2008 depuis 2 mois et je suis satisfait, c’est mon premier TMAX ,je roulais en TDM depuis des années j’en ai eu 4, et GSXR 750, cela n’a rien avoir en conduite, mais je suis satisfait du TMAX, reprise, freinage, position, le coffre un peu juste mais j’en avais pas sur les précédentes donc ! franchement bien ce TMAX

 
 

Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

Pour trouver et acheter vos accessoires, pièces, équipements, occasions, moto et scooter en ligne

Pros online : notre sélection de boutiques, professionnels de la moto et du scooter sur internet

 

Nos publicités du moment
 

Top hebdo*
Piaggio MP3 300ie LT ABS ASR 2014
A l’instar du nouveau 500, le Piaggio MP3 300ie évolue en 2014. Taillé pour la ville, l’est-il également pour les escapades du week-end ? Direction Deauville pour le vérifier !

Veste hiver Tucano Urbano 4 Tempi : Quatre saisons et inserts fluo
Tucano Urbano dévoile la veste 4 Tempi 2015. Sobre, pratique et protectrice, elle intègre des empiècements fluorescents pour la visibilité. Elle est proposée en coupe homme ou femme.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 


 

 
 
98 visiteurs connectés